Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 07/01/2018 au 13/01/2018

• Exactement pour la fin de cette année, nous avons mis en ligne deux textes qui nous permettent de mieux fixer, rappeler, préciser, etc., nos conceptions sur la situation psychologique et métahistorique sans précédent que nous traversons, nous en tant que civilisation : on portera surtout son attention sur les confidences de Jacques Derrida et ses terreurs de déconstructionniste qui inspirent une hypothèse de connivence de la déconstruction avec une influence maligne. (Le 30 décembre 2017 et le 31 décembre 2017.) • Nous tenons cette hypothèse, et notamment cette appréciation d’une confession authentique et d’une profondeur extrêmement significative de l’un des maîtres du déconstructionnisme, comme particulièrement importante et extraordinairement illustrative de la sorte d’époque que nous traversons, évidemment sans précédent. • Nombre de nos commentaires, de nos appréciations, de nos développements actuels, au cœur d’événements si féconds à cet égard, sont évidemment liés directement et indirectement à cette question du déconstructionnisme et de l’influence qu’elle exerce à la fois sur les psychologies, à la fois sur les actes et les événements qui en découlent. (Voir le 24 décembre 2017, le 25 décembre 2017, le 26 décembre 2017, le 1er janvier 2018, le 4 janvier 2018, le 11 janvier 2018, le 12 janvier 2018, et le 13 janvier 2018.) • La politique US elle-même, c’est-à-dire ce que nous nommons politiqueSystème, est évidemment complètement et totalement déconstructrice ; elle atteint une sorte de perfection dans cette pratique, avec les sottises qu’il faut, pour nous signaler que l’influence du diable est bel et bien réelle : la dernière “aventure” intérieure iranienne est sans doute, et même sans aucun doute, un nouvel œuf pondu par cette sorte de serpent, dans tous les cas symboliquement... (Voir deux fois le 6 janvier 2018 et le 6 janvier 2018, le 7 janvier 2018 et le 10 janvier 2018.) • Bien sûr, c’est un peu dans le même cadre conceptuel qu’évolue l’ironique et très fin commentateur russe, l'antiSystème Dimitri Orlov, inventeur de la science de l’effondrement (la “collapsologie”) qui a vécu très longtemps aux États-Unis et qui s’est fait une spécialité de commenter l’évolution/l'effondrement du Système au travers de l’évolution de la situation US : à partir de ce début de l’année 2018, nous regrouperons tous ses textes sous une rubrique spéciale (“Le Monde d’Orlov”). • D’ores et déjà, on peut lire une interview de lui de la mi-2016 qui nous permet d’avoir un portait de l’homme, et son premier article de la rubrique. (Voir le 07 janvier 2018 et le 11 janvier 2018.)


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Nos dernières parutions

Analyse

Notes sur la somme de TOUTES LEURS peurs   17/01/2018

• Il y a peur et peur, bien entendu... • Alors qu’il y a quelques jours nous observions, citant un titre, que « La seule chose dont il faut avoir peur c’est l’absence de la peur elle-même », aujourd’hui nous suivons l’argument d’un Peter Van Buren sur la « Perte de contrôle de la Machine-à-Peur », dénonçant la folie des peurs multiples qui surgissent de tous les côtés et dans tous les sens pour se heurter, s’affronter, rebondir comme autant de particules désarticulées... • Certes, nous sommes aux USA, faut-il le préciser, parce que les USA, premiers en tout, ont pris la tête de la chevauchée finale de la Grande Crise de l’Effondrement du Système. • Certes, Van Buren ne parle certainement pas de la même sorte de peur dont nous parlions précédemment, mais de ces peurs manufacturées et artificielles, et devenues folles, qui avaient jusqu’alors du sens (surtout durant la Guerre Froide) et qui aujourd’hui ne semblent plus avoir comme fonction que celles de la déconstruction et de la dissolution. • C'est le domaine de “D.C.-la-folle”, qui manufacture ces peurs et les fait évidemment à son image hystérique.

Les carnets de Nicolas Bonnal

Philippe Muray face au désert des barbares   17/01/2018

Chaque défaite de cette société est une victoire de la vie. On va citer Philippe sans trop l’interrompre. On ne s’est pas rencontrés mais correspondus vers l’an 2000… Nous avions le même éditeur, les Belles Lettres, depuis lors chu dans un désastre obscur. Fidèle à ma méthode, je lui avais envoyé…

Ouverture libre

Non à la guerre   16/01/2018

• Article du 16 janvier 2018. • Une tentative de mise au net de la “comptabilité” du Pentagone, avec la “disparition” sur vingt ans d'une somme de $21.000 milliards, équivalent de la dette des USA. • Contribution de Bedia Benjelloun. 

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Trump (1)
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

38’ dans un autre monde   15/01/2018

• Articles du 15 janvier 2018. • Une alerte d'une attaque nucléaire à Hawaii le 13 janvier à 08H07, transmis en message sur tous les téléphones cellulaires, répétée dès cet instant par tous les médias locaux. • Ce n’est qu’à 08H45 que le message annonçant qu’il s’agissait d’une fausse alerte est arrivé aux mêmes destinataires. • Pourtant, dès 08H10, Pacific Command savait que c’était une fausse alerte et avertissait les autorités civiles. • Pourquoi ce délai terrifiant, obligeant à vivre 38 minutes dans l’enfer à venir ? • Contributions : dedefensa.org et WSWS.org.

Bloc-Notes

Tulsi et la Corée du Nord   15/01/2018

• Des déclarations antiSystème de la députée de Hawaii à la Chambre des Représentants, la démocrate Tulsi Gabbard. • Gabbard recommande de parler à Kim sans préalable et elle justifie la démarche nord-coréenne de s’équiper de nucléaire, du fait de la politique US de regime change et d’agression néo-impérialiste comme en Libye et en Syrie. • Tulsi Gabbard garde et même renforce son statut spécial à Washington, qui la conduit à prendre des positions exceptionnelles : même si d’efficacité réduite, elle entretient le désordre au sein du Système.

Ouverture libre

Supputations et méditation autour du “trou à merde”   14/01/2018

• Articles du 14 janvier 2018. • A propos de l’émoi moral et sémantique autour du jugement abrupt du président Trump (“pays de merde”) : sommes-nous aussi des “shitholes” ? • Contributions : dde.org et James Howard Kunstler.

