Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 01/07/2018 au 31/07/2018

• Comme PhG le notait le 16 juillet 2018 dans son « temps de la dérision », il est devenu extrêmement difficile de choisir les événements dans un temps étrange où la vie du monde n’est plus qu’un tumultueux torrent crisique (autre nom, plus frais par ces temps de canicule, pour “tourbillon crisique”). • Même chose pour notre revue du mois... • Cela mérite bien une visite à “la maison des fous”, comme nous fîmes après le sommet d’Helsinki, lorsqu’il s’avéra que la presseSystème US avait réagi comme un vol sous un nid de coucous... • « Pour nous, la presseSystème répond par sa nature et sa perception conceptuelle à tous les stéréotypes postmodernes et du progressisme-sociétal qui sourdent de l’écrasante présence diabolique à l’intérieur du Système, ce qui la met sans nécessité de la moindre consigne, chacun dans son style, nécessairement du côté du Système, de la postmodernité, de la poussée déstructurante et entropique, c’est-à-dire naturellement du côté néo-libéral et de toutes les valeurs fortunées envisageables aujourd’hui. Leur réaction est donc naturelle, spontanée, si l’on veut d’une complète franchise par rapport à leur nature maléfique. Ainsi en a-t-il été de leur réaction à Helsinki : une révolte, une fureur, – une “émeute dans la maison des fous” puisque fous ils sont sans nul doute, – devant cette manifestation impudente de la trahison, de la corruption psychologique, du mépris de toutes les “valeurs” postmodernes auxquelles notre avenir est invinciblement lié et ainsi de suite... . Le réflexe anti-Trump qui rassemble en un personnage symbolique et des circonstances créées à partir d’une narrative utopique tout ce qui représente quelque chose qui pourrait se référer au Mal-absolu selon la métaphysique hollywoodienne (“le côté sombre de la Force”, quelque chose de la sorte), ce réflexe a joué bien au-delà d’une mécanique pavlovienne. » (Du 17 juillet 2018.) • Le thème de cette folie de notre époque, s’il est récurrent, comme toutes les pathologies exogènes confrontées à une situation que leur propre comportement ne fait qu’aggraver, n’est pas pour autant monotone et constitue l’un des traits essentiels de nos commentaires, par tous les points de vue et événements possibles (voir le 5 juillet 2018, le 11 juillet 2018, le 15 juillet 2018, le 16 juillet 2018, le 18 juillet 2018, le 19 juillet 2018, le 20 juillet 2018, le 21 juillet 2018, le 22 juillet 2018, deux fois le 23 juillet 2018et le 23 juillet 2018, le 26 juillet 2018, le 27 juillet 2018, le 28 juillet 2018, le 29 juillet 2018, le 30 juillet 2018.) • Notons, entre autres diverses fiestas qui ont ajouté à la “folie ordinaire” la “folie spécifique” des grandes réunions et transactions spécifiques, que ce soit le sommet de l’OTAN (le 12 juillet 2018, le 13 juillet 2018, le 14 juillet 2018, le 16 juillet 2018), que ce soit les relations entre l’UE et les USA (le 11 juillet 2018, le 26 juillet 2018, le 31 juillet 2018). • Là-dedans, nous essayons de survivre intellectuellement et spirituellement, notamment lorsque nous nous essayons à quelques textes qui enrichissent, directement par le sujet traité ou indirectement par le biais du sujet traité, notre patrimoine conceptuel et dialectique. (Voir le 2 juillet 2018, le 3 juillet 2018, le 8 juillet 2018, le 10 juillet 2018.) • Autant en emporte l’effondrement, – Gone With the Collapse.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Nos dernières parutions

Bloc-Notes

La Turquie-2018 à l’ombre de 2008   16/08/2018

• La crise turque en perspective, avec ses possibilités d’expansion, à l’ombre sinistre du dixième anniversaire de la crise de 2008 (9/15). • Ce n’est pas la première fois tant s’en faut, depuis 2008, qu’on prévoit une nouvelle relance de la crise, mais le symbole du dixième anniversaire nous offre une connivence symboliquepoussant à une comparaison des situations. • Si c’était le cas, ce serait un énorme super-2008... • Notre constat à cette occasion est que nous ne sommes jamais remis de 2008 et que nos psychologies exacerbées attendent la suite.

Brèves de crise

Le GOP devient trumpiste   16/08/2018

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Balzac et la rébellion des femmes     16/08/2018

La Femme de trente ans… Ce roman lance le bovarysme psychologique et sociétal. Mais Julie est beaucoup moins passive qu’Emma et elle se rebelle intellectuellement contre les hommes… Et déboulonne la société, annonçant nos législations folles d’aujourd’hui (on n’en fait pas un drame : après tout, qu’elle dégage, l’espèce dite humaine) :…

Le monde d'Orlov

Retraite dans la mauvaise poésie   15/08/2018

Cela fait plus de deux semaines que Poutine a parlé à Trump à Helsinki, et le brouhaha autour de cette réunion s’est un peu calmé, ce qui a permis de rassembler quelques réflexions sur ce qui s’y était dit. Évidemment, il y avait beaucoup à discuter pour ces deux chefs…

Bloc-Notes

L’énigmatique destin mid-term de l’homme-extemporané   15/08/2018

• De plus en plus, les élections mid-term (novembre, renouvellement d’une partie du Congrès) apparaissent comme un point de rencontre inévitable et catastrophique de la crise aux USA : à la fois paroxysme et catharsis. • De plus en plus, des scénarios s’élaborent, tous plus extravagants les uns que les autres, rendant compte du climat “nucléaire” régnant à “D.C.-la-folle”. • Il apparaît certain que cet épisode aura une dimension extérieure dramatique autant que sa dimension intérieure : cette crise est la nôtre comme elle est la leur, – celle du Système, certes.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

Le point de vue russe   14/08/2018

• Articles du 13 août 2018. • La puissance militaire des États-Unis est aujourd’hui dans une crise profonde et les commentateurs russes sont parmi les rares à l'avoir compris.. • Contributions : dde.org et Saker-US.

