La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Brèves de crise

RapSit-USA2021 : Le Marine et la sécession   16/01/2021

Analyse

Notes sur la résistance de la marmotte   15/01/2021

• Cette fois, notre appel à la résistance face à l’offensive du Diable sur nos terres brûlées où s’installe la Terreur, en se référant aux stratèges de la chose, aura des allures fort proches de la nature : hibernation recommandée, selon un des plus vieux trucs concernant ceux qui peuvent difficilement survivre aux rigueurs de la tempête. • L’idée est de Steve Bannon, un temps acclamé comme le GrandStratège (le Mao Zedong) de Trump et des populistes du monde entier, – ou encore une sorte de De Gaulle de la contre-modernité ? • Il s’agit d’un détail mettant par contraste en évidence la difficulté d’appréhender la vérité-de-situation dans tous ses détails de la poursuite d’une séquence extraordinaire. • Notre appréciation est que la très-probable chute de Trump ne constitue nullement la fin du jeu, mais l’ouverture d’une nouvelle phase. • On y envisage d’une part une véritable ‘guerre civile communicationnelle’, où l’essentiel se jouera dans l’affrontement des réseaux sociaux. • D’autre part, il y a la question de la radicalisation extrémiste des démocrates : Biden-Kerenski tenté par le rôle de Biden-Lénine.

Les Carnets de Dimitri Orlov

Comment le monde a très-vite changé   14/01/2021

De nombreux pronostiqueurs ont fait des pronostics pour la nouvelle année, en se basant sur la conviction qu’une année donnée est en quelque sorte nettement et significativement différente des précédentes. Bien sûr, nous savons tous qu’un horodatage n’est qu’une mesure du temps avec une précision particulière, et que tout appel…

Brèves de crise

RapSit-USA2021 : GAFAM’s kaos   13/01/2021

Ouverture libre

Confession d’un ennemi des GAFAM   13/01/2021

• Articles du 13 janvier 2021. • Interview du fondateur et CEO du réseau social Gab.com qui apparaît aujourd’hui le mieux équipé pour faire face à l’attaque des GAFAM. • Contributions : dde.org et interview par Revolver.

Ouverture libre

La volonté de démence   12/01/2021

• Articles du 12 janvier 2021. • Les USA, et derrière eux (toujours et très-fidèlement moutonniers à la queue-leu-leu) les pays du bloc-BAO, sont engagés dans un processus extraordinaire de déni de la réalité et de construction d’un monde alternatif marqué par la vertu postmoderniste et la haine du reste. • Une marque fondamentale de cette évolution, c’est la démence. • Un auteur choisit la satire (des réactions autour de  l’‘attaque’ du Capitole) pour faire le procès de cette fascinante tendance vers l’effondrement. • Contributions : dedefensa.org et C.J. Hopkins.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

GAFAM : les limites de l’exercice   12/01/2021

12 janvier 2021 – Antique apophtegme plein de sagesse, retrouvé dans un fond de tiroir : “N’est pas dictateur qui veut”. Je dis cela à propos des GAFAM et de leur offensive lancée jeudi dernier pour prendre, visage découvert et masque tombé, possession de leur domaine : l’empire numérique du monde de l’automatisme…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Leur 1789-délire : les GAFAM sortent du bois   11/01/2021

11 janvier 2021 – Chaque fois que je commence une chronique, ces temps-ci encore plus que les Temps d’Avant, parce que les Temps Derniers sont plus foisonnants et plus occupés, – chaque fois je me demande : “Quel sujet choisir ?”, puis, ayant choisi, je m’interroge à nouveau : “Par quoi commencer ?” C’est dire…

Faits et commentaires

Il était une foi en l’Amérique   11/01/2021

• L’événement du 6 janvier 2021 (l’‘attaque’ du Capitole), très controversé dans ses conditions, ouvert à de nombreuses interprétations et manipulations, est analysé ici d’un point de vue fondamental, moins comme un événement d’une lutte entre divers adversaires que comme une démonstration effrayante de la perte de la foi en l’Amérique des citoyens américains. • C’est le professeur Turley, qu’on lit et consulte souvent et qui est un des meilleurs constitutionnalistes US, qui analyse la situation d’une manière rigoureuse. • Pour lui, les personnes qui ont ‘attaqué’ le Capitole n’étaient ni des insurgés ni des terroristes, c’étaient des citoyens américains qui n’ont plus foi en l’Amérique. • Turley ne cherche pas de coupables là où il importe peu d’en trouver, parce que l’essentiel est le constat, et il parle de l’Amérique comme d’une religion en crise de sa foi en elle-même : « Quel que soit le nom que vous donnez [à l’événement], c’était une désacralisation. [...] [Il] est trop facile de traiter cela comme une crise insurrectionnelle. C’est bien plus grave. C’est une crise de la foi. » • Le « Dieu est mort » de l’Amérique. .