Bloc-Notes

Les drones antirusses dévoilés par FakeNews   13/01/2018

• Les Russes n’ont pas lésiné pour nous informer sur tout ce qui importe pour bien comprendre l’attaque complètement mise en échec du 6 janvier, contre leurs deux bases de Syrie, avec 13 drones armés. • Poutine lui-même est intervenu, notamment pour dédouaner les Turcs et préciser que le but de l’opération était justement d’interférer sur les relations Russie-Turquie. • Les détails techniques donnés par l’état-major s’ajustent très bien à l’hypothèse d’une opération-guignol des USA. • Rien ne vaut les FakeNews pour savoir la vérité des choses.

Les carnets de Nicolas Bonnal

Le vicomte de Bonald et le lugubre destin anglo-saxon   13/01/2018

Nous sommes dominés par le monde anglo-américain depuis deux siècles, et sommes à la veille de la troisième guerre mondiale voulue par ses élites folles. Alors une petite synthèse. J’ai glané ces citations sur archive.org, dans les dix-sept volumes de Bonald (1754-1838), cet unique défenseur de la Tradition (j’allais écrire…

Bloc-Notes

La question de “l’absence de la peur”   12/01/2018

• En 1933, au fond de la Grande Dépression, Roosevelt prêtait serment et disait aux citoyens américains emportés par une détresse incommensurable : « La seule chose dont nous devons avoir peur, c’est de la peur elle-même. » • Aujourd’hui, la citation est invertie, comme les Temps-Présents le recommandent effectivement, et cela devient : « La seule chose dont il faut avoir peur c’est de l’absence de la peur elle-même» • Ainsi vivons-nous sur le pont du Titanic en déplaçant les fauteuils en signe de réforme, au son d’une musique endiablée...

Le monde d'Orlov

Un Ennemi obligeant   12/01/2017

À l'aube de cette transition entre 2 années, il est traditionnel de tirer des conclusions à partir d'un échantillon d'événements notables artificiellement choisis dans le cycle précédent et de faire des prédictions sur ce qui pourrait se passer pendant le suivant, en attribuant une signification artificielle à cette date limite…

Ouverture libre

Walter Benjamin et le nouveau désordre mondial   12/01/2018

• Article du 12 janvier 2017. • Deuxième Partie d'une étude de la doctrine du marxisme culturel soutenant les dynamiques de déstructuration en cours. (Première Partie le 14 décmbre 2017.) • Contribution de Patrice-Hans Perrier.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos Temps-Dali   11/01/2018

11 janvier 2018 – Tout honnête homme et tout homme curieux connaissent et ont à l’esprit, parfaitement dessinées grâce au prodigieux talent du trait et du détail, les peintures de Dali baignées de leur prodigieuse envolée ésotéique. Je veux surtout parler de cette mollesse élastique, de cette dilution des formes permettant les…

Bloc-Notes

Du drone à la “stratégie du chaos”   10/01/2018

• Une attaque massive de drones terroristes (13) contre les deux bases russes de Syrie se heurte à une défense anti-aérienne infranchissable : sept drones détruits, six pris sous contrôle dont trois récupérés par les Russes. • Les drones n’étaient pas de très hautes performances, mais ils avaient les principales caractéristiques de haute technologie nécessaires. • Il est acquis que les terroristes n’ont pu réaliser seuls ces matériels et cette opération. • Durant l’attaque un avion de contrôle électronique US passait par là, en balade... Toujours discret, quoi.

Faits et commentaires

Oprah-2020, the show must go on   09/01/2018

• Surprise, surprise... On ne parle plus, actuellement à “D.C.-la-folle” aussi bien qu’à New York et à Hollywood que de l’élection présidentielle de 2020, comme si la présidence Trump était à son terme. • Cet intéressant prolongement, qui raccourcit le temps politique jusqu’à le réduire à pas grand’chose, a éclaté avant-hier avec le discours de la vedette de la TV US et milliardaire Oprah Winfrey, grande amie des Obama et Africaine-Américaine, activiste féministe, belliciste à la mode-neocon, – bref, un rêve pour tout progressiste-sociétal de constitution intellectuelle moyenne. • Ce surgissement de Winfrey aussitôt déclarée candidate et favorite pour 2020, est l’effet direct du scandale-Weinstein et une sorte de réponse progressiste-sociétale à l’élection de Trump. • Bien évidemment, nous ne sommes pas encore en 2020 et bien des choses peuvent se produire d’ici là, mais on peut déjà noter deux choses. • La première est le déclassement complet du personnel politique pour la fonction présidentielle ; la seconde est la confirmation que la crise générale US est plus que jamais en mode-turbo.

Analyse

Notes sur l’Iran, la CIA, l'ONU et Macron   07/01/2018

• Un étrange silence s’est abattu sur les évènements d’Iran, entrecoupé d’annonce du retour au calme par les autorités, et d’un vote au Conseil de Sécurité où les USA se sont trouvés une fois de plus isolés par rapport aux unanimités du bon vieux temps alors qu’ils ne cessent de répéter que l’Iran, trois ans après la Russie, est complètement isolé dans la communauté internationale. • Eternel redite des mêmes sornettes, avec l’acteur (l’actrice) de plus en plus médiocre, car Nikki Haley arrive à peine à la cheville de la déjà-éprouvante Samantha Powers. • Mais soyons sérieux... • Gardant l'hypothèse d’une action de type-regime change de la CIA en Iran, à partir du texte de Michael S. Rozeff, nous étudions les conséquences des évènements en cours si cette hypothèse est juste. • Nous nous attachons particulièrement au rôle des USA et à la façon dont Trump, par son comportement, affuble la politique-neocon qu’il suit du même ridicule qu’il montre. • Nous nous attachons aussi à la politique française dans cette séquence, comme si la France voulait, comme on disait, “faire sentir sa différence”.

Bloc-Notes

AntiSystème US et affreuses contradictions   07/01/2018

• La position de Patrick Buchanan sur les événements d’Iran est simple, comme s’il disait aux mollahs : “Vous aurez beau faire, vous avez perdu, notre consumérisme fera succomber votre foi”. • Curieuse profession (de foi) implicite de la part d’un homme qui se dit paléo-conservateurs et tressait des couronnes à Poutine il y a quatre ans, le faisant le gardien de la Tradition pour toutes une civilisation (y compris les USA). • Il s’agit d’une contradiction que l’antiSystème rencontre aux USA : sa propre “tradition” est la matrice de la modernité.