Ouverture libre

Ce que nous dit la crise turque   14/08/2018

• Article du 14 août 2018. • Examen de la crise monétaire crise dans son environnement et dans son contexte international, avec de possibles et intéressantes conséquences. • Contribution de Badia Benjelloun.

Faits et commentaires

La course à l’échalote   13/08/2018

• Le Général Hyten, chef des forces stratégiques nucléaires US (STRATCOM) a fait quelques déclarations lors d’un séminaire où se réunissent chaque années les spécialistes des questions de missiles. • Il a confirmé la position de supériorité de la Russie (et de la Chine) sur les USA dans le domaine stratégique des systèmes hypersoniques : d’après ses déclarations, on peut déduire que les USA ont un retard de 5 à 10 ans, et ce retard semble quasiment irrattrapable  dans la mesure où les Russes continuent à progresser et où le Pentagone est d’une inefficience totale. • Ce cas extraordinaire a ceci d’encore plus extraordinaire qu’il ne semble inquiéter personne dans la direction US, qui continue à proclamer que les USA disposent d’une supériorité militaire exceptionnelle et qui ne cesse d’agresser la Russie dans les domaines financier, économique et de la communication. • Il est assuré que nous ne sommes pas dans le domaine de la technologie, mais dans celui de la psychologie : la démence de “D.C.-la-folle” et l’ivresse d’hybris qui l’accompagnent sont les outils préférés de la stratégie US

Bloc-Notes

Medvedev s’en va-t-en-guerre, Trump chancelle   10/08/2018

• Tensions et manœuvres extraordinaires marquent les relations entre Moscou et “D.C.-la-folle” alors que Medvedev répond, avec une fermeté extrême, inattendue mais significative, aux dernières initiatives de provocation de l’OTAN et des USA. • Les Russes considèrent que la politique des sanctions US contre eux atteint le stade de l’agression. • Cette aggravation se fait alors que la position de Trump à Washington apparaît extrêmement délicate, face à des subordonnés (Pompeo) qui ne lui obéissent plus et cherchent la confrontation à tout prix.

Brèves de crise

Ont-ils fait d’Alex Jones le héros d’internet ?   09/08/2018

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

GAFA-la-gaffe ?   09/08/2018

09 août 2018 – Certes, ils ont frappé, – et cela va continuer, car lorsque les crétins friqués ont commencé à produire leur sottise infamantes, c’est comme une diarrhée, plus rien ne les arrête plus... (C’est même à ça qu’on les reconnaît.) L’affaire est en train de nous confirmer pour la…

Bloc-Notes

Mogherini, à chacun sa part de tourbillon crisique   08/08/2018

• Face aux super-sanctions que The-Donald lance contre l’Iran, l’UE joue une partie extrêmement délicate. • Malgré toute son impuissance et sa pusillanimité étalées, il faut qu’elle parvienne à bloquer certains des effets indirects négatifs sur les entreprises européennes engagées en Iran, pour empêcher l’irréparable : un retrait de l’Iran du traité JCPOA. • Toutes les ambitions diplomatiques de l’UE sont en jeu. • Mogherini, la ministre européenne, tente de lancer des mesures supplémentaires pour endiguer l’effet désastreux des sanctions US.

Analyse

Notes sur l'ordre global du désordre   08/08/2018

• Puisqu’aujourd’hui commence le nouveau régime des super-sanctions US contre l’Iran, l’occasion est bonne d’exposer deux exercices intellectuels contraires sur la situation des relations internationales. • D’un côté, le professeur Michael Klare qui se dit persuadé que Donald Trump a une “Grande Stratégie” à l’esprit, qui a pour but de rassembler dans une sorte de coopération concurrente les trois puissances du jour : USA, Chine et Russie. • C’est le projet G3. • Klare expose son idée avec une certaine conviction mais sans cacher que le résultat pourrait ressembler fâcheusement à l’arrangement du monde d’Orwell dans 1984 : « ...la guerre – ou la préparation à la guerre – sera une condition perpétuelle d’un tel système. ».• Alastair Crooke lui répond en observant qu’il s’agit d’une complète chimère, parce que les USA sont incapables d’observer des règles de quelque coopération que ce soit. • Pour lui, cet “ordre global du désordre” régnant perdurera tant que les USA n’auront pas fait leur catharsis pour « purger cette vision utopique de la mission exceptionnaliste de l’Amérique de racheter le monde »

Brèves de crise

Rand Paul à Moscou   07/08/2018

Ouverture libre

Mémoires de coup d’État   07/08/2018

• Articles du 7 août 2018. • Retour sur la présidentielle de 2017 qui a abouti à un personnage de président improbable, Caligula pour les uns, Sylla pour les autres, mais de bas niveau. • Contributions : dde.org et Régis de Castelnau.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Rencontre à une croisée des chemins   06/08/2018

Je me suis arrêté à une réponse du “philosophe et historien des idées” comme il est désigné, Alain de Benoist  (*), dans une interview croisée où le magazine Éléments, représenté pour l’occasion par la personne de Marie David des éditions Fromentin, l’interrogeait en même temps que Laurent Fourquet (« Le christianisme n’est…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Absence de pertinence   05/08/2018

5 août 2018 – L’on sait que nous traversons une période agitée d’expansion du domaine de la possibilité d’une attaque contre l’Iran, dans tous les cas au sein du système de la communication. Nous-mêmes, sur ce site, en avons parlé le 27 juillet 2018 dans un texte introduit par le titre fort irrespectueux,…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

S’agit-il d’un “Simulacre antiSimulacre” ?    04/08/2018

4 août 2018 – ...En effet, il entre bien dans mon intention de présenter un nouveau concept dans lequel serait introduit le “concept à l’intérieur du concept” d’“antiSimulacre”, selon une orthographe dissidente, déjà utilisée pour les concepts d’“antiSystème” ou de “presseSystème”. Ainsi la question de savoir s’il s’agit d’un “Simulacre antiSimulacre”,…

Ouverture libre

“QAnon” affole “D.C.-la-folle”   04/08/2018

• Article du 4 août 2018. • Encore un “événement” crisique et étrange aux USA, avec l’apparition de la filière “QAnon”, s'affirmant comme un réseau pro-Trump, complot ou simulacre complotiste. • Contribution: dde.org et RT-français.

