La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Macron après/avec Trump : l’énigme antiSystème   12/11/2019

2 novembre 2019 – Pour mon compte, un des signes les plus convaincants que nous vivons dans une époque étrange, sans pareille ni précédent, se trouve dans l’extrême difficulté où nous nous nous trouvons, nous, de porter des jugements cohérents et décisifs sur certains des hommes de pouvoir et leur…

Les Carnets de Nicolas Bonnal

L’américanisation et notre nullité terminale   11/11/2019

Météo hier soir : on montre New Delhi noyée sous un nuage permanent de smog avec une poignée de zombis effectuant leur jogging en Nike. La colossale braderie des âmes qui s’opère réduit à néant tous les cultes connus. Le crédit a remplacé le credo, a déclaré notre Marx, et on…

Analyse

Notes sur l’effondrement du Mur   11/11/2019

•  Le grand débat autour de l’antagonisme Russie-bloc-BAO, c’est l’accusation russe que l’Ouest (pas encore bloc-BAO) du début des années 1990 a trahi sa promesse de ne pas élargir l’OTAN au-delà de l’Allemagne réunifiée, alors qu'on alla  jusqu’aux frontières de la Russie. • La réponse sophistiquée des experts occidentaux : “Mais non, jamais pareille promesse ne fut faite”. • De nouveaux documents déclassifiés montrent certes que “mais oui, cette promesse fut faite, et à bien plus d’une reprise”. • Le comble est que, à notre sens, la promesse initiale de l’Ouest était sincère. • Après la chute de Mur et avec Clinton, une nouvelle génération de dirigeants US estima que la stratégie et le réalisme n’avaient plus d’importance. • La promesse de non-élargissement fut oubliée, non pas pour berner les Russes, mais pour une question électorale US. • La situation catastrophique qui en résulte doit être considérée non comme un “plan hégémonique” baclé etr raté mais comme le simulacre d’une stratégie idéologisée pour accueillir la démence psychologique conduisant à notre effondrement.

Analyse

Notes sur le kidnapping du Mur    10/11/2019

• La célébration de la “Chute du Mur” bat son plein. • Nous avons choisi notre façon de célébrer. • Nous nous attaquons à un texte qui nous semble exemplaire de l’Histoire réduite à l’histoire et devenue narrative. • Les distorsions de l’historiographie-Système y figurent, indiquées avec élégance et à-propos. • La surprise est que, par les chemins tortueux de la récriture mémorielle absolument faussaire propre au Système, nous aboutissons à notre vérité-de-situation commune à tous. • L’hyperdésordre règne et le Système n’est pas à la fête... • Ces observations présentaient déjà des Notes d’analyse pour le 25èmeanniversaire de novembre 1989. • Depuis, les événements, les constats, les tendances identifiés se sont aggravés en même temps que s’empilaient de nouvelles crises. • Ce que nous appelions dès 2015 l’“hyperdésordre”, ou désordre destructeur (autodestruction) de la situation de désordre du Système, est aujourd’hui à son plus haut régime de surpuissance :la surpuissance du Système engendrant son autodestruction donne à cette autodestruction sa dynamique de surpuissance.

Ouverture libre

1989, Annus Mirabilis   10/11/2019

• Articles du 10 novembre 2019. • Présentation bien tempérée de la narrative-Système stéréotypée présentant la chute du Mur de Berlin. • Publié en 2014, il vaut en 2019. • Contributions : dde.org et Ivan Vejvoda de l'organisation GMF.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

Macron, la tragédie sans bouffe ?   09/11/2019

• Articles du 9 novembre 2019. • Réflexions sur l’échec de la com’ qui portait la présidence Macron, pour la raison évidente que le président français a rencontré la tragédie que constitue la Grande Crise du monde (GCES) • C’est l’analyse que fait un “communicant” à partir de l’interview de Macron dans The Economist. • Macron, « un Giscard qui aurait compris pour reprendre la formule d’Aron que “l’histoire est tragique” » ? • Ce serait la formule d’une “communication tragique”. • Contributions : dedefensa.org, Arnaud Benedetti (Figaro-Vox, Q&A).

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le masque et la plume   08/11/2019

8 novembre 2019 – Je reviens, “dans la foulée” comme l’on dit, sur l’interview d’hier de Macron, dans The Economist, tel que présenté sur ce site. Ce qui est remarquable et significatif à la fois, c’est que deux réactions de lecteurs ont, elles, manifesté deux réactions inverses, et cela me donne le sujet…

Bloc-Notes

Mort de l’OTAN ? Blaguons un peu avec Macron   07/11/2019

 • « Ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN » confie notre dynamique jeune-président au très estimé et sérieux The Economist de la City de Londres ; – qui n’en croit guère son enregistreur. • Voilà donc encore des déclarations fracassantes de l’étonnant président Macron, tantôt marchant en aveugles en faisant des ronds (grands débats, Benalla, etcetera), tantôt nous révélant une vérité si aveuglante que nul n’osait dire que le roi est nu. • Cette fois, Macron allume un incendie dans une vieille bicoque branlante.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Disney et le complotisme-Epstein   07/11/2019

Comme chacun sait, le complotisme est chose détestable, mais semble-t-il la plus répandue du monde dans cette si étrange époque. Alors, que faire lorsque le complotiste est la si gentille Système-proof Disney Cie, recommandée pour les enfants, notamment pour les protéger des vilains messieurs aux mœurs intrigantes, et que la personne…

Ouverture libre

“Bizarre, vous avez dit ‘bizarre’” ?    04/11/2019

• Articles du 4 novembre 2019. • Les événements étranges et extraordinaires (“bizarres”) qui se déroulent considérés comme les signes des biouleversement de l'effondrement en cours. • Contributions : dde.org  et Caitline Johnstone.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Métahistoire d’un mot   04/11/2019

4 novembre 2019 – J’avais choisi pour le titre de  l’article d’hier sur Boeing, presque sans y réfléchir, le mot de “cataracte”. Pour moi, ce mot était absolument identifié à “cascade”, pour indiquer un mouvement puissant de chute d'une intense fluidité et d’un puissant emportement dont Boeing est absolument le prisonnier... Soudain, le…