Ouverture libre

Anatomie de l’hypothèse CIA en Iran   06/01/2018

• Articles du 06 janvier 2018. • Développement de l’hypothèse d’une action de type-regime change de la CIA en Iran, à partir des précisions du Procureur Général iranien Montazeri. • Contributions de dde.org et de Michael S. Rozeff.

Faits et commentaires

Debord à Hollywood   04/01/2018

• Un débat continuel, encore illustré par un article du Saker-US repris sur ce site, est celui des spécificités étranges de la psychologie américaniste, notamment par rapport à la guerre et en général par rapport à la situation politique mondiale. • Nous reprenons ce thème pour rappeler les origines de la phase actuelle-extrême du développement de cette psychologie, à partir de la situation des USA par rapport à la Deuxième Guerre mondiale et dans la Deuxième Guerre mondiale. • Pour cela, nous citons un extrait de La Grâce de l’Histoire Tome-I, sur le développement de la communication comme aspect fondamental des USA (de la modernité). • L’extrait nous ramène à la Deuxième Guerre mondiale, présentée comme le « premier film dans lequel chaque Américain pouvait avoir un rôle », grâce à des artifices de communication et la duplicité des directions politiques qui permit la plus grande victoire stratégique des USA : « La transmutation de la Deuxième Guerre, en Europe, en victoire américaine et américaniste... » • La phase actuelle-extrême de leur folie est née là ...

Analyse

Notes sur l’Iran et l’apocalypse USA-2018   02/01/2018

• L’année 2008 débute en fanfare, par la transformation de manifestations de “protestation économique” en Iran en une crise majeure où flotte bien entendu le parfum venimeux des concepts de regime change et de révolution de couleur. • Le déchaînement américaniste à “D.C.-la-fille” a été aussitôt remarquable, dans le sens d’une malédiction lancée contre ce régime dont on souhaite ouvertement la chute : un exercice d’un exceptionnel aveuglement pavlovien, d’un automatisme de déstructuration où Trump est tout à fait à sa place. • L’Europe devrait être infiniment plus réservée, sinon hostile à cette réaction, parce qu’elle tient à la stabilité de l’Iran notamment comme garant du traité nucléaire qui constitue une réalisation de stabilisation remarquable. • D’une façon générale, et pour ceux qui ne reculent pas devant l’hypothèse, des troubles menant à un effondrement du régime serait une catastrophe pour la région et même le monde. • A cette lumière, on mesure la seule certitude que nous offre cette crise : la folie et l’irresponsabilité caractérisant la direction US..

Bloc-Notes

Le McCarthysme avant McCarthy   01/01/2018

• Certains “libéraux” (progressistes) US, que l’on peut sans hésitation classer parmi les antiSystème, s’indignent de voir le parti démocrate et nombre de progressistes-sociétaux emprunter les méthodes du McCarthysme dans leur querelle avec Trump. • Justin Raimondo, qui n’est pas de leur parti mais qui est lui aussi un antiSystème, rappelle à ces “progressistes” antiSystème certaines vérités historiques souvent glissées sous le tapis et ignorées. • Ainsi apprend-on que le fondement répressif qui permit le McCarthysme doit énormément à la gauche US.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Notre schizophrénie-contrôlée   01/01/2018

Parlons de l’exemple qui a suscité l’idée du propos général. Il s’agit d’une interview très récente de Ron Paul au Washington Examiner, quotidien qui n’est certainement ni dissident ni antiSystème, le 26 décembre 2017 ; et Paul de dire sans ambages, répondant à une question sur l’état de la nation, des…

Faits & Commentaires

  • Oprah-2020, the show must go on   09/01/2018

    • Surprise, surprise... On ne parle plus, actuellement à “D.C.-la-folle” aussi bien qu’à New York et à Hollywood que de l’élection présidentielle de 2020, comme si la présidence Trump était à son terme. • Cet intéressant prolongement, qui raccourcit le temps politique jusqu’à le réduire à pas grand’chose, a éclaté avant-hier avec le discours de la vedette de la TV US et milliardaire Oprah Winfrey, grande amie des Obama et Africaine-Américaine, activiste féministe, belliciste à la mode-neocon, – bref, un rêve pour tout progressiste-sociétal de constitution intellectuelle moyenne. • Ce surgissement de Winfrey aussitôt déclarée candidate et favorite pour 2020, est l’effet direct du scandale-Weinstein et une sorte de réponse progressiste-sociétale à l’élection de Trump. • Bien évidemment, nous ne sommes pas encore en 2020 et bien des choses peuvent se produire d’ici là, mais on peut déjà noter deux choses. • La première est le déclassement complet du personnel politique pour la fonction présidentielle ; la seconde est la confirmation que la crise générale US est plus que jamais en mode-turbo.

    Lire cet article
  • Debord à Hollywood   04/01/2018

    • Un débat continuel, encore illustré par un article du Saker-US repris sur ce site, est celui des spécificités étranges de la psychologie américaniste, notamment par rapport à la guerre et en général par rapport à la situation politique mondiale. • Nous reprenons ce thème pour rappeler les origines de la phase actuelle-extrême du développement de cette psychologie, à partir de la situation des USA par rapport à la Deuxième Guerre mondiale et dans la Deuxième Guerre mondiale. • Pour cela, nous citons un extrait de La Grâce de l’Histoire Tome-I, sur le développement de la communication comme aspect fondamental des USA (de la modernité). • L’extrait nous ramène à la Deuxième Guerre mondiale, présentée comme le « premier film dans lequel chaque Américain pouvait avoir un rôle », grâce à des artifices de communication et la duplicité des directions politiques qui permit la plus grande victoire stratégique des USA : « La transmutation de la Deuxième Guerre, en Europe, en victoire américaine et américaniste... » • La phase actuelle-extrême de leur folie est née là ...