Analyse

Notes sur l’évolution du JSF à l’hypersonique   03/08/2018

• Ici, les Russes effectuent un essai avec des S-400, bien entendu couronné de succès. • Là, ils effectuent un test en tir réel impressionnant d’efficacité, avec la destruction d’un navire déclassé en Mer Caspienne par un missile Kh-31. • A la place du Kh-31, pensez Kh-47 et vous voyez le missile percuter le navire à Mach 10 au lieu de Mach 3,5, et vous vous dites que les Russes ont vraiment franchi un pas de géant dans le domaine des grands systèmes d’arme opérationnels, ceux avec lesquels on peut déployer une stratégie globale. • Et que font les forces armées du Pentagone & Co pendant ce temps-là ? Elles enregistrent le plus grand budget de tous les temps-modernes, sans doute pour acheter un peu plus de JSF, devenus F-35 pour aller directement à la poubelle pendant qu’on songe à un remplacement qui serait un bon vieux F-15 “relifté” et “relooké”... • Mais même ça (liquider le F-35 qui est en train de les liquider), ils n’y arriveront pas. • Les Russes sont-ils plus forts que les USA ? Question idiote : nul n’est plus fort que les USA et « ...nous devons éternellement survivre, ou mourir en nous suicidant.  »

Brèves de crise

Israël très content d’avoir Assad comme voisin   02/08/2018

Ouverture libre

Facebook, le truc bidon à plusieurs milliards   02/08/2018

• Article du 2 août 2018. • Description du système Facebook et de ses pérégrinations diverses, notamment avec l'affaire Cambridge Analytica : anatomie d'un simulacre, d'un rien entouré de vide. • Contribution de Badia Benjelloun.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“Benallagate”, ou la théorie du complot de l’été   02/08/2018

2 août 2018 – J’ai, avec la “théorie du complot” la même sorte de relations que j’ai avec le genre humain et je porte sur elle le même regard. Qu’il y ait des complots c’est assuré ; qu’ils réussissent c’est une autre paire de manches bien qu’il y ait des exceptions…

Faits & Commentaires

  • La course à l’échalote   13/08/2018

    • Le Général Hyten, chef des forces stratégiques nucléaires US (STRATCOM) a fait quelques déclarations lors d’un séminaire où se réunissent chaque années les spécialistes des questions de missiles. • Il a confirmé la position de supériorité de la Russie (et de la Chine) sur les USA dans le domaine stratégique des systèmes hypersoniques : d’après ses déclarations, on peut déduire que les USA ont un retard de 5 à 10 ans, et ce retard semble quasiment irrattrapable  dans la mesure où les Russes continuent à progresser et où le Pentagone est d’une inefficience totale. • Ce cas extraordinaire a ceci d’encore plus extraordinaire qu’il ne semble inquiéter personne dans la direction US, qui continue à proclamer que les USA disposent d’une supériorité militaire exceptionnelle et qui ne cesse d’agresser la Russie dans les domaines financier, économique et de la communication. • Il est assuré que nous ne sommes pas dans le domaine de la technologie, mais dans celui de la psychologie : la démence de “D.C.-la-folle” et l’ivresse d’hybris qui l’accompagnent sont les outils préférés de la stratégie US

    Lire cet article
  • L’amnésie massive de leur simulacre   19/07/2018

    • Nouvelle phase dramatique et exacerbée, nouveau paroxysme absolument éjaculatoire à “D.C.-la-folle”, l’incontinente, l’extraordinaire zoo-circus de la postmodernité. • Cette fois, il s’agit de clouer sur une croix gammée le “traître”-Trump qui a été rendre compte à son officier-traitant Poutine, à Helsinki, des progrès de son imposture épouvantable. • Pour certains, cette rencontre, ce fut pire que Pearl-Harbor et que 9/11 : la connerie, ça ne se négocie pas, quand on l’a on la sert à la louche... Ce fut le cas et cela continue sans la moindre retenue. • Désormais est revenu au premier plan le débat hautement humanitaire sur la façon de dézinguer Trump : la destitution, c’est un peu longuet, alors pourquoi pas un bon coup d’État achalandé d’une liquidation physique ? • Écrire cela il y a vingt ans, c’eût été de la politique-fiction qu’aucun média normal n’aurait acceptée : aujourd’hui... • Désormais, dit un chroniqueur impertinent, Russiagate est la nouvelle religion et l’on va la pratiquer avec une dévotion touchante dans les officines du FBI et de la CIA qui en sont les églises

    Lire cet article
  • Trump hurle, tremble l’OTAN   12/07/2018

    • La première journée du sommet de l’OTAN ne nous a pas déçus car Trump ne nous déçoit jamais : ses cris, ses vitupérations, ses excès furieux, tout cela fait partie d’un personnage qui répand la terreur dans les rangs des zombies-Système qui peuplent les directions-Système du Bloc-BAO. • Trump est un destructeur de l’ordre établi au sein du Système sans y prendre garde, moins par ses actes politiques, ses décisions concrètes, que par l’art consommé du bateleur employant tous les moyens du système de la communication. • Ce faisant, et sans rien faire précisément dans le champ du politique et de l’action en tant que telle, il terrorise les esprits, enflamme les psychologies, bref semble parfois ressembler à une sorte d’Attila postmoderne et antiSystème par inadvertance. • Trump est un esprit simple, habité par des idées simples, comme l’isolationnisme et le “protectionnisme heureux” qui va avec dans le cas des USA. • Dans une époque vouée à la communication, cette simplicité conceptuelle est la clef de la puissance. • Il est bien possible que Trump finisse par détruire l’UE et l’OTAN.