Brèves de crise

RapSit-USA2021 : Plus ça change... WoT Again !   10/01/2021

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

Perdu avec JHK dans le brouillard   09/01/2021

• Articles du 9 janvier 2021. • Une impression générale, parcouru de questions angoissantes et sans réponse, dans la situation de Washington D.C. devenue manège hystérique. • Contributions de dde.org et de J.H. Kunstler.

Faits et commentaires

Kerenski, nous voici !   07/01/2021

• Ouf, le “temple sacré de la démocratie”, – comme Mike Pence, Grand-Traître de service, a qualifié le Capitole après sa libération de la barbarie puante des ‘Deplorables’, – le ‘temple sacré’ dont les Grecs s’inspirèrent pour édifier le Parthénon est sauvé de la populace crasseuse et infoutue de se friquer. • Le monde entier a tressailli d’angoisse puis de bonheur extatique et de ravissement statufié dans le faux-marbre : l’Amérique existe toujours, l’American Dream enchaîne, la civilisation est sauvée, le Covid19 est terrassé, Jeff Bezos augmente ses avoirs de 5-10 $milliards. • Biden, le président le plus parfaitement corrompu de l’histoire d’un pays qui a inventé la corruption moderne et postmoderne (pourtant moins efficace parce que moins subtile que celle de la Chine), prendra donc sa place en jurant  sur la Bible qu’il est bien ce qu’il est et que son fils Hunter est vraiment un type fantastique. • Les démocrates raflent toute la mise, tiennent tous les pouvoirs en main : ils vont donc pouvoir empiler les conneries et accélérer irrésistiblement la chute de l’Amérique. • Ainsi soit-elle.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“J’ai payé pour ce président”   07/01/2021

7 janvier 2021 – S’il est une ‘théorie de la conspiration’ qui vaut son pesant de $millions et de $millions de vrais et bons dollars estampillés ‘China Inc.’, c’est bien celle qui fait de la ‘Famille Biden’ (‘Famille’ au sens pérenne de La Cosa Nostra) une entité intimement liée comme…

Ouverture libre

Danser sur les ruines d’un volcan en éruption   04/01/2021

• Articles du 4 janvier 2021. • Une colère froide et ‘objective’ d’un grand professeur de Droit aux USA, sur la danse du maire de Blasio, New York City, et sur l’effondrement, USA. • Contributions : dde.org et Jonathan Turley.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Eschatologisation de l’esprit   03/01/2021

3 janvier 2021 – On a donc parlé, dans ce journal il y a deux jours, d’eschatologie et d’‘eschatologisation de l’esprit’, et j’ai promis de revenir là-dessus. (« [U]n extrait à publier très prochainement dans ce même ‘Journal-dde.crisis’, un élément de la construction en cours du Tome-III de ‘La Grâce de…

Ouverture libre

L’Université et son double   02/01/2021

• Articles du 2 janvier 2021. • Description des effets catastrophiques de l’éducation scolaire et universitaire faite par télé-travail à cause de la pandémie : déshumanisation et robotisation du processus éducatif. • Soit, mais ce n’est pas suffisant. • Les mêmes universités désertées à cause du Coivis19, sont par ailleurs et au contraire, occupées par les foules wokenistes dont on sait que les étudiants ont été les pionniers et en restent les bataillons de choc. • Qui sauvera l’Université ? L’Université vaut-elle d’être sauvée ?• Contributions : dedefensa.org et Ugo Bardi.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Des vœux eschatologiques   01/01/2021

1er janvier 2021 – Il n’y eut sans doute rien de plus étrange que cette célébration-simulacre de la Nouvelle Année, pleine de feux d’artifice devant des foules complètement vides et sans personne, au cœur d’un ouragan dont nous ne comprenons rien, dont nous n’arrivons pas à saisir, ni la forme,…

Faits et commentaires

Au petit bonheur du Globaliste   30/12/2020

• Nous n’avons même pas eu le temps de savourer notre vaccin-nouveau que, déjà, l’OMS, dont on connaît la probité et l’expérience professionnelles, nous annonce que Covid n’est qu’un début, qu’il faut s’attendre à d’autres pandémies, et qu’il y a gros à parier qu’elles seront bien plus mortelles et catastrophiques. • Du coup, le mot d’ordre serait de renforcer le travail de coopération, c’est-à-dire la globalisation de la lutte, alors qu’il apparaît évident que c’est la globalisation et tout son tintamarre qui sont la cause de cette pandémie et de celles qui sont annoncées. • C’est ce qu’on nomme une contradiction interne, mais peut-être le réchauffement climatique fera-t-il fondre au dernier moment l’iceberg que le Titanic a déjà heurté de plein fouet. • Sans ironie aucune ni ultime, il nous paraît plausible que cette perspective de pandémies sans fin soit tout à fait fondée et logique. • Peut-être conduirait-elle à découvrir ce que signifie vraiment, avec son isolement et sa subjectivité, le catastrophique caractère de l'individualisme que le Système nous a imposés. • Hypothèse riche et féconde, à suivre à la trace.