    Lire cet article
  • Terreur de Jacques Derrida   31/12/2017

    • Implicite derrière les évènements crisiques progressistes-sociétaux en cours, particulièrement aux USA, on distingue l’ombre des “déconstructurateurs” (selon un terme que nous forgeons nous-mêmes pour désigner les philosophes “déconstructeurs”). • Il s’agit, d’une façon très puissante, toujours aux USA, de l’“opérationnalisation” d’une pensée philosophique sans doute sans précédent par ses effets sur les évènements profonds. • Nous reprenons à un F&C d’avril 2015 qui s’attachait à un document original (DVD sur l’internet), une “confession” extraordinaire de 2002 du philosophe “déconstructurateur” Jacques Derrida sur son processus de réflexion et de création. • Derrida, philosophe de la déconstruction, fait partie du mouvement dit-French Theory qui eut effectivement une très grande influence aux USA dans les années 1970. • Nous développons l’idée que cette influence, directement liée au Système, a imprégné les psychologies de l'amùéricanisme , conduisant jusqu’à la polarisation actuelle des progressistes-sociétaux et au “tourbillon crisique” où sont emportés les USA.

    Lire cet article
  • L’entropisation de l’entropie postmoderne   30/12/2017

    • Il est extrêmement difficile de décrire en termes rationnels et éclairants pour la raison courante une situation générale faite d’évènements extraordinaires et insaisissables à la fois. • Une bonne partie de nos contemporains se contentent d’ignorer l’existence de la chose, en s’affirmant à eux-mêmes que tout va bien et que, après tout, “demain est un autre jour”. • Ce n’est pas notre cas ni celui de James Howard Kunstler, dans un nouvel article où il rapporte la perception qu’il a de la situation des USA (le Système), dont la crise ne cesse de se creuser et d’accélérer. • Kunstler décrit ce que nous désignons nous-même sous l’expression de progressisme-sociétal, qui constitue un amoncellement d’évènements dont il est en général difficile de saisir le sens et l’ambition, mais dont l’effet devrait être d’achever l’œuvre de destruction par déconstruction des USA commencée par la première phase de la période, l’“hégémonie-chaotique” entreprise par GW Bush et sa bande et d’ailleurs poursuivie avec brio par Obama en même temps qu’il lançait la mécanique du progressisme-sociétal. 

    Lire cet article
  • Angelina Jolie comme SecGen de l’OTAN ?   21/12/2017

    • Nous développons une hypothèse fascinante : une proximité allant jusqu’à la complexité active, sinon la fusion, entre l’OTAN et le mouvement LGTBQ dans sa partie la plus activiste, qui est le féminisme. • Ce n’est pas un fantasme mais simplement l’effet de la parution d’un article co-signé Angelica Jolie et Jens Stoltenberg, qui souhaite que l’OTAN fasse de la défense des “droits des femmes” sa principale mission, et envisagent s’il le faut, pour la cause, quelques “belles petites guerres” bien tournées. • Ainsi s’agit-il de LGTBQ, de féminisme, mais aussi et surtout de Hollywood, où Angelina Jolie a sa place, – d’où l’idée farfelue (est-ce bien sûr ?) d’en faire une “SecGen” lorsque Stoltenberg aura terminé son 2ème mandat et qu’elle sera devenue “citoyenne du monde”. • C’est l’effet paradoxal du “tourbillon sexuel” né du scandale Weinstein : la puissance de l’“usine à rêves”, nullement réduite pour la cause, s’est démesurément grandie de la puissance du féminisme dans la communication pour en faire naître une hypothèse politique absolument farfelue, et absolument pas impensable dans une telle époque. • Le désordre poursuit son œuvre et le système cherche désespérément le plus sûr moyen de s’effondrer.

    Lire cet article
  • La CIA ? Faisons un rêve...   10/12/2017

    • Lancée par deux personnages très typiques de la situation américaniste, Erik Prince et Oliver North, l’idée d’une “‘CIA privée’ pour contourner la CIA” a fait des vagues. • La Maison-Blanche a réagi d’une façon ambiguë, confirmant au moins qu’un tel document avait été envoyé. • L’occasion faisant le larron, on reparle à nouveau de la CIA, de son rôle politique (“bras armé du DeepState” pour tenir Trump ou pas ?) mais aussi de son efficacité réelle. • Un ancien officier de la CIA, qui a continué après son départ à évoluer dans l’univers du renseignement, publie un article qui à la fois condamne le projet Prince-North et analyse avec férocité l’inefficacité fondamentale de la CIA actuelle. • Robert David Steele, personnage haut en couleur qui ne déteste pas une touche de “complotisme“ ici ou là, est surtout un fervent partisan de renseignement en “sources ouvertes” (OSINT). • Il juge que l’obsession du secret et des informations classified de la CIA sont la cause à la fois de son travail de subversion et de son inefficacité. • Pour Steele, l’OSINT est à notre époque la panacée du renseignement, grâce aux formidables canaux de communication “ouverts”. • Jugement à considérer avec la plus grande bienveillance selon nous...

    Lire cet article
  • Trump, “idiot utile”   03/12/2017

    • Plus personne ne prend de gants : dans les institutions les plus prestigieuses de la presseSystème, les voix les plus autorisées, etc., on clame tout haut que le président Trump est simplement “un idiot” totalement inapte à assurer la fonction qu’il occupe. • En d’autres mots, cela signifie qu’il est temps d’enfiler les perles complotistes et constitutionnelles du processus menant à la destitution. • Certains sont persuadés que l’inculpation du Général Flynn ouvre cette voie... On verra. • En attendant, il faut bien apprécier cette situation où Trump, quels que soient son comportement et ses emportements, est très, très loin d’être le seul en cause dans cette tragédie-bouffe. • S’il partait demain, dès son départ et à cause de son départ, la situation de désordre s’amplifierait exponentiellement aux USA, en partant de “D.C.-la-folle” plus folle que jamais. • Trump est comme un paratonnerre qui attire à lui toutes les passions de haine et de fureur : lui parti, ses passions se déchaîneront dans tous les sens. • S’il est un “idiot”, Trump est un “idiot utile” : il a mis dans le Système le virus mortel du désordre.