    Lire cet article
  • Jeux sans frontières   30/06/2018

    • Le sommet de l’UE a accouché disons de la souris-standard du domaine, c'est-à-dire d’un “accord” sur la “crise migratoire” marqué par le grand vague de l'incertitude des perspectives, ce qui permet aux uns et aux autres de se juger confortés et à Merkel de sauver temporairement “son job”. • D’une façon générale, la consigne du Système, notamment répétée à l’envi par Macron, est de dire : “La crise migratoire est passée, il y a aujourd’hui une crise politique” (sous-entendu : du fait des populistes arrivés au pouvoir.) • Dans le climat actuel, avec l’activisme déchaîné dans tous les sens, dans un tourbillon crisique où les crises ne se résolvent pas, déclarer que “la crise migratoire” est terminée est complètement absurde. • Elle est là pour durer, avec des hauts et des bas, et celle de l’Europe se conjugue désormais avec celle des États-Unis qui devient beaucoup plus aiguë. • La “crise de l’immigration” (c’est son nom) atteint aux USA l’enjeu central et un texte de James Kirkpatrick, sur les polémiques actuelles nous signale qu’aujourd’hui c’est le concept de “frontière” lui-même qui est mis en cause.

    Lire cet article
  • Les USA et leur Sud : menace suprême ?   24/06/2018

    • En pleine crise migratoire mondiale, qui touche autant leurs frontières Sud que les frontières Sud des pays de l’Europe-UE, les USA se trouvent confrontés à une perspective peu ordinaire : la très probable élection au Mexique, dimanche prochain, d’un président d’une tendance socialo-communiste. • Déjà candidat en 2006 et en 2012, AMLO (Andres Manuel Lopez Obrador) a toutes les chances de l’emporter dimanche prochain, 1er juillet. • Pour les USA, c’est comme si Chavez (qui avait soutenu Obrador avec enthousiasme en 2006) devenait président du Mexique, au moment où une crise nationale déchire les USA à propos de l’immigration des Latinos sur sa frontière Sud. • Obrador, qui aurait passé certains accords avec les cartels de la drogue et qui entend soutenir l’immigration vers les USA, est perçu aux USA, dans les milieux dirigeants, comme un probable dirigeant ennemi des USA, dans une perspective où la possibilité d’un affrontement armé ne peut plus être écartée. • La crise migratoire est désormais mondiale, cœur même de la Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Trump après Kim   13/06/2018

    • La rencontre a, bien entendu, été un triomphe : Trump a même été jusqu’à exhorter Kim à regarder l’intérieur de The Beast, la voiture spéciale du POTUS invulnérable à tous les coups, y compris les éternuements de Trump sur le point de s’y engouffrer. • Il a aussi promis qu’on ne ferait plus manœuvres et Corée du Sud entre les troupes US et les celles de Corée du Sud. • Les réactions des commentateurs-Système sont en général horrifiées, du type (citation) « Un désastre, un pur désastre », comme si le président s’était agenouillé devant Kim sans rien obtenir de lui. • Jamais la politique-internationale (késako ?) n’a été autant l’objet, aux USA et au cœur du bloc-BAO, de perceptions narrativistes où les pathologies de la psychologie s’en donnent à cœur joie. • Dans ces conditions, comment poursuivre une telle navigation rebondissant de Charybdes en Sillas ? Comment le Système en cours d’effondrement peut-il encore s’accommoder d’un Trump qui mériterait l’internement ? • C’est la raison pour laquelle certains commentateurs envisagent les pires situations, les pires affrontements entre Trump et le Système. 

    Lire cet article
  • Changement d’époque   08/06/2018

    • Depuis quelques semaines, au moins depuis le 8 mai et la sortie des USA du traité nucléaire avec l’Iran comme marque symbolique, le tourbillon crisique qui fait tournoyer le monde a pris les allures d’un cataclysme de civilisation. • Même nos dirigeants les plus conformes, les plus standard-Système se doutent de quelque chose et n’hésitent plus à écarter des remarques qui mesurent leur désarroi. • Désormais, des recompositions colossales sont en vue, d’abord marquées par les soubresauts gigantesques des USA, tendant de réaffirmer une domination écrasante sur le monde qui rendra leur effondrement encore plus catastrophique. • Le monde est secoué horriblement comme si un tremblement de terre d’apocalypse le parcourait. • Toutes nos certitudes et nos considérations idéologiques si péremptoires sont réduites en poussières. • On consulte ainsi un texte d’Alastair Crooke et l’on rappelle des considérations anciennes de l’historien des civilisations Arnold Toynbee pour renforcer notre analyse sur l’effondrement des USA et du Système, et sur la terra incognita qui nous attend.

    Lire cet article
  • La guerre selon The-Donald   05/06/2018

    • Sans doute se prépare-t-on un étrange G7 (ex-G8) au Canada, où l’on préférerait que l’absent soit les USA et non la Russie. • L’offensive US, brutale, furieuse, se développe comme aux plus belles heures du protectionnisme et de l’isolationnisme. • Certains se croiraient en 1930-1931, du temps de Herbert Hoover. • Que devient la magnifique globalisation, que reste-t-il du glorieux libre-échange, que peut faire la magnifique idéologie de l’ultralibéralisme sinon pleurer toutes les larmes de son cœur ? • Que vont faire les autres, les partenaires, les auxiliaires, les petites mains, les Européens, les Canadiens, etc., si violemment bousculés ? • Mais le plus important, n’est-ce pas tout simplement que l’action de Trump consiste d’abord à attaquer comme s’il voulait le détruire un système (la “globalisation”), c’est-à-dire le Système, qui est la création et la raison d’être de la puissance des USA ?  • La comparaison Hoover-Trump est f'abord psychologique : dans les deux cas, le sentiment était marqué par la peur de l’effondrement. • Cette fois, on croirait que Trump y travaille plus que de le bloquer

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • La Turquie-2018 à l’ombre de 2008   16/08/2018

    • La crise turque en perspective, avec ses possibilités d’expansion, à l’ombre sinistre du dixième anniversaire de la crise de 2008 (9/15). • Ce n’est pas la première fois tant s’en faut, depuis 2008, qu’on prévoit une nouvelle relance de la crise, mais le symbole du dixième anniversaire nous offre une connivence symboliquepoussant à une comparaison des situations. • Si c’était le cas, ce serait un énorme super-2008... • Notre constat à cette occasion est que nous ne sommes jamais remis de 2008 et que nos psychologies exacerbées attendent la suite.