Analyse

Notes sur le wokenisme-seul (II)   28/12/2020

• Donnant au wokenisme ses lettres de noblesse opérationnelle (plus d’italique, guillemets facultatif), nous signifions qu’il ne s’agit plus dans notre conception d’un phénomène en attente d’homologation. • Il traduit le mouvement ‘woke’ opérationnalisé notamment par les Black Lives Matter [BLM], à rapprocher décisivement de toute la tendance française (‘pseudo-antiracisme’, ‘indigénisme’), passant par l’immigration, y ajoutant l’énorme pan sociétal (LGTBQ et sa traîne). • A cela, il faut ajouter tout le reste du dispositif du simulacreSystème, de Soros au globalisme néo-hyperlibéralisme, comme force de soutien, de financement et de manipulation. • Ce mouvement totalement inexistant par la pensée (le ‘Rien’) et d’une fantastique puissance de communication est un phénomène essentiel. • Il est à l’image de ce temps de notre maniaco-dépression cosmique. • Il faut le suivre et tenter de l’appréhender, sans lui ménager nos tendres et radicales critiques. • Ces Notes suivent et complètent une première partie qui présentait le phénomène avec ses liens étroits avec le capitalisme, etc.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Visions de Luongo-Smith   27/12/2020

27 décembre 2020 – Peut-être cela apparaît-il dans le texte de notre site bien-aimé, dans tous les cas je suis frappé par l’effet sur moi-même des observations conjuguées et additionnés de Tom Luongo et Brandon Smith (Luongo-Smith). J’ignore (encore ?) pourquoi, mais elles me paraissent comme soulignées, éclairées d’une lumière…

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : La sécession libertarienne   26/12/2020

Bloc-Notes

L’hypersonique US et les “erreurs basiques”   25/12/2020

• Les programmes d’essai de missiles hypersoniques US lancés dans l’urgence depuis qu’il a été acté que la Russie disposait d’une avance fondamentale dans ce domaine stratégique se heurtent à des “erreurs basiques” indiquant la très faible qualité du personnel chargé d’effectuer les premiers tests en conditions réelles, les repoussant d’autant. • Le programme HAWC, dont les essais étaient prévus pour cette année, voit son calendrier repoussé en 2021.. • La puissance militaire US suit la courbe catastrophique de l’effondrement US.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Trump en trompe-l’œil   24/12/2020

24 Décembre 2020 – Depuis quelques temps, disons quelques semaines, je médite de faire une mise au point sur ma perception de Trump, plus par rapport à la perspective longue que dans le cadre du désordre post-3-novembre, qui est une sorte de désordre spécifique, qui n’est possible que dans cette…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Promenade dans un champ de ruines   24/12/2020

23 décembre 2020 – Sans doute a-t-on atteint ces dernières semaines depuis le 3 novembre, un sommet du simulacre (un de plus dans la séquence qui est faite de sommets successifs), pendant que d’autres simulacres hurlent comme des fauves déchaînés, comme autant de paroxysmes de crise autour de telle crise…

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : “Je conteste, Votre Honneur...”   23/12/2020

Bloc-Notes

Le Pentagone et le fantôme de Soleimani   22/12/2020

• L’anniversaire de la grande Trouille ? • Bientôt un an depuis la liquidation du général Soleimani et un mois après l’assassinat d’un scientifique iranien de haut niveau à Téhéran, le Pentagone s’inquiète considérablement de possibles attaques de riposte que pourrait lancer l’Iran. • Curieusement, le Pentagone, tout en minimisant constamment les capacités stratégiques et technologiques de l’Iran, envisage des mesures drastiques, notamment le saucissonnage de ses grandes bases en petites bases, pour minimiser les risques d’une attaque iranienne.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Mon confinement-Goulag   22/12/2020

22 décembre 2020 – Il y a quelques temps, musardant sur une chaîne-TV d’histoire, je tombai sur un documentaire sur le printemps de Prague. (1968 en Tchécoslovaquie, avec coup d’arrêt le 21 août, pour les Générations W, X, Y et Z qui n’ont pas suivi, accaparés par leurs leçons de…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Maturité de la postvérité   21/12/2020

21 décembre 2020 – Je crois et dirais bien que 2020, qui se mélange si bien avec 2002, est l’arrivée à maturité de l’opérationnalisation de la Post-Vérité (disons PV, pour faire court), – la Post-Vérité-PV, ou écrit ‘postvérité’ selon l’usage auquel je me tiendrai. Je tiens par contre avec fermeté…