    Lire cet article
  • Kim et “D.C.-la-folle”   30/11/2017

    • On connaît le Nord-Coréen Kim et ses fureurs diverses, nucléaires, missilières (lancement de missiles), qui ont pour don, à chaque nouvel épisode, de mettre “D.C.-la-folle” (et toute notre postmodernité-tardive) dans un nouvel épisode de transe où jaillissent des pensées profondes sur la sauvegarde du monde. • “D.C.-la-folle”, en ces matières (“liberté et sauvegarde du monde”) est tellement bien à sa place pour nous en faire de la pédagogie par tonnes : il y en a, parmi nos commentateurs-Système, pour les prendre au sérieux. • Mais voilà ! Le tir de Kim tombe au beau milieu d’un débat qu’ignore superbement l’essentiel de la presseSystème qui prétend nous informer si hautement pour que nous restions tous citoyens libres. • Ce débat, engagé au pire des propos (débordements de Trump, haine anti-Trump) porte sur une matière d’une sérieuse et immense importance : l’identification du pouvoir qui, à “D.C.-la-folle”, est chargé de la décision suprême, jusqu’à la décision d’emploi du nucléaire. • Normalement, c’est le président, mais lorsqu’on voit le comportement de ce président-là certains jugent qu’il faut changer cette structure de contrôle et de décision, et très vite. • ...Et là-dessus, Kim tire son missile.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Tulsi et la Corée du Nord   15/01/2018

    • Des déclarations antiSystème de la députée de Hawaii à la Chambre des Représentants, la démocrate Tulsi Gabbard. • Gabbard recommande de parler à Kim sans préalable et elle justifie la démarche nord-coréenne de s’équiper de nucléaire, du fait de la politique US de regime change et d’agression néo-impérialiste comme en Libye et en Syrie. • Tulsi Gabbard garde et même renforce son statut spécial à Washington, qui la conduit à prendre des positions exceptionnelles : même si d’efficacité réduite, elle entretient le désordre au sein du Système.

    Lire cet article
  • Les drones antirusses dévoilés par FakeNews   13/01/2018

    • Les Russes n’ont pas lésiné pour nous informer sur tout ce qui importe pour bien comprendre l’attaque complètement mise en échec du 6 janvier, contre leurs deux bases de Syrie, avec 13 drones armés. • Poutine lui-même est intervenu, notamment pour dédouaner les Turcs et préciser que le but de l’opération était justement d’interférer sur les relations Russie-Turquie. • Les détails techniques donnés par l’état-major s’ajustent très bien à l’hypothèse d’une opération-guignol des USA. • Rien ne vaut les FakeNews pour savoir la vérité des choses.

    Lire cet article
  • La question de “l’absence de la peur”   12/01/2018

    • En 1933, au fond de la Grande Dépression, Roosevelt prêtait serment et disait aux citoyens américains emportés par une détresse incommensurable : « La seule chose dont nous devons avoir peur, c’est de la peur elle-même. » • Aujourd’hui, la citation est invertie, comme les Temps-Présents le recommandent effectivement, et cela devient : « La seule chose dont il faut avoir peur c’est de l’absence de la peur elle-même» • Ainsi vivons-nous sur le pont du Titanic en déplaçant les fauteuils en signe de réforme, au son d’une musique endiablée...

    Lire cet article
  • Du drone à la “stratégie du chaos”   10/01/2018

    • Une attaque massive de drones terroristes (13) contre les deux bases russes de Syrie se heurte à une défense anti-aérienne infranchissable : sept drones détruits, six pris sous contrôle dont trois récupérés par les Russes. • Les drones n’étaient pas de très hautes performances, mais ils avaient les principales caractéristiques de haute technologie nécessaires. • Il est acquis que les terroristes n’ont pu réaliser seuls ces matériels et cette opération. • Durant l’attaque un avion de contrôle électronique US passait par là, en balade... Toujours discret, quoi.

    Lire cet article
  • AntiSystème US et affreuses contradictions   07/01/2018

    • La position de Patrick Buchanan sur les événements d’Iran est simple, comme s’il disait aux mollahs : “Vous aurez beau faire, vous avez perdu, notre consumérisme fera succomber votre foi”. • Curieuse profession (de foi) implicite de la part d’un homme qui se dit paléo-conservateurs et tressait des couronnes à Poutine il y a quatre ans, le faisant le gardien de la Tradition pour toutes une civilisation (y compris les USA). • Il s’agit d’une contradiction que l’antiSystème rencontre aux USA : sa propre “tradition” est la matrice de la modernité.

    Lire cet article
  • Le McCarthysme avant McCarthy   01/01/2018

    • Certains “libéraux” (progressistes) US, que l’on peut sans hésitation classer parmi les antiSystème, s’indignent de voir le parti démocrate et nombre de progressistes-sociétaux emprunter les méthodes du McCarthysme dans leur querelle avec Trump. • Justin Raimondo, qui n’est pas de leur parti mais qui est lui aussi un antiSystème, rappelle à ces “progressistes” antiSystème certaines vérités historiques souvent glissées sous le tapis et ignorées. • Ainsi apprend-on que le fondement répressif qui permit le McCarthysme doit énormément à la gauche US.

    Lire cet article
  • American-Zombie à l’ONU   22/12/2017

    • L’Amérique, seule, isolée et condamnée par l’Assemblée Générale de l’ONU (9 votes pour elle 128 contre). • Il s’agissait du vote sans aucun risque (la résolution n’était pas contraignante) sur l’affaire de Jérusalem. • L’épisode n’a rien à voir avec la question de Jérusalem, et tout avec le niveau intellectuel et moral de la direction de l’américanisme, cette fois en la personne de l’ambassadrice Haley, avec Trump 100% d'accord. • Le signe le plus convaincant de l’effondrement des USA, c’est l'absence de conscience de la grossièreté du comportement.

    Lire cet article
  • La stratégie du désordre psycho-rigide   19/12/2017

    • L’administration Trump a publié sa “nouvelle stratégie”, exercice courant pour chaque nouveau président qui entend laisser sa “marque stratégique” dans la politique de sécurité nationale. • L’originalité s’arrête là. • La “nouvelle stratégie” de Trump n’a rien de vraiment nouveau : elle reprend les habituelles grotesqueries des conceptions US, avec le maximalisme qu’on connaît, et les mêmes résultats catastrophiques. • Un mot ou l’autre, parfois même une idée, viennent du président Trump, le reste c'est la pure dynamique-Système.