Faits et commentaires

La cataracte Boeing   03/11/2019

• Cette semaine, le Congrès US a interrogé le CEO de Boeing au moment où cette énorme firme qui fait partie de la mythologie de l’aviation et de l’américanisme est confrontée à une situation catastrophique à partir de l’affaire du 737 Max-8. • La crise de Boeing a pris en quelques mois l’allure d’un “tourbillon crisique” qui paraît de plus en plus inarrêtable, notamment à cause de l’arrogance et de l’aveuglement d’une direction qui ne peut croire à ce qui lui arrive alors qu’elle n’ignorait rien de tous les éléments qui font que ce qui devait arriver arrive effectivement. • Avec Boeing, nous ne sommes pas seulement au cœur de l’aéronautique, au cœur du capitalisme, nous sommes au cœur du cœur de la  mythologie de l’américanisme et de la modernité. • C’est dire l’importance considérable de cette crise et, à notre sens, de l’impossibilité ni de la contenir, ni même de l’arrêter. • Nous ne faisons pas une prévision, nous exprimons une intuition face à un événement mythologique, – mythologie de l’américanisme, donc mythologie de la modernité, confrontées à l’issue de la catastrophe.

Bloc-Notes

DeepState en mode inversion-bouffe   02/11/2019

• « Dieu merci, il y a l’État profond ! », s’écrie cet ancien n°2 de la CIA, devant une assemblée approbatrice, à côté d’un autre ancien ponte de l’Agence. • Et de s’extasier, hors de tout bling-bling “Secret-Défense” sur les efforts continuels déployés par le DeepState pour déposer le président des États-Unis élu en 1976, pour réussir enfin un coup d’État interne (“a Palace Coup), en tout illégalité vertueuse. • Il est donc évident que non seulement le DeepState existe, mais qu’encore heureux qu’il existe. • Dire le contraire, c’est faire du “complotisme”.

Bloc-Notes

Kunstler : USA-2020 empêchée par le désordre ?   01/11/2019

• Une interview de notre ami James Howard Kunstler, sur la situation catastrophique présente, et encore plus catastrophique à venir. • Beaucoup de choses dans les quelques observations de lui que nous rapportons. • Le point le plus spectaculaire est sa tendance marquée à penser que l'élection présidentielle de 2020 n’auront pas lieu, non pas à cause de l’insurrection ou de la dictature, mais à cause du désordre institutionnel. • Née du désordre, cette perspective entraînerait encore plus de désordre : fin de l’American Dream par dissolution ?

Bloc-Notes

NordStream-2, pour quelques kilomètres...   31/10/2019

• NordStream-2, l’oléoduc entre Russie et Allemagne a franchi le cap délicat des eaux danoises, avec  autorisation écologique enfin accordée malgré les pressions US sur le Danemark. • La chose rassure l’Allemagne, satisfait la Russie, rend furieux les USA et la Pologne, etc. • Bref, encore un pas dans le sens de la déstructuration et du désordre dans la citadelle interne du Système qu’est le bloc-BAO, avec l’antagonisme Allemagne-USA porté au rouge du métal en fusion. • On ne peut que se satisfaire d’une telle issue, pour le désordre plus que pour le gaz.

Les Carnets de Badia Benjelloun

Lettre à Georges, à propos de Jullian Assange   31/10/2019

Mon cher Georges, J’évite de t’écrire quand l’humeur ambiante chagrine ou impatiente risque de ternir l’aimable cordialité que tu offres à tes correspondants. L’éclat de ta foi inattaquable irradie quand tu leur consacres des conversations exigeantes, souriantes et exquises. Mais ici, il arrive souvent que les instants crépitent d’incertitudes. Le…

Ouverture libre

“Drôle de guerre” à l’allemande   30/10/2019

• Textes du 30 octobre 2019. • Pris d’une folie guerrière aussi intense que l’impuissance militaire du pays, les médias allemands appuient bruyamment une proposition de la ministre allemande de la défense de déploiement d’une force de plusieurs dizaines de milliers d’hommes en Syrie, pour suppléer aux USA “défaillants”. • Ce simulacre complètement fantasmé est pris au sérieux par certains pour nous faire craindre un “militarisme” allemand type-1914. • Laissons dire mais commentons. • Contributions :  dedefensa.org et Peter Schwarz, de WSWS.org.

Ouverture libre

Le tourbillon (crisique) des révoltes   27/10/2019

• Articles du 27 octobre 2019. • Quelques mots et l’une ou l’autre description de l’épidémie de “points crisiques” touchant aujourd’hui le monde globalisé, particulièrement du Liban au Chili. • Des revendications diverses, des conditions différentes, mais le lien commun très puissant d'une révolte contre le Système que nous qualifierions d’ontologique plutôt que d’idéologique. •  Cela conduit à identifier une situation antiSystème dont nul ne peut prévoir le déroulement et les effets. • Contributions :  dedefensa.org et WSWS.org.

Les Carnets de Patrice-Hans Perrier

Reprendre goût à la vie   27/10/2019

Notre époque se caractérise par la tiédeur des gens, la langueur des récits médiatiques et l’absence de virilité à tous les niveaux. Les acteurs de la cité spectaculaire tergiversent en permanence, en attendant que les circonstances soient propices à un changement de cap leur permettant une sortie honorable. Bref, il…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Tulsi G. et la Grande Sorcière   26/10/2019

26  octobre 2020 – Je reprends ici, à la fois prétexte et occasion d’aller au fond, une chronique de James Howard Kunstler du 22 octobre, sous le titre « Enter, the Dragon », consacrée à la passe d’armes Clinton-Gabbard, qui marque le retour d’Hillary dans l’arène folle de “D.C.-la-folle” (USA-2020). Dans un déchaînement de verve…