Bloc-Notes

L’inservilité volontaire et La société du spectacle   20/12/2020

• Un constat d’un commentateur sur la situation générale. • La population la plus commune, celle des masses occidentales, jusqu’alors tenue en servilité volontaire par divers moyens, dont le ‘confort’ de leur situation n’était pas le moindre, voit ce confort se réduire comme peau de chagrin. • Deplorables et Gilets-Jaunes, ils voient tous ce qui leur restait de ce confort s’effriter sous les coups de la Grande Crise portée à son paroxysme. • Ils pourraient en venir à découvrir ce trait si particulier de l’“inservilité volontaire”, prélude à l'insurrection.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Wokez-vous de nous !   19/12/2020

19 décembre 2020 – Je crois de plus en plus fortement que ce que nous nommons, ici sur ce site, le ‘wokenisme’, est un phénomène extraordinaire qui s’inscrit absolument dans le cadre de ce que nous nommons, ici sur ce site (suite), la Grande Crise de l’Effondrement du Système (GCES).…

Brèves de crise

RapSit-USA2020 : la Cour a la pétoche   19/12/2020

Faits & Commentaires

  • Il était une foi en l’Amérique   11/01/2021

    • L’événement du 6 janvier 2021 (l’‘attaque’ du Capitole), très controversé dans ses conditions, ouvert à de nombreuses interprétations et manipulations, est analysé ici d’un point de vue fondamental, moins comme un événement d’une lutte entre divers adversaires que comme une démonstration effrayante de la perte de la foi en l’Amérique des citoyens américains. • C’est le professeur Turley, qu’on lit et consulte souvent et qui est un des meilleurs constitutionnalistes US, qui analyse la situation d’une manière rigoureuse. • Pour lui, les personnes qui ont ‘attaqué’ le Capitole n’étaient ni des insurgés ni des terroristes, c’étaient des citoyens américains qui n’ont plus foi en l’Amérique. • Turley ne cherche pas de coupables là où il importe peu d’en trouver, parce que l’essentiel est le constat, et il parle de l’Amérique comme d’une religion en crise de sa foi en elle-même : « Quel que soit le nom que vous donnez [à l’événement], c’était une désacralisation. [...] [Il] est trop facile de traiter cela comme une crise insurrectionnelle. C’est bien plus grave. C’est une crise de la foi. » • Le « Dieu est mort » de l’Amérique. .

    Lire cet article
  • Kerenski, nous voici !   07/01/2021

    • Ouf, le “temple sacré de la démocratie”, – comme Mike Pence, Grand-Traître de service, a qualifié le Capitole après sa libération de la barbarie puante des ‘Deplorables’, – le ‘temple sacré’ dont les Grecs s’inspirèrent pour édifier le Parthénon est sauvé de la populace crasseuse et infoutue de se friquer. • Le monde entier a tressailli d’angoisse puis de bonheur extatique et de ravissement statufié dans le faux-marbre : l’Amérique existe toujours, l’American Dream enchaîne, la civilisation est sauvée, le Covid19 est terrassé, Jeff Bezos augmente ses avoirs de 5-10 $milliards. • Biden, le président le plus parfaitement corrompu de l’histoire d’un pays qui a inventé la corruption moderne et postmoderne (pourtant moins efficace parce que moins subtile que celle de la Chine), prendra donc sa place en jurant  sur la Bible qu’il est bien ce qu’il est et que son fils Hunter est vraiment un type fantastique. • Les démocrates raflent toute la mise, tiennent tous les pouvoirs en main : ils vont donc pouvoir empiler les conneries et accélérer irrésistiblement la chute de l’Amérique. • Ainsi soit-elle.

    Lire cet article
  • Au petit bonheur du Globaliste   30/12/2020

    • Nous n’avons même pas eu le temps de savourer notre vaccin-nouveau que, déjà, l’OMS, dont on connaît la probité et l’expérience professionnelles, nous annonce que Covid n’est qu’un début, qu’il faut s’attendre à d’autres pandémies, et qu’il y a gros à parier qu’elles seront bien plus mortelles et catastrophiques. • Du coup, le mot d’ordre serait de renforcer le travail de coopération, c’est-à-dire la globalisation de la lutte, alors qu’il apparaît évident que c’est la globalisation et tout son tintamarre qui sont la cause de cette pandémie et de celles qui sont annoncées. • C’est ce qu’on nomme une contradiction interne, mais peut-être le réchauffement climatique fera-t-il fondre au dernier moment l’iceberg que le Titanic a déjà heurté de plein fouet. • Sans ironie aucune ni ultime, il nous paraît plausible que cette perspective de pandémies sans fin soit tout à fait fondée et logique. • Peut-être conduirait-elle à découvrir ce que signifie vraiment, avec son isolement et sa subjectivité, le catastrophique caractère de l'individualisme que le Système nous a imposés. • Hypothèse riche et féconde, à suivre à la trace.