    Lire cet article
  • Le Pentagone face au LGTBQ : la peur du juge   12/12/2017

    • Cet été, Trump avait ordonné que le Pentagone limite jusqu'à rien l'engagement des individus du “genre-transgenre” à cause du risque des frais afférant à cette évolution. • Le Pentagone vient d'annoncer qu'il continuerait à engager des individus du “genre-transgenre“, ce qui équivaut à un refus d'obéissance, ou disons insubordination. • Cela signifie aussi que, dans le désordre de “D.C.-la-folle”, le Pentagone préfère la prudence à la vertu de l'obéissance : il craint la colère des juges qui, de leur côté, sont divisés en posture d'antagonisme.  

    Lire cet article
  • Trump-Jérusalem et la comète-Haley   11/12/2017

    • Quelques jours après la décision de Trump concernant Jérusalem, une tentative d’évaluation de cette décision. • Notre appréciation est que le caractère impulsif de Trump a joué un rôle important, exploité par son entourage neocon et sioniste, ce qui implique une véritable aggravation de la situation. • Une personnalité de l’administration y a joué sans doute un rôle central : l’ambassadrice à l’ONU Nikki Haley. • La situation s’est donc singulièrement aggravée mais tout peut changer n’importe quand selon un nouveau geste impulsif de Trump.

    Lire cet article
  • Une CIA privée pour doubler la CIA ?   06/12/2017

    • Un long article de The Intercept nous décrit comment est en train de s’organiser, sous l’impulsion de Trump, une “CIA privée” pour doubler la vraie CIA qui ne cesse de désinformer Trump (et son directeur Pompeo) et de leur mettre des bâtons dans les roues. • Dans ce “projet”, le rôle de la “CIA privée” serait tenu par l’équipe privée de sécurité Blackwater. • Le cas illustre hypothétiquement l’intervention du secteur privé dans les domaines de la sécurité nationale, qui est une chose bien réelle et massive. • Résultat ? Le désordre devient gargantuesque.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur la somme de TOUTES LEURS peurs   17/01/2018

    • Il y a peur et peur, bien entendu... • Alors qu’il y a quelques jours nous observions, citant un titre, que « La seule chose dont il faut avoir peur c’est l’absence de la peur elle-même », aujourd’hui nous suivons l’argument d’un Peter Van Buren sur la « Perte de contrôle de la Machine-à-Peur », dénonçant la folie des peurs multiples qui surgissent de tous les côtés et dans tous les sens pour se heurter, s’affronter, rebondir comme autant de particules désarticulées... • Certes, nous sommes aux USA, faut-il le préciser, parce que les USA, premiers en tout, ont pris la tête de la chevauchée finale de la Grande Crise de l’Effondrement du Système. • Certes, Van Buren ne parle certainement pas de la même sorte de peur dont nous parlions précédemment, mais de ces peurs manufacturées et artificielles, et devenues folles, qui avaient jusqu’alors du sens (surtout durant la Guerre Froide) et qui aujourd’hui ne semblent plus avoir comme fonction que celles de la déconstruction et de la dissolution. • C'est le domaine de “D.C.-la-folle”, qui manufacture ces peurs et les fait évidemment à son image hystérique.

    Lire cet article
  • Notes sur l’Iran, la CIA, l'ONU et Macron   07/01/2018

    • Un étrange silence s’est abattu sur les évènements d’Iran, entrecoupé d’annonce du retour au calme par les autorités, et d’un vote au Conseil de Sécurité où les USA se sont trouvés une fois de plus isolés par rapport aux unanimités du bon vieux temps alors qu’ils ne cessent de répéter que l’Iran, trois ans après la Russie, est complètement isolé dans la communauté internationale. • Eternel redite des mêmes sornettes, avec l’acteur (l’actrice) de plus en plus médiocre, car Nikki Haley arrive à peine à la cheville de la déjà-éprouvante Samantha Powers. • Mais soyons sérieux... • Gardant l'hypothèse d’une action de type-regime change de la CIA en Iran, à partir du texte de Michael S. Rozeff, nous étudions les conséquences des évènements en cours si cette hypothèse est juste. • Nous nous attachons particulièrement au rôle des USA et à la façon dont Trump, par son comportement, affuble la politique-neocon qu’il suit du même ridicule qu’il montre. • Nous nous attachons aussi à la politique française dans cette séquence, comme si la France voulait, comme on disait, “faire sentir sa différence”.

    Lire cet article
  • Notes sur l’Iran et l’apocalypse USA-2018   02/01/2018

    • L’année 2008 débute en fanfare, par la transformation de manifestations de “protestation économique” en Iran en une crise majeure où flotte bien entendu le parfum venimeux des concepts de regime change et de révolution de couleur. • Le déchaînement américaniste à “D.C.-la-fille” a été aussitôt remarquable, dans le sens d’une malédiction lancée contre ce régime dont on souhaite ouvertement la chute : un exercice d’un exceptionnel aveuglement pavlovien, d’un automatisme de déstructuration où Trump est tout à fait à sa place. • L’Europe devrait être infiniment plus réservée, sinon hostile à cette réaction, parce qu’elle tient à la stabilité de l’Iran notamment comme garant du traité nucléaire qui constitue une réalisation de stabilisation remarquable. • D’une façon générale, et pour ceux qui ne reculent pas devant l’hypothèse, des troubles menant à un effondrement du régime serait une catastrophe pour la région et même le monde. • A cette lumière, on mesure la seule certitude que nous offre cette crise : la folie et l’irresponsabilité caractérisant la direction US..

    Lire cet article
  • Notes sur Poutine à la recherche du temps perdu   19/12/2017

    • Dans cette Notes d’analyse, nous tentons de développer une analyse conceptuelle d’une situation opérationnelle générale dont la réalité objective est pulvérisée et dont la vérité ne peut apparaître qu’après des démarches de recherche approfondies, tant avec sa raison sortie de la subversion qu’avec son intuition. • L’aspect opérationnel qui supporte cette analyse concerne deux séquences d’évènements assez proches, géographiquement, historiquement, et par les acteurs eux-mêmes, et qui pourtant semblent évoluer dans deux mondes complètement différents et totalement inconciliables. • Le premier de ces évènements pourrait s’intituler “les aventures de Misha Saakachvili” en Ukraine, comme l’on parlerait des “aventures de Tintin” (mais d’un Tintin corrompu, complètement simulacre). • Le second concerne la séquence de coopération de la CIA avec le FSB ayant permis de démanteler une cellule de Daesh à Saint-Petersbourg, et surtout les remerciements chaleureux de Poutine à Trump et à la CIA. • Poutine est finalement le personnage central de cette analyse, parce que le plus brillant, le plus méritant, et aussi le plus frustré, comme s’il s’était trompé d’époque.