Faits et commentaires

La “société du spectacle de la catastrophe”   25/10/2019

• Les événements en cours de par le monde forcent même les plus réticents à considérer qu’il existe une certaine unité entre eux, – malgré leur extrême diversité, leur dispersion géographique, leurs différences d’orientation, etc. • Cela est notamment le cas d’événements du type “constatation populaire” allant de Hong Kong au Chili, du Liban à l’Équateur, etc., tout cela rejoignant les poussées qui s’avèrent de plus en plus durables et fondamentales, et précipitamment étiquetées “populistes”. • Il faut écarter les analyses idéologiques et considérer l’ensemble de cette dynamique qui se constitue en une attaque massive, non organisée, qu’on dirait aisément comme supra-humaine, contre le régime dominant. • « Burn, Neoliberalism, Burn », écrit Pépé Escobar, cette formule comme titre de son dernier article. • Nous essayons d’analyser cette dynamique, dont nous jugeons que nombre de signes, depuis 20 ans, ont annoncé sa venue. • Pour nous, la question posée ne concerne pas l’idéologie des opinions, mais l’ontologie de l’être. • Nous parlons de la Grande Crise, la GCES.

Les Carnets de Nicolas Bonnal

La presse israélienne et la Berezina stratégique   25/10/2019

Israël est le grand perdant de la situation actuelle au Moyen-Orient. Il va payer les pots cassés du déclin occidental le premier. Aujourd’hui ce sont les russes, les chinois et les iraniens qui appliquent la sobre doctrine de Théodore Roosevelt au début du siècle dernier : prenez un gros bâton mais…

Ouverture libre

De l’“Orient surréaliste” à “D.C.-la-folle”   22/10/2019

• Articles du 22 octobre 2019. • Rencontre aujourd’hui à Sotchi de Poutine et d’Erdogan : on parle de la nouvelle situation établie dans le Nord/Nord-Est de la Syrie avec le départ des forces US. • La stabilisation n’est pas encore complétée, ni la répartition des influences des uns et des autres établies, mais la Russie est là pour tenter d’y mettre bon ordre. • A Washington D.C., déchaînement antiTrump car cette situation est la fin du rêvepost-9/11 pour la fabrique d’un nouveau Moyen-Orient Made In USA• contributions : dedefensa.org et E.J. Magnier.

Faits & Commentaires

  • La cataracte Boeing   03/11/2019

    • Cette semaine, le Congrès US a interrogé le CEO de Boeing au moment où cette énorme firme qui fait partie de la mythologie de l’aviation et de l’américanisme est confrontée à une situation catastrophique à partir de l’affaire du 737 Max-8. • La crise de Boeing a pris en quelques mois l’allure d’un “tourbillon crisique” qui paraît de plus en plus inarrêtable, notamment à cause de l’arrogance et de l’aveuglement d’une direction qui ne peut croire à ce qui lui arrive alors qu’elle n’ignorait rien de tous les éléments qui font que ce qui devait arriver arrive effectivement. • Avec Boeing, nous ne sommes pas seulement au cœur de l’aéronautique, au cœur du capitalisme, nous sommes au cœur du cœur de la  mythologie de l’américanisme et de la modernité. • C’est dire l’importance considérable de cette crise et, à notre sens, de l’impossibilité ni de la contenir, ni même de l’arrêter. • Nous ne faisons pas une prévision, nous exprimons une intuition face à un événement mythologique, – mythologie de l’américanisme, donc mythologie de la modernité, confrontées à l’issue de la catastrophe.

    Lire cet article
  • La “société du spectacle de la catastrophe”   25/10/2019

    • Les événements en cours de par le monde forcent même les plus réticents à considérer qu’il existe une certaine unité entre eux, – malgré leur extrême diversité, leur dispersion géographique, leurs différences d’orientation, etc. • Cela est notamment le cas d’événements du type “constatation populaire” allant de Hong Kong au Chili, du Liban à l’Équateur, etc., tout cela rejoignant les poussées qui s’avèrent de plus en plus durables et fondamentales, et précipitamment étiquetées “populistes”. • Il faut écarter les analyses idéologiques et considérer l’ensemble de cette dynamique qui se constitue en une attaque massive, non organisée, qu’on dirait aisément comme supra-humaine, contre le régime dominant. • « Burn, Neoliberalism, Burn », écrit Pépé Escobar, cette formule comme titre de son dernier article. • Nous essayons d’analyser cette dynamique, dont nous jugeons que nombre de signes, depuis 20 ans, ont annoncé sa venue. • Pour nous, la question posée ne concerne pas l’idéologie des opinions, mais l’ontologie de l’être. • Nous parlons de la Grande Crise, la GCES.

    Lire cet article
  • Cortez-USA “brûle ses vaisseaux”   30/09/2019

    • Les démocrates de la Chambre des Représentants du Congrès US foncent comme des bulldozers sur la voie d’une mise en accusation avec demande de destitution du président Trump. • Peu importe désormais le contenu de la conversation Trump-Zelinski, les arguments d’un côté et de l’autre : ce qui s’engage est une bataille finale, dont on comprend de plus en plus qu’elle était et qu’elle est inévitable depuis la campagne présidentielle de 2016 et l’élection de Trump. • Inutile de chercher un sens politique, profond ou pas, à l’événement, comme si nous étions dans l’univers habituel de l’histoire-courante. • L’étrange situation (pour ceux que cela intéresse) se trouve dans l’usage d’une parabole ayant comme héroïne l’étrange AOC (Alexandria Ocasio-Cortez), 29 ans, envoûteuse et inspiratrice d’une orientation quasi-communiste qu’elle voudrait imposer au parti démocrate, et peut-être héritière de la tactique utilisée il y a cinbq siècles, puisque c'était en 1519, par le conquistador du même nom qu’elle : “Brûler ses vaisseaux” pour s’interdire de reculer… • Vaincre ou bien mourir en se suicidant.