    Lire cet article
  • De la trahison à la sécession   16/12/2020

    • Après bien, des épisodes depuis l’élection du 3 novembre, on constate que rien de décisif ne s’est passé (même pas la mise en place assurée d’un nouveau président). • Plus que jamais comme chaque jour, plus qu’hier et bien moins que demain, les USA (le Système par conséquent) sont à la fois out-of-control dans la situation présente et incontrôlable dans l’avenir prévisible, et donc imprévisible. • Aucune des forces en présence ne semble avoir, ni la capacité, ni même le projet, de tenter d’y rétablir un semblant de stabilité, sans parler de l’ordre et de l’harmonie, dont l’évocation fait sourire. • Le parti républicain, essentiellement dans le chef de ses sénateurs, est en train de lâcher Trump puisqu’il s’avère que Trump poursuit sa résistance avec des moyens et que le parti estime qu’on a passé les bornes de la légalité-Système : chacun est dans son rôle. • Au reste, Trump & sa bande disposent encore de quelques cartouches . • Du côté démocrate, on commence à dire que l’on se débarrassera vite de Biden-président parce qu’Obama a d’autres plans. • Reste une seule idée saine, qui se nomme ‘sécession’.

    Lire cet article
  • Le charme discret du ‘Wokenisme   21/11/2020

    • C’est le plus formidable imbroglio, labyrinthique, kafkaïen, nœud gordien que l’on puisse concevoir... • Nous parlons bien entendu de USA2020 et de l’‘élection’ de Joe Biden, l’inédit Pappy-Khaos : car il est temps de réaliser cet événement incroyable que Biden et tout son train sont plus susceptibles d’ajouter un néo-colossal bordel que Trump lui-même, qui a assuré d’excellentes fondations. • Nous nous attribuons l’assistance d’un grand commentateur satirique, dans le chef de James Howard Kunstler, dans un texte paru hier : Kunstler, d’une part présente et commente les dernières péripéties de la Grande-Fraude, modèle USA2020, avec la conférence de presse d’hier de l’équipe des avocats de Trump ; d’autre part il situe cet épisode essentiel de la ‘transition’ dans le cadre de la GCES, lorsqu’un président sera désigné (Kunstler croit plutôt à Biden). • A côté des affrontements et des haines avec leur puissance et leur durabilité, on distingue de plus en plus précisément la possibilité de cet événement formidable qu’est le développement sans frein du ‘Wokenisme’, idéologie de la déconstruction totale.

    Lire cet article
  • Inéluctabilité de la voie sacrée   15/11/2020

    • Ce texte se propose de faire une appréciation générale de la situation à partir du constat de l’extrême importance et de l’extrême gravité de la crise de l’américanisme (plus encore que “la crise des USA”), c’est-à-dire la “crise de l’américanisme” prise comme la crise de la Modernité, et donc la crise d’une civilisation, de “notre civilisation devenue contre-civilisation” (autre énoncé pour notre GCES, crise dite “de l’Effondrement du Système”). • Pour l’énoncé et l’analyse de la chose, nous citons longuement une partie importante de la dernière analyse d’Alastair Crooke, du 13 novembre, dont la démarche rencontre parfaitement la nôtre quant à la dimension de “crise de civilisation” en cours aux USA. • Il s’agit de considérer cette crise dans la perspective de la crise de la période de l’Âge des Lumières et, aujourd’hui, en directe connexion complémentaire avec la crise dite-sanitaire du Covid19. • Trump ou Biden, etc. ? Nous sommes bien loin de ces considérations. • Les événements n’ont pas besoin de nous, pour bouleverser notre destin, si nous sommes encore conscients d’avoir un destin.

    Lire cet article
  • Covid’s Band   30/10/2020

    • Céline, en ce temps-là, avait décidé de donner comme titre à son livre : ‘Guignol’s Band’, et loin d’être un mot de désespoir ce titre était un cri de dérision. • Dans notre démarche, ‘Covid’s Band’ tient la même fonction, et peut-être même aurait-on pu trouver ‘Covid’s Bouffe’ (ou Covid-Bouffe, – retenons précieusement ces expressions, elles auront loisir de servir). • La pandémie Covid19 est en train en effet de hisser la civilisation occidentale, la modernité et le Système d’un même élan, au sommet inexpugnable d’un Everest de dérision. • ‘Tout ça pour ça’, êtes-vous bien sûr ? Oh, que oui ! Et bien précieusement encore, tenons ferme notre stupidité érigé en ‘Plus Grand Chapiteau du monde’ (autre titre à retenir). • Cette “seconde vague”, sous le plus grand chapiteau d’une noria de professeurs de médecine et de la suite sans fin de leurs spécialités extraordinaires, tous coiffés du même entonnoir avec l’inscription Big Pharma (il faut bien vivre), cette ‘seconde vague’ ressemble à la marée montante du soir, celle qui, plus jamais, ne redescendra. • Pour notre plus intense satisfaction, leur bêtise règne...