    Lire cet article
  • L’énigmatique destin mid-term de l’homme-extemporané   15/08/2018

    • De plus en plus, les élections mid-term (novembre, renouvellement d’une partie du Congrès) apparaissent comme un point de rencontre inévitable et catastrophique de la crise aux USA : à la fois paroxysme et catharsis. • De plus en plus, des scénarios s’élaborent, tous plus extravagants les uns que les autres, rendant compte du climat “nucléaire” régnant à “D.C.-la-folle”. • Il apparaît certain que cet épisode aura une dimension extérieure dramatique autant que sa dimension intérieure : cette crise est la nôtre comme elle est la leur, – celle du Système, certes.

    Lire cet article
  • Medvedev s’en va-t-en-guerre, Trump chancelle   10/08/2018

    • Tensions et manœuvres extraordinaires marquent les relations entre Moscou et “D.C.-la-folle” alors que Medvedev répond, avec une fermeté extrême, inattendue mais significative, aux dernières initiatives de provocation de l’OTAN et des USA. • Les Russes considèrent que la politique des sanctions US contre eux atteint le stade de l’agression. • Cette aggravation se fait alors que la position de Trump à Washington apparaît extrêmement délicate, face à des subordonnés (Pompeo) qui ne lui obéissent plus et cherchent la confrontation à tout prix.

    Lire cet article
  • Mogherini, à chacun sa part de tourbillon crisique   08/08/2018

    • Face aux super-sanctions que The-Donald lance contre l’Iran, l’UE joue une partie extrêmement délicate. • Malgré toute son impuissance et sa pusillanimité étalées, il faut qu’elle parvienne à bloquer certains des effets indirects négatifs sur les entreprises européennes engagées en Iran, pour empêcher l’irréparable : un retrait de l’Iran du traité JCPOA. • Toutes les ambitions diplomatiques de l’UE sont en jeu. • Mogherini, la ministre européenne, tente de lancer des mesures supplémentaires pour endiguer l’effet désastreux des sanctions US.

    Lire cet article
  • Trump demandera-t-il l’asile politique à Moscou ?   29/07/2018

    • Curieux épisode (un de plus) à “D.C.-la-folle”, avec participation accessoire de Poutine depuis la réunion des BRICS. • Trump parle d’un sommet avec Poutine, invité à Washington, avant le fin 2018, puis annulation pour proposer “pas avant 2019”. • Surpris par cette singulière avalanche autour d’un événement de cette importance, Poutine fait dire à Trump qu’il peut venir à Moscou, s’il veut, “sous certaines conditions” (obtention d’un visa ?) • Trump fait répondre qu’il aimerait une “invitation formelle” (carton d’invitation ?). • Ainsi va le XXIème siècle

    Lire cet article
  • Salvini, le “coup de Kiev” et le Post   23/07/2018

    • Le désormais fameux ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini, interviewé par le Washington Post, affirme que le “coup de Kiev” du 21 février 2014 fut une affaire montée par des “puissances étrangères” (lire : les USA-who else ?). • Le Post glisse une remarque tendant à démentir cette affirmation : lorsqu’on analyse ce démenti, on mesure la faiblesse, l’incapacité, la médiocrité des mensonges que les plumitifs de la presseSystème sont conduits à opposer. • Salvini a donc pu parler comme il le voulait et le Système n’a pu qu’encaisser.  

    Lire cet article
  • Ocasio-Cortez, ou le piège de la démagogie   22/07/2018

    • Articles du 22 juillet 2017. • Le parti démocrate n’a cessé de s’affirmer à gauche, dans sa tendance progressiste-sociétale, depuis 2015-2016, dans sa croisade antitrumpiste, mais sans pour autant mettre en cause les fondements de l’américanisme. • Une nouvelle-venue, auréolée d’une superbe victoire lors de primaire à New York, double le parti sur sa gauche, jusqu’à mettre en cause la politiqueSystème de l’américanisme. • Alexandria Ocasio-Cortez plonge le parti démocrate dans la panique. • Contributions : dedefensa.org et Taylor Durden.

    Lire cet article
  • Du Magnitski Act à l’effondrement   21/07/2018

    • Un exercice de logique collapsologique, à partir d’un article d’Israel Shamir expliquant les aventures de l’oligarque Browder, concepteur et corrupteur, qui parvint à faire voter le Magnitski Act que Shamir considère comme l’un des principaux détonateurs de l’antirussisme de la crise actuelle entre “D.C.-la-folle” et Moscou. • Browder tient un rôle dans les négociations Trump-Poutine, de concert avec l’ambassadeur McFaul. • Shamir espère que la Guerre froide actuelle se poursuivra, nous aussi... • Toujours l’effondrement du Système... 