    Lire cet article
  • Dynamique en pleine accélération du “T.C.”   25/09/2019

    • Par “T.C.”, nous entendons “tourbillon crisique”, figure essentielle de notre schématisation opérationnelle de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • Pour nous, le T.C. est parvenu au point de sa dynamique telle que toutes les crises qu’il suscite et emporte en lui comme composants ne comptent plus par leur signification propre, mais par le fait essentiel de leur participation au “tourbillon crisique”. • Ainsi en est-il, dans les exemples les plus récents, dans un chevauchement échevelé qui fait apparaître un paroxysme de crise pendant 3 jours ou une semaine, ou bien simultanément, des crises de l’Iran après l’attaque d’Aramco, de la crise intérieure de “D.C.-la-folle” avec la mise en accusation de Trump, de la crise environnementale dont la jeune et terrorisante Greta se fait l’imprécatrice devant l’ONU. • L’important est que tous ces événements, du fait de la dynamique (T.C.) à laquelle ils participent sont poussés à l’exposition de l’extrême catastrophique de leurs effets. • Ainsi nos psychologies sont-elles imprégnées, souvent inconsciemment, de la consigne vitale : Delenda Est Systemum.

    Lire cet article
  • L’Iran et l’art de la guerre   20/09/2019

    • Finalement, ce qui ressort de l’attaque contre Aramco, il y a une petite semaine, c’est ce que cette attaque impose comme révolution dans l’art de la guerre. • Et c’est l’Iran qui est au premier rang comme “révolutionnaire”, que l’Iran ait ou non (et plutôt non, après tout) participé à cette attaque. • La victime de cette attaque : pas tant l’Arabie, d’ores et déjà proche des poubelles de l’histoire, que l’incroyable simulacre que représente aujourd’hui la puissance militaire américaniste et l’irrésistible supériorité de leurs armes. • Risible, tout cela. • ...Comme sont risibles jusqu’au ridicule, les explications de Pompeo sur l’absence, la non-existence, de la nuée des systèmes Patriot et AEGIS censés protéger l’Arabie, selon les garanties de FDR-1945. • Le ministère russe de la défense, d’habitude discret, est sorti de sa réserve pour l’occasion, pour donner un commentaire virulent. • L’attaque contre l’Aramco est donc un tournant sympathique avec deux victimes terriblement embarrassantes pour le Système : la pérennité de la pourriture saoudienne et le mythe appuyé sur une psychologie vulnérable de la supériorité militaire américaniste.

    Lire cet article
  • Comment échapper au rhizome ?   10/09/2019

     • Nous choisissons deux circonstances, deux scènes de crise, deux événements et tentons de leur donner un sens autre que celui de l’apparence qui, dans cette “étrange époque”, nous conduirait au désordre, au chaos et à l’incompréhension. • Le premier de ces événements est la rencontre à Moscou entre les ministres français et russe des affaires étrangères et de la défense, avec l’intermède qui semble accessoire mais significatif de la question de la mise à l’index des réseaux d’information russes en France. • Le second est extrait d’un commentaire d’Alastair Crooke, concernant ce que Crooke juge être la résolution iranienne de se détourner défintivement de l’Amérique avec laquelle aucun accord n’est possible à cause du nœud gordien que sa politique des sanctions a créée. • Nous symbolisons tout cela sous la forme d’un rhizome, image employée par Crooke lui-même et qui nous renvoie aux déconstructeurs type Deleuze-Derrida. • Il s’agit d’une caractérisation symbolique mais essentielle du Système, qui devient de plus en plus impuissant, ligotés par ses propres exigences et ses propres pesanteurs.

    Lire cet article
  • L'événement providentiel   06/09/2019

    • Une chronique des événements ordinaires dans cette “époque étrange”. • Il y a par exemple cette affaire de la tentative du département d’État d’“acheter” le capitainedu pétrolier iranien arraisonné à Gibraltar puis “libéré” malgré les pressions américanistes (et des offres similaires à des magistrats britanniques). • Le département d’État s’enorgueillit avec emphase de ces méthodes qui ne soulèvent guère d’indignation, sinon les interrogations du ministre iranien des affaires étrangères qui juge que l’affaire du pétrolier lui rappelle l’invitation de la Maison-Blanche à laquelle il n’a pas répondu. • Voir aussi les ironies de Poutine, proposant sérieusement à Washington la vente de l’un ou l’autre missile hypersonique russe, après avoir noté qu’effectivement l’hégémonisme occidental est en train de s’effacer. • Il s’agit d’observer combien la vie des relations internationales s’effrite, insaisissabilité et désordre extraordinaires. • Les acteurs humains sont de plus en plus impuissants et inutiles : nous n’avons plus besoin d’homme providentiel mais de l’événement providentiel.

    Lire cet article
  • Bras d’honneur du Pentagone à Macron   20/08/2019

    • Curieux, ça : en même temps que les deux présidents s’ébattaient au soleil du Fort de Brégançon, le Pentagone annonçait qu’il avait testé un missile de croisière à l’autonomie jusqu’ici interdite par le traité FNI. • Au même instant, les deux présidents, disent tout leur entrain pour explorer la mise en place d’une « architecture de sécurité européenne ». • On pourrait imaginer que la coïncidence des deux événements n’est pas vraiment une coïncidence, si on assume que le Pentagone est effectivement capable d’habileté symbolique. • Pour le Pentagone et pour “D.C.-la-folle”, l’idée même d’une « architecture de sécurité européenne » discutée par les Français et les Russes est pure infamie, puisqu’une telle structure-architecture existe déjà, – on veut parler de l’OTAN, bien entendu, – et voyez combien elle assure avec bonheur la stabilité, le bonheur tranquille et la concorde assurée du continent. • En un sens, c’est là qu’est l’importance de la rencontre de Brégançon : elle laisse supposer des intentions terribles, qui mettent “D.C.-la-folle” et le Pentagone dans un état de transes indescriptibles.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Mort de l’OTAN ? Blaguons un peu avec Macron   07/11/2019

     • « Ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN » confie notre dynamique jeune-président au très estimé et sérieux The Economist de la City de Londres ; – qui n’en croit guère son enregistreur. • Voilà donc encore des déclarations fracassantes de l’étonnant président Macron, tantôt marchant en aveugles en faisant des ronds (grands débats, Benalla, etcetera), tantôt nous révélant une vérité si aveuglante que nul n’osait dire que le roi est nu. • Cette fois, Macron allume un incendie dans une vieille bicoque branlante.