    Lire cet article
  • Analogie devenant allégorie   11/10/2020

    • Nous revenons sur une analogie déjà signalée, à partir d’une image symbolique que nous avons tracée de la situation de la crise Covid19 : à savoir que le Système, dans le chef de ses autorités soi-disant adéquates, se trouve enchaînées à la nécessité d’exiger du virus une capitulation sans condition. • A cette occasion, nous avons rappelée l’exigence, apparue dans le chef de Franklin Delano Roosevelt en janvier 1943, de la capitulation sans condition imposée à l’Allemagne (et plus tard au Japon). • outre l’extrême sottise de cette décision, celle-ci apparaît pour nous comme l’ouverture de la structure mondiale de puissance du soi-disant ‘Empire américain’, sous le parrainage du Système. • A l’autre extrême, la reddition sans condition qui marque l’exigence de la crise Covid19, mais aussi la crise intérieure des USA (GrandeÉmeute- 2020’), marquent la fin de cet ‘Empire’ dont la mise en place est annoncée en janvier 1943. • Cette « Analogie devenant allégorie » permet de mieux comprendre la situation présente, avec ses enjeux et ses perspectives, à la lumière d'un passé révélé pour l'occasion,.

    Lire cet article
  • L’abîme de la postmodernité   25/09/2020

    • On plus en s’en rapproche, au plus on mesure l’importance rupturielle potentielle de l’événement. • Il s’agit bien entendu de l’élection présidentielle USA2020, dont Alastair Crooke écrit : « Une crise constitutionnelle majeure se profile à l’horizon... Et après ? Il y a l’abîme où nous n’osons pas regarder. » • L’élection commence à être considérée dans son contexte mondial, comme un facteur fondamental de la crise qui secoue l’entièreté du Système (GCES), en fonction des enjeux immenses nés de la Guerre Froide et développés depuis : Crooke se réfère notamment à Anne Applebaum et à sa vision d’un avenir utopique. • Il est vrai qu’au travers de cette élection, deux conceptions, deux visions du monde s’affrontent autour de ce qui est presque le cadavre du Système. • Dans ce cadre de réflexion, on peut se demander si la mort de la Juge Ginsburg, qui représentait l’aile ultra-progressiste de la Cour Suprême, n’augure pas d’un autre événement considérable parce qu’elle met en jeu l’organe suprême de la démocratie américaniste, et d’une certaine façon l’État de Droit lui-même.

    Lire cet article
  • Joe devenant Kerenski   15/09/2020

    • Les USA vont-ils connaître leur ‘révolution d’Octobre’ en novembre comme il sied, mais plutôt le 3 que le 7-8 ? • Un événement montre indirectement que la situation est très sérieuse : l’intervention de Bernie Sanders qui juge péremptoirement que Joe Biden n’est pas assez à gauche dans sa campagne, que s’il ne redresse pas tribord toute il va dans le mur, directement et sans ménagement. • Le ton et l’autorité de Sanders surprennent : l’un et l’autre signifient que l’homme se sent en position de force, et il se sent en position de force parce qu’il s’appuie sur la rue et qu’aujourd’hui, qui parle pour la rue terrorise le parti démocrate. • C’est un des charmants paradoxes de la situation très compliquée installée dans la Grande République : le parti démocrate est prisonnier du monstre, de l’espèce de Frankenstein dont ce parti a tant favorisé l’apparition, et Sanders, l’homme qui est constamment trahi, pourrait apparaître comme l’“homme de la situation”. • Il y a dans ce cas la réalisation collective et opérationnelle de plus en plus marquée que l’on se dirige vers des événements radicalement révolutionnaires.

    Lire cet article
  • L’“Âge du Désordre”   12/09/2020

    • “La globalisation, c’est fini !” : c’est en substance le bref et abrupt résumé de la note générale d’analyse que l’équipe d’experts de la Deutsch Bank (DB) a communiqué à sa hiérarchie pour ce qui concerne la situation économico-financière générale présente et à venir au moins sur le moyen terme. • Le temps de l’abondance financière est passé et celui de la crise abyssale s’ouvre sur un paysage désolé et torturé. • L’analyse juge que cette situation nouvelle devait être atteinte sans la pandémie Covid19, mais que cette pandémie a notablement accéléré le processus. • Il n’est pas assuré que ce jugement hypothétique soit juste mais le consensus est proche d’être général sur l’état des choses avec Covid19. • La “situation nouvelle”, c’est également une Chine s’affirmant comme première économie mondiale, et les USA refusant de passer la main (quel que soit le président). • Rien d’organisé ni de régulé dans tout cela, mais bien l’entrée dans l’Âge du Désordre (du Très-Grand Désordre). • Même les directions financières du monde de notre civilisation semblent donc convaincues de la crise.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • L’hypersonique US et les “erreurs basiques”   25/12/2020

    • Les programmes d’essai de missiles hypersoniques US lancés dans l’urgence depuis qu’il a été acté que la Russie disposait d’une avance fondamentale dans ce domaine stratégique se heurtent à des “erreurs basiques” indiquant la très faible qualité du personnel chargé d’effectuer les premiers tests en conditions réelles, les repoussant d’autant. • Le programme HAWC, dont les essais étaient prévus pour cette année, voit son calendrier repoussé en 2021.. • La puissance militaire US suit la courbe catastrophique de l’effondrement US.