    Lire cet article
  • Notes sur l’antirussisme postmoderne, aux origines   16/12/2017

    •  L’un des grands débats autour de l’antagonisme entre la Russie et le bloc-BAO, c’est l’accusation russe que l’Ouest (pas encore bloc-BAO) du début des années 1990 a trahi sa promesse de ne pas élargir l’OTAN au-delà de l’Allemagne réunifiée, alors qu'on alla  jusqu’aux frontières de la Russie. • La réponse des experts occidentaux, très sophistiquée, a été : “Mais non, jamais pareille promesse ne fut faite”. • De nouveaux documents déclassifiés montrent, d’une façon irréfutable que “mais oui, cette promesse fut faite, et à bien plus d’une reprise”. • Le comble est que, à notre sens, la promesse initiale de l’Ouest était sincère. • Avec l’arrivée de Clinton, une nouvelle génération de dirigeants US prit les manettes et proclama que la stratégie n’avait plus d’importance. • La promesse de non-élargissement fut oubliée, non pas pour berner les Russes, mais pour une question électorale US. • Puis on changea d’époque, la stratégie revint plus forte que jamais, l’OTAN fut élargie et les Russes se retrouvèrent bernés. • Depuis, on les accuse de tous les maux, àet d'abord celui de ne pas tenir leurs promesses.

    Lire cet article
  • Notes sur “De l’URSS à la Russie...”   05/12/2017

    • Nous faisons grand cas, au niveau opérationnel et surtout au niveau symbolique, de l’accord probable entre la Russie et l’Égypte pour une utilisation de l’espace aérien et des bases aériennes nationales de chacun des signataires par l’autre.• Il s’agit d’un événement stratégique qui conforte le triomphe russe au Moyen-Orient, et aussi et surtout d’un événement symbolique qui nous ramène à la grande année de déstabilisation que fut 1973, avec la Guerre d’Octobre, la rupture des derniers liens entre l’Egypte et l’URSS, l’établissement d’une hégémonie au moyen-Orient sans égale et plus jamais réalisée à ce point des USA, jusqu’à la chute du Shah en 1978-1979. • Pour développer ces Notes d’Analyse, nous nous reportons à un texte d’avril 2012 et en reprenons une partie importante, décrivant l’évolution de la situation générale de 1973 à 2012 : depuis, la tendance identifiée par nous en 2012 n’a fait que se confirmer et s’amplifier, et devient triomphe stratégique de la Russie en cette année 2017 et avec cet accord probable avec l’Égypte. • Ce laps de temps a vu ainsi un formidable renversement stratégique qu’on ne peut comprendre qu’en le plaçant dans le cadre de la Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur l’Afghanistan, la Stealth et la drogue   26/11/2017

    • A partir d’un événement présenté avec une certaine emphase par le Pentagone, une mission d’attaque sur des laboratoires clandestins de drogue travaillant supposément pour les talibans. • Les chefs américanistes disent d’abord qu’ils ont utilisé notamment le F-22 Raptor, célèbre pour sa furtivité et son prix, qui a utilisé des bombes de taille modeste pour éviter les dégâts collatéraux : le F-22 devient humanitariste postmoderniste-tardif, ou F-22 LGTBQ. • On précise que plusieurs laboratoires qui produisent de la drogue ont été détruits mais il en reste bien beaucoup d’autres (plusieurs centaines). • Le Pentagone annonce qu’il s’agit là d’une nouvelle stratégie, sur ordre du président Trump, ce qu’on pourrait nommer “doctrine Trump” (cela lui fera plaisir). • Il pourrait donc s’agir d’une orientation nouvelle, complètement nouvelle dans la guerre d’Afghanistan, dont on se doute que le Pentagone voudrait bien se débarrasser. • L’attaque contre la drogue, c’est l’attaque contre la source essentielle de revenus des talibans, mais c’est aussi l’attaque contre les combines juteuses de la CIA.

    Lire cet article
  • Notes sur le “tourbillon crisique” (Glossaire.dde)   16/11/2017

    • Nous présentons, sous forme synthétique le Glossaire.dde consacré au “tourbillon crisique”. • Ce concept s’impose comme un concept opérationnel fondamental de la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES), selon les circonstances présentes d’accumulation et d’accélération des crises. • Notre hypothèse est qu’il est sans doute le mouvement crisique ultime conduisant et réalisant opérationnellement cette Grande Crise à son terme ultime (l’effondrement du Système). • Le “tourbillon crisique” permet à toutes les crises qui composent et accélèrent la Grande Crise d’être “stockées” sans qu’aucune ne se termine, ainsi poursuivant le processus d’effondrement, en même temps qu’il constitue la dynamique idéale où le Temps se contracte et l’Histoire s’accélère. • On trouve dans ce sujet différents aspects et caractères du “tourbillon crisique” constituant une parfaite représentation de la Grande Crise, dans sa conception, dans son orientation, dans sa dynamique ; dans ce que, d’autre part, il embrasse et intègre le Système dans son entièreté. • Le concept de “tourbillon crisique” autorise l’hypothèse qu’il s’agit d’une impulsion peut-être finale dans le processus d’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur une “panique nucléaire” de communication   25/10/2017

    • Une interview de chef d’état-major de l’USAF, le Général David Goldstein, donnée à un site pourtant très spécialisé (DefenseOne) notamment à propos des vieux B-52 et de leurs charges nucléaires, explose en deux jours pour apparaître comme une accentuation dramatique de la menace d’une guerre nucléaire. • Le Pentagone aussi bien que l’USAF courent aussitôt en première ligne éteindre l’incendie en démentant la nouvelle la plus dramatisée qui en avait émergée, – et qui est effectivement une extrapolation notablement dramatisée. • Las ! Avant qu’ils aient pu parler et malgré qu’ils aient parlé, la nouvelle s’était répandue effectivement comme un incendie par temps de sécheresse et vent de tempête, et souvent avec l’interprétation la plus apocalyptique et outrancière possible. • La chose s’est faite essentiellement par le canal de la presse et des réseaux antiSystème, sans guère d’échos dans la presseSystème, et pourtant tout s'est passé comme s’il s’agissait du réseau de la presseSystème. • Mesure de la puissance de communication de l’antiSystème et de l’extrême nervosité des temps.