    Lire cet article
  • Liquider complètement la CIA et le FBI ?   05/11/2019

    • Le colonel Lang, fameux pour son site Sic Semper Tyrannis d’où il exerce une influence certaine sur les milieux de sécurité nationale et du renseignement, estime que les deux grandes agences, la CIA et le FBI, sont entrées en sédition. • Selon lui, elles doivent être réduites drastiquement ou, mieux encore, bel et bien supprimées pour que le contrôle des affaires qu’elles traitent revienne au vrai pouvoir civil. • Cette proposition ne fait que mettre en lumière un affrontement fondamental en cours. • L’élection USA-2020 sera l’enjeu de cette bataille terrible.

    Lire cet article
  • DeepState en mode inversion-bouffe   02/11/2019

    • « Dieu merci, il y a l’État profond ! », s’écrie cet ancien n°2 de la CIA, devant une assemblée approbatrice, à côté d’un autre ancien ponte de l’Agence. • Et de s’extasier, hors de tout bling-bling “Secret-Défense” sur les efforts continuels déployés par le DeepState pour déposer le président des États-Unis élu en 1976, pour réussir enfin un coup d’État interne (“a Palace Coup), en tout illégalité vertueuse. • Il est donc évident que non seulement le DeepState existe, mais qu’encore heureux qu’il existe. • Dire le contraire, c’est faire du “complotisme”.

    Lire cet article
  • Kunstler : USA-2020 empêchée par le désordre ?   01/11/2019

    • Une interview de notre ami James Howard Kunstler, sur la situation catastrophique présente, et encore plus catastrophique à venir. • Beaucoup de choses dans les quelques observations de lui que nous rapportons. • Le point le plus spectaculaire est sa tendance marquée à penser que l'élection présidentielle de 2020 n’auront pas lieu, non pas à cause de l’insurrection ou de la dictature, mais à cause du désordre institutionnel. • Née du désordre, cette perspective entraînerait encore plus de désordre : fin de l’American Dream par dissolution ?

    Lire cet article
  • NordStream-2, pour quelques kilomètres...   31/10/2019

    • NordStream-2, l’oléoduc entre Russie et Allemagne a franchi le cap délicat des eaux danoises, avec  autorisation écologique enfin accordée malgré les pressions US sur le Danemark. • La chose rassure l’Allemagne, satisfait la Russie, rend furieux les USA et la Pologne, etc. • Bref, encore un pas dans le sens de la déstructuration et du désordre dans la citadelle interne du Système qu’est le bloc-BAO, avec l’antagonisme Allemagne-USA porté au rouge du métal en fusion. • On ne peut que se satisfaire d’une telle issue, pour le désordre plus que pour le gaz.

    Lire cet article
  • La guerre-Système face à la “post-vérité”   23/10/2019

    • Le cas est de savoir si les citoyens américains sont ou non pour la politique de “guerre sans fin” des démocrates-CIA, neocons & Cie : une “étude” statistique qui se targue d’être scientifique, importante et majestueuse, dit que oui. • Pourtant, Trump fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter un nouveau conflit parce qu’il juge que c’est la clef de sa réélection, donc que les citoyens sont contre la “guerre sans fin”. • Qui a raison ? • Quelle que soit la réponse, il s’agit d’un exemple de l’extraordinaire subjectivisation de notre époque.

    Lire cet article
  • Hillary vs  Tulsi, duel du siècle ?   19/10/2019

    • La violence s’installe dans le camp démocrate, avec retour d’un fantôme puant de la pourriture américaniste. • Interviewée, Hillary Clinton accuse Tulsi Gabbard d’être “un agent russe” dont on attend qu’elle devienne candidate indépendante pour diviser les démocrates et permettre à Trump de gagner. • Clinton accuse également Jill Stein (candidate des Verts en 2016, et peut-être en 2020) d’être “un agent russe”. • Hillary, elle, ce serait plutôt de l’“argent russe”. • Gabbard riposte et exhorte Clinton à entrer dans la courseUSA-2020.

    Lire cet article
  • Trump fait le ménage   12/10/2019

    • Après plus de trois années de pouvoir, Trump s’est aperçu que quelque chose clochait au sein du NSC, le “gouvernement personnel de sécurité nationale” du prédisent. • On y trouvait une bureaucratie venue de l’administration Obama et farouchement antiTrump, avec notamment 300 officiers de fraction antiTrump de la CIA détachés de l’Agence. • Trump a donc décidé de “faire le ménage” pour n’être plus trahi par sa bureaucratie, en déplaçant ce beau monde. • Cette purge changera-t-elle quelque chose ? Selon nous, le désordre se poursuivra.

    Lire cet article
  • Les USA attendent leur Nuremberg   10/10/2019

    • Un tweet de Trump reconnaît, et même proclame pour les dénoncer les responsabilités des USA dans des guerres d’agression catastrophiques et qui ont causé des millions de morts depuis 9/11. • Silence général et très-PC dans la presseSystème et les milieux démocratiques de la liberté de penser, aux USA et dans tout le bloc-BAO. • Ainsi existe-t-il une sorte de suggestion permanente (de type-hypnotique ?) du Système pour écarter des affirmations pourtant d’une très grande importance et des sources les plus autorisées, mais impossibles à supporter.

    Lire cet article
  • France & USA : influence du renseignement    07/10/2019

    • Une occurrence intéressante, entre les situations des services de renseignement en France (attaque à la Préfecture de Police) et aux USA. • La France présente un paysage classique, avec les aléas de la lutte contre le terrorisme dans une atmosphère d’influence du Politiquement-Correct. • Aux USA, c’est une toute autre situation avec l’Intelligence Community (IC) qui manipule le terrorisme plus qu’elle ne le combat, et surtout devenue un acteur majeur de l’attaque à mort contre Trump, à visage découvert et salaires plantureux.