    Lire cet article
  • Le Pentagone et le fantôme de Soleimani   22/12/2020

    • L’anniversaire de la grande Trouille ? • Bientôt un an depuis la liquidation du général Soleimani et un mois après l’assassinat d’un scientifique iranien de haut niveau à Téhéran, le Pentagone s’inquiète considérablement de possibles attaques de riposte que pourrait lancer l’Iran. • Curieusement, le Pentagone, tout en minimisant constamment les capacités stratégiques et technologiques de l’Iran, envisage des mesures drastiques, notamment le saucissonnage de ses grandes bases en petites bases, pour minimiser les risques d’une attaque iranienne.

    Lire cet article
  • L’inservilité volontaire et La société du spectacle   20/12/2020

    • Un constat d’un commentateur sur la situation générale. • La population la plus commune, celle des masses occidentales, jusqu’alors tenue en servilité volontaire par divers moyens, dont le ‘confort’ de leur situation n’était pas le moindre, voit ce confort se réduire comme peau de chagrin. • Deplorables et Gilets-Jaunes, ils voient tous ce qui leur restait de ce confort s’effriter sous les coups de la Grande Crise portée à son paroxysme. • Ils pourraient en venir à découvrir ce trait si particulier de l’“inservilité volontaire”, prélude à l'insurrection.

    Lire cet article
  • La politiqueSystème is back   27/11/2020

    • Puisque nombre des plus grands esprits de l’époque y croient dur comme faire, envisageons l’hypothèse que Biden est le 46ème président des Etats-Unis, le président le plus ‘fraudé’ de l’histoire de cette puissance. • Faisons grand cas, dans ce cas, d’une part importante de l’équipe de sécurité nationale d’une administration Biden que la bestiole vient de nous présenter. • Le monde peut clamer ses alléluias, il gagne drôlement au change par rapport au malpoli Trump : c’est l’équipe la plus destructrice et la plus belliciste dont on puisse rêver. • Hourrah.

    Lire cet article
  • L’étrange contrecoup de la Bolivie   20/10/2020

    • Victoire remarquable et inattendue au premier tour de l’élection présidentielle du candidat du parti d’Evo Morales, le président bolivien déposé par un coup d’État -en 2019. • Même sa ‘remplaçante’ par intérim, que l’on, voyait comme la future marionnette de Washington, s’est précipitée pour saluer le nouveau président, Luis Arce. • Que se passe-t-il ? • La machine de puissance et d’influence subversive US serait-elle grippée, elle aussi, comme l'est le pouvoir civil à Washington D.C. et d'une façon générale dans les Etats de l'Union ?

    Lire cet article
  • Extension du domaine de la crise   06/10/2020

    • La crise Covid19 acquiert de plus en plus des dimensions universelles dans de multiples domaines, se fondant de plus en plus dans les autres crises et constituant la GCES. • L’épisode  Trump-Covid19 a ainsi fait pleinement entrer la crise sanitaire dans la crise politique US, c’est-à-dire qu’il a politisé d’une façon décisive Covid19 en devenant un outil politique pour Trump dans la campagne. • En France, le désordre avec la contestation générale de la stratégie gouvernementale fait également progresser Covid19 vers le domaine de la politique.

    Lire cet article
  • Pourquoi pas une ‘October Surprise’ ?   28/09/2020

    • Une hypothèse des observateurs trotskistes sur l’évolution de la situation washingtonienne : les militaires US pourraient-ils envisager ou exécuter une opération de guerre extérieure constituant une puissante diversion des priorités par rapport à la situation politique actuelle ?  • Cela s’appelle ‘October Surprise’. • Cela peut-être envisagé, à partir de la situation des USA en Irak, par rapport à l’Iran. • Pour autant, cela ne pourrait conduire à notre sens qu’à une accélération peut-être décisive du désordre de la direction du système de l’américanisme.