    Lire cet article
  • Chinagate ou coup d’État ?   18/07/2018

    • Il apparaît de plus en plus que, dans l’un des nombreux scandales qui secouent “D.C.-la-folle”, celui de l’emailgate (les courriels d’Hillary Clinton), des Chinois sont impliqués. • Averti, le FBI n’a rien fait parce que la narrative pour sauver Hillary impliquait en toutes choses la culpabilité des Russes. • Cette question alourdit et complexifie encore plus le climat marqué par une tension  épouvantable après la rencontre d’Helsinki, avec une campagne hystérique d’accusation de trahison. • L’on reparle avec entrain de coup d’État

    Lire cet article
  • L’OTAN vendra US ou ne sera plus   16/07/2018

    • Il y a un point du communiqué du sommet de l’OTAN qui aborde de façon directe et impérative la question de la possession (ou d’achat, plus encore) de matériels russespar des membres de l’OTAN. • Il y a beaucoup de cas mais on pense surtout à celui de la Turquie qui prétend recevoir et déployer des S-400 russes alors qu’elle voudrait également des F-35. • Mais le Pentagone a lu dans une boule de cristal que le F-35 ne peut vivre à proximité du S-400. • Concluez... • Allez encore plus loin : l’OTAN exigera de tous d’acheter only Made In USA, – sinon, ouste !

    Lire cet article
  • L’étrange fratrie Poutine-Trump   10/07/2018

    • Le titre de tel article le dit et nous révèle une précision dramatique de plus sur les relations entre Trump et Poutine : « Poutine est le frère de Trump, d’une autre patrie. » • Au reste, l’idée n’est pas seulement un reflet de la panique-simulacre du Russiagate, plus actif que jamais : il y a certaines proximités entre les deux hommes. • Si nous voulions exprimer l’hypothèse d’une réelle proximité les unissant, nous parlerions plutôt d’une “complicité” amusée des deux hommes devant l’ampleur cosmique que leur rencontre suscite au sein du Système.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur l'ordre global du désordre   08/08/2018

    • Puisqu’aujourd’hui commence le nouveau régime des super-sanctions US contre l’Iran, l’occasion est bonne d’exposer deux exercices intellectuels contraires sur la situation des relations internationales. • D’un côté, le professeur Michael Klare qui se dit persuadé que Donald Trump a une “Grande Stratégie” à l’esprit, qui a pour but de rassembler dans une sorte de coopération concurrente les trois puissances du jour : USA, Chine et Russie. • C’est le projet G3. • Klare expose son idée avec une certaine conviction mais sans cacher que le résultat pourrait ressembler fâcheusement à l’arrangement du monde d’Orwell dans 1984 : « ...la guerre – ou la préparation à la guerre – sera une condition perpétuelle d’un tel système. ».• Alastair Crooke lui répond en observant qu’il s’agit d’une complète chimère, parce que les USA sont incapables d’observer des règles de quelque coopération que ce soit. • Pour lui, cet “ordre global du désordre” régnant perdurera tant que les USA n’auront pas fait leur catharsis pour « purger cette vision utopique de la mission exceptionnaliste de l’Amérique de racheter le monde »

    Lire cet article
  • Notes sur l’évolution du JSF à l’hypersonique   03/08/2018

    • Ici, les Russes effectuent un essai avec des S-400, bien entendu couronné de succès. • Là, ils effectuent un test en tir réel impressionnant d’efficacité, avec la destruction d’un navire déclassé en Mer Caspienne par un missile Kh-31. • A la place du Kh-31, pensez Kh-47 et vous voyez le missile percuter le navire à Mach 10 au lieu de Mach 3,5, et vous vous dites que les Russes ont vraiment franchi un pas de géant dans le domaine des grands systèmes d’arme opérationnels, ceux avec lesquels on peut déployer une stratégie globale. • Et que font les forces armées du Pentagone & Co pendant ce temps-là ? Elles enregistrent le plus grand budget de tous les temps-modernes, sans doute pour acheter un peu plus de JSF, devenus F-35 pour aller directement à la poubelle pendant qu’on songe à un remplacement qui serait un bon vieux F-15 “relifté” et “relooké”... • Mais même ça (liquider le F-35 qui est en train de les liquider), ils n’y arriveront pas. • Les Russes sont-ils plus forts que les USA ? Question idiote : nul n’est plus fort que les USA et « ...nous devons éternellement survivre, ou mourir en nous suicidant.  »

    Lire cet article
  • Notes sur le JSF “martyrisé, outragé…”   01/08/2018

    • Les rumeurs et les nouvelles “de bonne source” courent actuellement sur l’intention prêtée à l’aviation militaire israélienne de mettre de côté sa deuxième commande de F-35 au profit d’une nouvelle version du F-15 (disons “IA F-15” ?). • Elles se complètent de l’affirmation que l’USAF et Boeing négocient en secret depuis 18 mois une nouvelle version du F-15 là aussi, le “F-15X”. • Rien d’officiel ni d’affirmé, – ni d’infirmé d’ailleurs, – mais une sorte de fumet et de bruit de fond que le vent mauvais nous apporte et qui nous dit : on cherche un “complément“ au F-35 (au JSF) qui serait en fait destiné à devenir un “remplaçant”, impliquant que les méchancetés sans nombre déversées par tant de mauvaises langues sur le JSF seraient en partie sinon complètement fondées. • Il s’agit de prémisses possibles d’un événement sans précédent : la mise en cause officielle du programme militaire le plus colossal de l’histoire du Système et du technologisme. • Bien malin celui qui dira sur quoi tout cela va déboucher, sinon l’hypothèse finale : autant en emporte l’effondrement hollywoodien du Système

    Lire cet article
  • Notes sur l’Iran-tan-plan   27/07/2018

    • Encore des “bruits de bottes” autour de l’Iran, essentiellement du fait des pressions US sur ce pays depuis le retrait US du traité, accentuées par les effets directs et indirects des sanctions qui se répercutent dans tous les rapports internationaux. • Ces derniers jours, déluge de tweets trumpistes et de menaces du président iranien. • Des sources australiennes nous assurent que les forces armées US se préparent pour une attaque au mois d’août (combien de fois ne nous a-t-on annoncé une attaque imminente ?!). • La grande question en cas de conflit est de savoir si la Russie “laisserait tomber” l’Iran, et la réponse aurait nettement tendance à être négative. • Encore une fois, si l’on envisage l’hypothèse du pire, comme avec la Corée du Nord pendant quelques mois, avec un Trump survolté, l’élément modérateur se trouvera dans le direction des forces armées US. • Dans ce cas, peut-être les militaires russes, dont le chef, le général Guerassimov a établi de bons contacts avec son homologue le général Dunford, participeraient-ils à la manœuvre d’apaisement du président US en phase narcissique-belliciste ?