    Lire cet article
  • Climat USA : insurrection, mode d’emploi   05/10/2019

    • Bonne idée d’une des filles du Squad et, semble-t-il, de l’appareil de direction du parti démocrate : arrêter ceux des hauts fonctionnaires de l’administration Trump qui ont refusé, sur ordre de leur ministre, une citation à comparaître de la Chambre. • Nous en sommes là où la communication devenue si extrême et portant sur des faits bien réels peut déboucher sur l’affrontement. • Trump nous l’a d’ailleurs dit : That’s War. • Non pas au Yémen ni contre l’Iran mais à “D.C.-la-folle”, selon l’argument d’une haine comme jamais vue auparavant. 

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur l’effondrement du Mur   11/11/2019

    •  Le grand débat autour de l’antagonisme Russie-bloc-BAO, c’est l’accusation russe que l’Ouest (pas encore bloc-BAO) du début des années 1990 a trahi sa promesse de ne pas élargir l’OTAN au-delà de l’Allemagne réunifiée, alors qu'on alla  jusqu’aux frontières de la Russie. • La réponse sophistiquée des experts occidentaux : “Mais non, jamais pareille promesse ne fut faite”. • De nouveaux documents déclassifiés montrent certes que “mais oui, cette promesse fut faite, et à bien plus d’une reprise”. • Le comble est que, à notre sens, la promesse initiale de l’Ouest était sincère. • Après la chute de Mur et avec Clinton, une nouvelle génération de dirigeants US estima que la stratégie et le réalisme n’avaient plus d’importance. • La promesse de non-élargissement fut oubliée, non pas pour berner les Russes, mais pour une question électorale US. • La situation catastrophique qui en résulte doit être considérée non comme un “plan hégémonique” baclé etr raté mais comme le simulacre d’une stratégie idéologisée pour accueillir la démence psychologique conduisant à notre effondrement.

    Lire cet article
  • Notes sur le kidnapping du Mur    10/11/2019

    • La célébration de la “Chute du Mur” bat son plein. • Nous avons choisi notre façon de célébrer. • Nous nous attaquons à un texte qui nous semble exemplaire de l’Histoire réduite à l’histoire et devenue narrative. • Les distorsions de l’historiographie-Système y figurent, indiquées avec élégance et à-propos. • La surprise est que, par les chemins tortueux de la récriture mémorielle absolument faussaire propre au Système, nous aboutissons à notre vérité-de-situation commune à tous. • L’hyperdésordre règne et le Système n’est pas à la fête... • Ces observations présentaient déjà des Notes d’analyse pour le 25èmeanniversaire de novembre 1989. • Depuis, les événements, les constats, les tendances identifiés se sont aggravés en même temps que s’empilaient de nouvelles crises. • Ce que nous appelions dès 2015 l’“hyperdésordre”, ou désordre destructeur (autodestruction) de la situation de désordre du Système, est aujourd’hui à son plus haut régime de surpuissance :la surpuissance du Système engendrant son autodestruction donne à cette autodestruction sa dynamique de surpuissance.

    Lire cet article
  • Variations autour du “boucher de Damas”   15/10/2019

    • Pour cette fois, nos Notes d’Analyse prendront le titre temporaire pour la rubrique de Variations autour • Il faut dire que le sujet est d’importance puisqu’il s’agit du “boucher de Damas“, Assad soi-même, l’une des constructions les plus baroques et les plus zombifiées de l’art de la narrative et du simulacre de la contre-civilisation du bloc-BAO, avec ses MI6, CIA, BHL, ONG, GAFA & Cie. • Notre sujet, c’est d’abord l’invasion turque en Syrie, le “lâchage” (vieille coutume) des Kurdes par leurs “alliés” washingtoniens, l’alliance des Kurdes canonisés par nous-à-l’Ouest avec l’immonde “boucher de Damas”, le triomphe en marche de Poutine, et peut-être (c’est-à voir et ce n’est pas encore tout vu) derrière tout cela une habile manœuvre de Trump en accord avec le Russe. • Tout cela se fait dans un pays et une région dévastés, au rythme d’une communication humaine dévastée par le PC (Politiquement-Correct), lequel dévaste la vérité du monde. • Ce sont tous ces éléments disparates que nous tentons d’examiner en les mettant audacieusement ensemble : attachez tout de même vos ceintures...

    Lire cet article
  • Notes sur une destitution métahistorique   11/10/2019

    • Nous avons hésité pour le titre, pour se demander lequel correspond le mieux : Notes sur “Une destitution Rock’n Roll”, pour rappeler le titre du texte de PhG, ou Notes sur une destitution métahistorique, comme finalement choisi ? • Les deux, ami lecteur. • Cette crise énorme, absolument bouffe et démente, a des aspects dérisoires et sordides, incroyablement dynamiques et politiciens, et à côté, sans le moindre doute, des aspects d’une puissance métaphysique inouïe, la plus forte dimension métahistorique qu’on puisse imaginer. • Ainsi, pour bien nous y retrouver, nous convoquons les crapules notoires, – Trump, les démocrates-corrompues, le vieux crouton Mitt Romney, l’inusable et increvable Hillary, la très-dévote et quai-institutionnelle Nancy Pelosi, l’un ou l’autre Ukrainien expert en État-failli/bouilli, etc. • D’autre part, nous évoquons directement la grande figure de Dostoïevski pour proposer une interprétation métahistorique de la crise présente du système de l’américanisme. • Vieille histoire et vraiment la seule qui vaille : la Tradition contre la modernité.