    Lire cet article
  • Notes autour du cas RT   04/10/2017

    • Les événements vont-ils se dérouler de façon à conduire la Russie à retirer tous les moyens et le personnel d’information qu’elle a installés aux USA ? (Essentiellement RT parce que c’est le réseau plus puissant et le mieux implantéL) • RT est depuis plusieurs années l’objet d’une vindicte extraordinaire de la part de l’appareil de direction américaniste au sens le plus large : centres politiques et d’influence, presse antiSystème, etc. • Depuis le développement de ce que l’on appelle le Russiagate avec l’élection USA-2016, la pression est devenue énorme, avec une durabilité exceptionnelle et une intensité effectivement en augmentation complète. • Cette attaque est en train de prendre des formes législatives qui pourraient obliger les Russes à retirer leur appareil d’information sous peine de saisies et d’arrestations. • Cette fois, et cela pour la première fois dans un domaine de cette importance, les Russes pourraient prendre des mesures de rétorsion. • C’est une étape essentielle de la guerre de l’information, qui révèle l’ampleur d’une situation de simulacre provoquant un conflit fondamental et tout à fait réel, lui. • A cette occasion, les antiSystème vont se trouver devant un dilemme tout aussi fondamental.

    Lire cet article
  • Notes sur la “guerre des ouragans”   21/09/2017

    • C’est bien la “saison des tempêtes” dans les Caraïbes et jusqu’au Sud des États-Unis. • Après Harvey, Irma, et Jose, voici l’un des “autres”, sous le nom pourtant charmant de Maria. • Parti un peu dans l’indifférence à cause de sa faiblesse initiale, l’ouragan Maria s’est transformé lundi soir, à l’image des “monstres” qui l’ont précédé en un terrible “Catégorie 5” selon un processus d’aggravation reconnu comme “complètement inédit et imprévisible” par les spécialistes du genre. • Nous sommes, comme disent les “climatocrisiques”, in uncharted waters”, c’est-à-dire sur cette terra incognita de la crise climatique/crise environnementale, objet de tant et tant de polémiques et qui souffle à 250 km/h. • Mais l’essentiel pour nous, ici, n’est pas de nous abîmer dans la fameuse polémique climatique mais bien d’apprécier la signification stratégique de ces événements. • En effet, à l’occasion d’Harvey et d’Irma, les forces armées US ont réalisé des déploiements équivalents aux effectifs et matériels d’une “petite guerre”, – si bien que l’expression de “guerre des ouragans” est tout à fait justifiée. • Ce que nous tentons d'identifier ici, ce sont les conséquences stratégiques possibles de ce fait opérationnel nouveau.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Non à la guerre   16/01/2018

    • Article du 16 janvier 2018. • Une tentative de mise au net de la “comptabilité” du Pentagone, avec la “disparition” sur vingt ans d'une somme de $21.000 milliards, équivalent de la dette des USA. • Contribution de Bedia Benjelloun. 

    Lire cet article
  • 38’ dans un autre monde   15/01/2018

    • Articles du 15 janvier 2018. • Une alerte d'une attaque nucléaire à Hawaii le 13 janvier à 08H07, transmis en message sur tous les téléphones cellulaires, répétée dès cet instant par tous les médias locaux. • Ce n’est qu’à 08H45 que le message annonçant qu’il s’agissait d’une fausse alerte est arrivé aux mêmes destinataires. • Pourtant, dès 08H10, Pacific Command savait que c’était une fausse alerte et avertissait les autorités civiles. • Pourquoi ce délai terrifiant, obligeant à vivre 38 minutes dans l’enfer à venir ? • Contributions : dedefensa.org et WSWS.org.

    Lire cet article
  • Supputations et méditation autour du “trou à merde”   14/01/2018

    • Articles du 14 janvier 2018. • A propos de l’émoi moral et sémantique autour du jugement abrupt du président Trump (“pays de merde”) : sommes-nous aussi des “shitholes” ? • Contributions : dde.org et James Howard Kunstler.

    Lire cet article
  • Walter Benjamin et le nouveau désordre mondial   12/01/2018

    • Article du 12 janvier 2017. • Deuxième Partie d'une étude de la doctrine du marxisme culturel soutenant les dynamiques de déstructuration en cours. (Première Partie le 14 décmbre 2017.) • Contribution de Patrice-Hans Perrier.

    Lire cet article
  • Vérités iraniennes...   10/01/2018

    • Articles du 10 janvier 2018. • Un mémorandum (pré-mo-ni-toi-re) du groupe des vétérans du renseignement VIPS sur la situation fondamentale de l’Iran. • Contributions : dde.org, groupe VIPS (traduction LeSakerfrancophone).

    Lire cet article
  • Je ne serai JAMAIS un Charlot   10/01/2018

    • Article du 10 janvier 2018. • Trois ans après l’attaque terroriste contre la rédaction de Charlie-Hebdo, une réflexion d’humeur sur la question de la variabilité de la liberté d’expression. • Contribution de Patrice-Hans Perrier.

    Lire cet article
  • Histoire insectueuse : l’évocation de Trump par Esope   09/01/2018

    • Article du 09 janvoer 2018. • Consodérations sur des changements essentiels du monde, sur le Moyen-Orient et la Palestine avec l'effacement US, sur la Chine avec son système CIPS. • Contribution de Babdia Benjelloun

    Lire cet article
  • Anatomie de l’hypothèse CIA en Iran   06/01/2018

    • Articles du 06 janvier 2018. • Développement de l’hypothèse d’une action de type-regime change de la CIA en Iran, à partir des précisions du Procureur Général iranien Montazeri. • Contributions de dde.org et de Michael S. Rozeff.

    Lire cet article