    Lire cet article
  • Notes sur le sommet du New Normal   13/07/2018

    • Essayons d’en savoir un peu plus sur le sommet de l’OTAN, à Bruxelles, en juillet 2018. • D’un côté, il se signala par un conformisme peu commun, sinon aseptisé d’avance (son communiqué, approuvé et signé avant que la rencontre n’ait lieu, pour éviter un “nouveau G7”), annonçant des mesures de surarmement formidable (à l’échelle de nos moyens) contre la Russie. • Cela, alors que tout le monde est à Moscou pour la plus formidable Coupe du Monde de l’histoire et qu’on se précipite (Macron, Trump) pour rencontrer Poutine. • D’un autre côté, Trump a complètement assuré : il a offert un spectacle unique, alternant fureur, attaque en traître, applaudissements et triomphe. • Il a traité l’Allemagne pire qu’une république bananière et s’est comporté en chef mafieux alternant chantage et extorsion de fonds, pour terminer en assurant que l’Alliance n’avait jamais été aussi forte, aussi gracieuse, aussi belle, et que cela était complètement de son fait. • C’est la nouvelle “normalité” (New Normal) de l’Alliance, qui doit nous rassurer après tout : le travail autodestructeur de la corpulente termite se poursuit avec une belle alacrité.

    Lire cet article
  • Notes sur la Grande Guerre de la Globalisation   06/07/2018

    • Le monde entier geint car depuis hier minuit s’est mis en branle cet acte terrible voulu par le président Trump, l’application de tarifs douaniers par les USA dans le cadre de cette séquence qui voit une résurgence du protectionnisme. • Le monde entier geint car il s’agit de l’ouverture d’une guerre commerciale, et peut-être bien de la Grande Guerre Commerciale. • Les premières mesures prises contre la Chine, qui seront suivies d’une riposte chinoise, et ainsi de suite, opposent les deux plus grandes puissances économiques de la planète. • Mais, bien entendu, tous les autres sont concernés, les pays de l’UE et le Canada, déjà visés, qui constatent que l’on vit la plus grave crise depuis longtemps au sein de l’alliance transatlantique.  • En fait, c’est l’entièreté de la planète qui est touchée, de la planète globalisée, – et il s’agit bien alors de la Grande Guerre de la Globalisation. • Le protectionnisme attaque la globalisation, il la déstructure, elle-même qui est déjà déstructuration en soi. • Involontairement, c’(est une attaque contre le Système, et Trump mériterait le Prix Nobel 9/11.

    Lire cet article
  • Notes sur la communication hypersonique    25/05/2018

    • On ne parle qu’épisodiquement du cas des capacités russes et chinoises dans le domaine des missiles hypersoniques de combat, qui ont pris presqu’une décennie d’avance sur les USA. • Cela est tout simplement stupéfiant, – mais qu’est-ce qui ne nous stupéfie pas aujourd’hui du point de vue de la communication ? – alors que l’événement représente sans guère de doute le renversement stratégique le plus complet jamais observé dans l’histoire de la stratégie nucléaire. • La seconde chose extrêmement stupéfiante, c’est l’extrême atonie de la communauté de sécurité nationale US à réagir à cette situation en lançant des programmes d’urgence et en sonnant le tocsin. • La troisième chose extrêmement stupéfiante, c’est de voir les USA poursuivre et accentuer d’une façon si impudente une politique d’hégémonisme incroyablement brutale et basée sur sa puissance militaire, alors que cette puissance s’érode à une vitesse hypersonique et que les USA se trouvent dans cette si très grande vulnérabilité. • Mais franchement (bis), qu’est-ce qui ne nous stupéfie pas dans cette époque si étrange ?

    Lire cet article
  • Notes sur une confusion extrême   14/05/2018

    • Revenons sur l’engagement du 10 mai où sont mêlés d’une façon fort confuse Israéliens, Syriens et Iraniens, avec un petit zeste d’américanisme, ne serait-ce que dans le chef de l’impressionnante signature du président Trump actant le retrait des USA du traité JCPOA. • Y a-t-il eu “frappe massive” des Israéliens ? On le dit, quoiqu’il faudrait alors réviser la définition de ce qu’on nomme “frappe massive”. • Contre qui ? Les Iraniens-en-Syrie ? Les Syriens-chez-eux ? • Et quel succès a donc eu cette “frappe massive”, d’ailleurs encadrée de tirs d’“engins” (iraniens ? syriens ?) contre des positions israéliennes sur le Golan, – ce qui élargit d’autant le théâtre de la crise-conflit sans fin de Syrie-et-alentour. • L’épisode de la semaine dernière contribue donc à rendre encore plus incompréhensible et mystérieux l’épuisant conflit-sans-fin en Syrie et alentour. • On attendait (on craignait) une action décisive de Netanyahou couvert par son compère Trump, on a eu un pas de plus dans un bourbier qui ne cesse de s’épaissir. • Il est vrai que Netanyahou paradait à Moscou, ruban noir-orange de St-Georges à la boutonnière.