    Lire cet article
  • Notes sur Chirac, l’Iran et “sa” Bombe   01/10/2019

    • La mort de Chirac étant l’occasion de passer en revue ce que fut cet homme et ce qu’il accomplit, il nous a paru intéressant d’effleurer ce que fut sa position sur la question (la crise) iranienne. • On a beaucoup parlé de sa position sur l’Irak, peu de sa position sur l’Iran. • Et pour cause, malgré l’universelle affliction qui frappe nos concitoyens dirigeants et élites-Système, il faut se montrer prudent. • Avec l’Irak, la cause est entendue : ce fut à la fois, une sottise suprême et une singulière saloperie. • Avec l’Iran, prudence : toutes nos valeurs sont déployées et en émoi devant ces gens infréquentables, et les tendres pressions de nos amis éternels d’Outre-Atlantique laissent des traces à force d’être “maximales”, jusqu'à nous faire penser comme il faut et en toute liberté. • Alors, on a ses valeurs, mais également ses trouilles. • Pourtant, le père-Chirac avait dit des choses bien intéressantes sur l’Iran, notamment en 2007, notamment qu’après tout l’Iran pouvait très bien avoir une bombe atomique.• Nous revisitons cette affaire qui fit un peu de bruit à l’époque et que, déjà, on étouffa vite fait.

    Lire cet article
  • Notes sur les aventures du USS Harry S. Truman   19/09/2019

    • Le USS. Harry S. Truman est un de ces grands porte-avions d’attaque qui font la gloire et la toute-puissance de l’US Navy. • Mais son statut actuel est singulier : la Navy a annoncé son retrait du service opérationnel dix ans plus tôt que prévu, soulevant incompréhension et protestation, avec même l’intervention de Trump pour qu’il reste en service. • En attendant, ce porte-avions superbe qui devait partir en manœuvre avec son escorte, a laissé partir son escorte sans lui, immobilisé par une panne inattendue de son circuit électrique. • Tout cela intervient sur fond des innombrables problèmes que l’on découvre avec le Ford et la nouvelle classe de “super” porte-avions. • Là-dessus s'inscrit le désordre des capacités, nettement insuffisantes, d’installations de chantiers navals pour l’ancienne et la nouvelle classe de porte-avions. • En même temps se dessineraient les intentions chinoises de développer une flotte de porte-avions concurrentes de l’US Navy. • Ces mêmes Chinois qui disposent, par ailleurs, des armes hypersoniques, imparables “tueuses de porte-avions” comme chacun sait... • Époque de désordre.

    Lire cet article
  • Notes sur la seconde mort de FDR   16/09/2019

    • L’attaque particulièrement efficace contre les installations pétrolières d’Arabie Saoudite a provoqué une crise considérable, à la fois au Moyen-Orient, aux USA et dans le monde. • Il s’agit aussi bien de la sécurité du pétrole d’Arabie que de la puissance US dans la région, que de l’équilibre de l’économie mondiale devant un cours du pétrole qui subit brusquement de terribles embardées. • Le scénario d’une attaque des Houties (à l’aide de systèmes iraniens) reste le plus probable, alors que bien entendu les USA accusent l’Iran directement et qu’on fait rouler les tambours de guerre. • Ce n’est pas la première fois (pour les tambours) et un jour cela finira par leur péter à la figure (des USA). • En attendant, un dogme extraordinaire a été pulvérisé : la sécurité de l’Arabie garantie par les USA et le “Pacte du Quinsy” valable depuis février 1945, passé au cours d’une rencontre historique sur le Canal de Suez entre un Roosevelt mourant et le roi Ibn Saoud d'Arabie. • Ainsi les USA ont-ils failli à leur engagement et l’attaque sonne comme le glas de l’hégémonisme et du suprémacisme anglo-saxons.

    Lire cet article
  • Notes avec ou sans Bolton   08/09/2019

    • On s’inquiète beaucoup en ce moment à propos du sort de John Bolton : est-il en pleine disgrâce ou bien, au contraire, réapparaît-il plus fort que jamais ? • Cela est notamment l’objet de spéculations dans le cadre des “négociations de paix” des USA en Afghanistan, et dans le tonnerre de l’annulation in extremis d’une rencontre jusque-là secrète de Trump et des parties prenantes afghanes (dont les talibans) à Camp-David. • Mais cela (le rôle de Bolton) concerne aussi l’interminable crise iranienne qui dure pour Washington depuis 1979, avec relance minimale en 2001 et maximale en 2005. • Ces dernières semaines, les USA ont redoublé d’efforts dans une “politique” étrangère faite de va-et-vient autour du néant et de la menace, avec des méthodes de gangsters. • L’Iran est la meilleure application possible de cette politique du vide complet, inspirée et dirigée par la politiqueSystème, et emmenant aussi bien Israël que les USA, – Bolton ou pas... • Ces Notes d’Analyse sont complétées par un texte de WSWS.org sur la crise iranienne, avec démonstration de son nihilisme permanent.

    Lire cet article
  • Notes sur Macron le russophile   02/09/2019

    • On s’est finalement aperçu de quelque chose, entre visite poutinienne à Brégançon, G7 à Biarritz, discours aux ambassadeurs et ainsi de suite, et avant une rencontre entre ministres de la défense et des affaires étrangères. • La France et la Russie copinent à nouveau, dans une séquence bien plus structurée et pressante que celle qui avait été esquissée à Versailles en 2017. • La grande nouvelle, c’est le virage désormais bien affirmé de la diplomatie française, qui se présente comme faisant une “politique européenne” alors que le reste de l’Europe ne dit mot, entre crises et bouderies diverses, et incompréhension militante. • Il est pour l’instant difficile de reconstituer la séquence, avec les raisons des uns et des autres, et il ne suffit pas de constater que l’alliance entre la France et la Russie répond à une tendance historique. • Notre conviction est qu’un événement capital est à la base de ce grand chambardement : la destruction sauvage par les Etats-Unis du traité FNI entre l’URSS et les USA de décembre 1987, le seul traité qui faisait disparaître une catégorie d’armements nucléaires. 