    Lire cet article
  • Notes sur une psychologie collapsologique   05/05/2018

    • Ce qui nous intéresse dans cet exercice analytique qui concerne les prévisions catastrophiques (collapsologie) se multipliant dans tous les domaines, ce n’est pas la justesse de l’une ou l’autre prévision. • D’ailleurs, cette attitude semble bien être celle du public, qui  ne semble nullement tenir rigueur aux multiples erreurs de prospective qui se multiplient depuis plusieurs années, par définition puisqu’elles ont annoncé précisément un effondrement qui n’a pas eu lieu. • Au contraire, les prévisionnistes collapsologistes qui se sont trompés repartent avec de nouvelles prévisions que tout le monde suit avec passion. • D’une certaine façon, le Système agit de même à sa façon en ne s’intéressant plus guère au crédit absolument nul des explications qu’il donne à son action. • Notre hypothèse est alors que ce qui compte dans cette espèce de course entre Système et antiSystème, c’est la montée de la tension, l’exacerbation de la psychologie. • Ainsi, cette exacerbation, cette psychologie chauffée à blanc jouera un rôle fondamental dans le processus irrémédiable de l’effondrement.

    Lire cet article
  • Notes d’un promeneur au bord des abysses   14/04/2018

    • L’attaque promise a bien eu lieu, dans la nuit de vendredi, plutôt comme une surprise dans la mesure où l’on attendait une délibération un peu plus longue tant il existait de contradictions, d’incertitudes, de mésententes, etc., à commencer par le propre cabinet du président Trump. • L’attaque a donc eu lieu, un peu comme par inadvertance, dans le cadre d’une opinion publique et d’une atmosphère plutôt marquées par la confusion qu’on a dite plus haut que par une résolution ferme. • Finalement, c’est une attaque limitée (même catégorie qu'il y a un an), qui évite soigneusement d’approcher les Russes, qui a montré par ailleurs que la défense aérienne syrienne avait une réelle efficacité. • Y aura-t-il d’autres attaques pour suivre dans cette séquence ? Le ministre Mattis dit que non, mais il n’est pas sûr que Mattis parle pour le président. • Dans tous les cas, l’attaque ne termine pas la crise, non plus que l’antagonisme entre les deux blocs, tout au contraire. • Il faut donc l’apprécier précisément dans un cadre général, celui de la Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur le chaos-Trumpiste   03/04/2018

    • Il est bon de revisiter régulièrement la position, l’action, les effets directs et indirects de ces actions, tout cela lié au président des USA, l’indéboulonnable Donald Trump. • L’homme est d’une durabilité étonnante, malgré, - ou à cause de son état de déstabilisation permanente, ses mensonges, ses voltefaces, ses absences de vision, sa nullité politique, ses “tweets”, etc. • La dernière en marche qui déstabilise son administration, c’est son intervention brutale pour annoncer que la politique US est désormais axée sur le retrait “le plus tôt possible” des forces armées US de Syrie. • Cela venant après le choix de l'incroyable belliciste Bolton nous rassure sur la pérennisation de l’imprévisibilité de Trump. • Trump a également réussi, a contrario, à provoquer un durcissement des Russes devant l’hystérie antirussiste développé par ses adversaires de Trump, cela en attendant un “sommet” à Washington qu'il vient de proposer à Poutine. • Nous saluons le chaos-Trumpiste, création d’un homme qui “a rendez-vous avec l’histoire” pour mieux s’en moquer et la tourner en dérision par son propre comportement.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Le point de vue russe   14/08/2018

    • Articles du 13 août 2018. • La puissance militaire des États-Unis est aujourd’hui dans une crise profonde et les commentateurs russes sont parmi les rares à l'avoir compris.. • Contributions : dde.org et Saker-US.

    Lire cet article
  • Ce que nous dit la crise turque   14/08/2018

    • Article du 14 août 2018. • Examen de la crise monétaire crise dans son environnement et dans son contexte international, avec de possibles et intéressantes conséquences. • Contribution de Badia Benjelloun.

    Lire cet article
  • Les Marines face à la “guerre sociétale”   13/08/2018

    • Articles du 13 août 2018. • Un cas exemplaire des ravages de la “guerre sociétale” qui touche toutes les structures de la société, jusqu’à celles qui sont réputées les plus solides comme le Corps des Marines : la chute du lieutenant-colonel des Martines Marcus Mains pour un mot de trop, un mot-tabou, un mot qui horrifie nos âmes si sensibles et notre très-haute culture. • Le théoricien de la “Guerre de 4èmeGénération” écume de rage devant ce qu’il désigne comme la subversion du Marxisme culturel. • Contributions : dedefensa.org et William S. Lind.

    Lire cet article
  • Ancrage à la Chine de l'Islam asiatique   11/08/2018

    • Article du 11 août 2018. • Cas de trois pays musulmans asiatiques qui échappent à l'emprise structurelle et à l'influence des USA, pour se tourner vers la Chine : l'Iran, le Pakistan et la Malaisie. • Contribution : Badia Benjelloun.

    Lire cet article
  • Mémoires de coup d’État   07/08/2018

    • Articles du 7 août 2018. • Retour sur la présidentielle de 2017 qui a abouti à un personnage de président improbable, Caligula pour les uns, Sylla pour les autres, mais de bas niveau. • Contributions : dde.org et Régis de Castelnau.

    Lire cet article
  • “QAnon” affole “D.C.-la-folle”   04/08/2018

    • Article du 4 août 2018. • Encore un “événement” crisique et étrange aux USA, avec l’apparition de la filière “QAnon”, s'affirmant comme un réseau pro-Trump, complot ou simulacre complotiste. • Contribution: dde.org et RT-français.

    Lire cet article
  • Facebook, le truc bidon à plusieurs milliards   02/08/2018

    • Article du 2 août 2018. • Description du système Facebook et de ses pérégrinations diverses, notamment avec l'affaire Cambridge Analytica : anatomie d'un simulacre, d'un rien entouré de vide. • Contribution de Badia Benjelloun.

    Lire cet article
  • USA-UE : “Lost in translation”   31/07/2018

    • Textes du 31 juillet 2018. • Moins d’une semaine après l’accord USA-UE, on découvre que chacun comprend l’accord à sa façon, c’est-à-dire dans le plus complet désaccord. • Contributions : dde.org et Nick Beams (WSWS.org).

    Lire cet article