    Lire cet article
  • Notes sur le doigt sur la détente   30/08/2019

    • Il semble bien que le Pentagone ait trouvé, avec le nouveau secrétaire à la défense, Mark Esper, l’homme qu’il lui faut pour constituer avec Bolton et Pompeo une équipe déstructurante idéale. • Esper a précisé au cours d’une conférence que la zone Indo-Pacifique était désormais la “zone prioritaire” d’expansion du Pentagone. • Le but principal, c’est de trouver de nouvelles bases, dans des pays les plus divers possibles, pour y installer très probablement des missiles de l’ère post-FNI et ainsi encercler la Chine. • Il s’agit d’une démarche absolument agressive visant à obtenir une capacité de première frappe (first strike) nucléaire tactique. • Le problème que rencontre le Pentagone, entité développant quasiment d’une façon autonome ses besoins et ses ambitions, c’est que certains pays dépendent trop de l’adversaire du Pentagone (la Chine dans ce cas) pour participer à l’aventure : le cas de l’Australie est intéressant. • La véritable situation du Pentagone, c’est la sensation de son déclin malgré sa puissance supposée, ce qui le conduit à rechercher une affirmation du type “tout ou rien” par un conflit.

    Lire cet article
  • Notes de El Paso à la guerre civile   09/08/2019

    • Deux fusillades aux USA (El Paso et Dayton), quasiment en parallèle, et les polémiques habituelles rebondissent avec l’amoncellement bien connu de formules venues droitement du Politiquement-Correct (PC), portant bien entendu sur les armes en vente libre ou pas, etc. • Pourtant non, quelque chose d’autre distingue cette tragédie-bouffe courante aux USA où les tueries rythment les interrogations du pays : cette fois, tous les arguments sont attirés comme par un aimant, par un concept vibrant et terrible, qui ne cesse plus de secouer la Grande République, – la “guerre civile”. • Les USA sont gros d’une guerre civile et chaque événement est bon pour relancer cette possibilité, la rendre plus crédible, rapprocher de plus en plus de l’accouchement catastrophique : El Paso et Dayton, début août 2019, n’y ont pas manqué. • A force d’en discourir, de monter des simulacres autour du concept de la “guerre civile”, d’y adapter la perception, la perspective d’une guerre civile est devenue une vérité-de-situation, quelque chose d’inévitable, de nécessaire, de vital irait-on jusqu’à dire...

    Lire cet article

Ouverture libre

  • 1989, Annus Mirabilis   10/11/2019

    • Articles du 10 novembre 2019. • Présentation bien tempérée de la narrative-Système stéréotypée présentant la chute du Mur de Berlin. • Publié en 2014, il vaut en 2019. • Contributions : dde.org et Ivan Vejvoda de l'organisation GMF.

    Lire cet article
  • Macron, la tragédie sans bouffe ?   09/11/2019

    • Articles du 9 novembre 2019. • Réflexions sur l’échec de la com’ qui portait la présidence Macron, pour la raison évidente que le président français a rencontré la tragédie que constitue la Grande Crise du monde (GCES) • C’est l’analyse que fait un “communicant” à partir de l’interview de Macron dans The Economist. • Macron, « un Giscard qui aurait compris pour reprendre la formule d’Aron que “l’histoire est tragique” » ? • Ce serait la formule d’une “communication tragique”. • Contributions : dedefensa.org, Arnaud Benedetti (Figaro-Vox, Q&A).

    Lire cet article
  • “Bizarre, vous avez dit ‘bizarre’” ?    04/11/2019

    • Articles du 4 novembre 2019. • Les événements étranges et extraordinaires (“bizarres”) qui se déroulent considérés comme les signes des biouleversement de l'effondrement en cours. • Contributions : dde.org  et Caitline Johnstone.

    Lire cet article
  • “Drôle de guerre” à l’allemande   30/10/2019

    • Textes du 30 octobre 2019. • Pris d’une folie guerrière aussi intense que l’impuissance militaire du pays, les médias allemands appuient bruyamment une proposition de la ministre allemande de la défense de déploiement d’une force de plusieurs dizaines de milliers d’hommes en Syrie, pour suppléer aux USA “défaillants”. • Ce simulacre complètement fantasmé est pris au sérieux par certains pour nous faire craindre un “militarisme” allemand type-1914. • Laissons dire mais commentons. • Contributions :  dedefensa.org et Peter Schwarz, de WSWS.org.

    Lire cet article
  • Résilience du “populisme”   29/10/2019

    • Textes du 29 octobre 2019. • Soros nous affirme que la vague populiste a passé son sommet, devient étale et décroit : tout le monde, y compris des électeurs, n’est pas vraiment de cet avis. • Contributions : dde.org et Tom Luongo.

    Lire cet article
  • Le tourbillon (crisique) des révoltes   27/10/2019

    • Articles du 27 octobre 2019. • Quelques mots et l’une ou l’autre description de l’épidémie de “points crisiques” touchant aujourd’hui le monde globalisé, particulièrement du Liban au Chili. • Des revendications diverses, des conditions différentes, mais le lien commun très puissant d'une révolte contre le Système que nous qualifierions d’ontologique plutôt que d’idéologique. •  Cela conduit à identifier une situation antiSystème dont nul ne peut prévoir le déroulement et les effets. • Contributions :  dedefensa.org et WSWS.org.

    Lire cet article
  • De l’“Orient surréaliste” à “D.C.-la-folle”   22/10/2019

    • Articles du 22 octobre 2019. • Rencontre aujourd’hui à Sotchi de Poutine et d’Erdogan : on parle de la nouvelle situation établie dans le Nord/Nord-Est de la Syrie avec le départ des forces US. • La stabilisation n’est pas encore complétée, ni la répartition des influences des uns et des autres établies, mais la Russie est là pour tenter d’y mettre bon ordre. • A Washington D.C., déchaînement antiTrump car cette situation est la fin du rêvepost-9/11 pour la fabrique d’un nouveau Moyen-Orient Made In USA• contributions : dedefensa.org et E.J. Magnier.

    Lire cet article
  • Des généraux contre Trump   21/10/2019

    • Textes du 21 octobre 2019. • Des généraux (à la retraite) montent à l'assaut pour dénoncer le président Trump et sa politique en Syrie, considérée comme une “trahison” épouvantable. • Contributions :dde.org et WSWS.org.

    Lire cet article