    Lire cet article
  • Regarder la Russie au fond des yeux   20/09/2020

    • La puissance stratégique de la Russie, depuis la révolution hypersonique, est aujourd’hui un fait incontournable de l’équilibre (du déséquilibre) des forces. • L’effondrement américaniste continue à s’aggraver, malgré des centaines de $milliards engouffrés par le Pentagone pour la modernisation de ses forces, ici les forces stratégiques nucléaires. • Avec 28 $milliards, les Russes ont réussi les révolution stratégique et posé leur supériorité. • Avec 1 500 $milliards, le Pentagone s’enfoncent dans des Tonneaux des Danaïdes.

    Lire cet article
  • De Loukachenko à notre GCES   17/08/2020

    • Il est vrai qu’il se passe en Biélorussie des événements qui, en d’autres temps, eussent alarmé le monde entier et nous auraient mis au bord de l’abîme de la guerre. • D’ailleurs, peut-être est-ce le cas (l'abîme)... • Quoi qu’il soit, il reste que la situation générale si particulière, si spécifique et si excessive fait que la crise biélorusse soulève bien moins d’intérêt opérationnel, notamment aux USA, que, par exemple, la crise ukrainienne. • La cause en est les formidable tremblements intérieurs que nous subissons, qui nous enferment dans notre portion de GCES.

    Lire cet article
  • Poutine et l’ensauvagement du monde   04/08/2020

    • La ‘nord-coréanisation’ de la Russie ? Drôle d’idée, drôle d’expression. • Il s’agit pourtant du thème d’un article du Russe Artem Loukine. • L’idée est que les USA tiennent la Russie comme une “menace” négligeable dès lors que la Chine existe. •  Loukine argumente que le fait d’être considérée de la sorte conduirait la Russie à une posture beaucoup plus agressive qu’elle n'a. • Cette argumentation inédite suscite indirectement une hypothèse originale en forme de question : Poutine s’est-il convaincu de l’ensauvagement des USA et donc du monde ?

    Lire cet article
  • L’Allemagne sans souteneur ?   30/07/2020

    • Certes, ce ne sont pas tous les héroïques G.I. américanistes, prêts à mourir pour Hambourg et Goethe face aux hordes slaves, qui quittent le sol sacré de l’Allemagne du bloc-BAO. • Mais c’est tout de même un bon tiers de ces héroïques qui s’en vont, soit en Belgique et en Italie, où l’on exulte, soit aux USA “back home” où l’on s’amuse bien mieux qu’en Europe. • Rien n’arrête Trump, et surtout pas son incroyable fragilité intérieure dont il se fiche complètement pour poursuivre son œuvre de pirate et maître-chanteur international et transatlantique.

    Lire cet article
  • “Rien ne sera plus comme avant”: Bingo...   19/07/2020

    • Petite revue de détails sur la crise-Codiv19 alors que rien n’est fini, alors que tout le monde parle de “deuxième vague”, alors que de grands pays continuent à souffrir (les USA en particulier). • La crise Codiv19 est bien ce que l’on craignait : un détonateur massif pour une cascade, un déferlement de crises diverses, ce qui nous a conduit à parler officiellement de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • Le choc économique qui commence à montrer ses contours ressemble à un carnage. • Mais c’est surtout à notre psychologie qu’il faut s’adresser.

    Lire cet article
  • Chevaucher le tigre ?   12/07/2020

    Des mots extrêmement durs de Lavrov concernant la posture stratégique des États-Unis, leur désintérêt pour un accord stratégique et la façon qu’ils ont d’envisager d’utiliser le nucléaire dans une guerre “gagnable”. • Mots inhabituels de la part du ministre russe, qui marquent l’inquiétude et la préoccupation des dirigeants russes devant la situation interne des USA. • Leur crainte, c’est de savoir s’il y a encore à Washington une autorité à laquelle la machine militaire US obéit. • Les derniers événements et prises de position justifient leur inquiétude.

    Lire cet article
  • Un renvoi type-Russiagate   03/07/2020

    • On croyait la dynamique de la manufacture des réalités alternatives passée au simulacre “la Chine est notre plus grand ennemi à tous”. • Eh non, il y a encore un revenez-y, un “retour sur image”du gros poisson pourri nommé Russiagate. • La “Dame en Gris”, dite-New York Times, a accouché d’un montage très débile, dont même un comics pour les moins de 7 ans ne voudrait pas. • Une histoire montée à la force du poignet de Russes payant les talibans pour tuer des soldats US. • Difficile de savoir ce que cherchent exactement les scénaristes CIA-NYT.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur la résistance de la marmotte   15/01/2021

    • Cette fois, notre appel à la résistance face à l’offensive du Diable sur nos terres brûlées où s’installe la Terreur, en se référant aux stratèges de la chose, aura des allures fort proches de la nature : hibernation recommandée, selon un des plus vieux trucs concernant ceux qui peuvent difficilement survivre aux rigueurs de la tempête. • L’idée est de Steve Bannon, un temps acclamé comme le GrandStratège (le Mao Zedong) de Trump et des populistes du monde entier, – ou encore une sorte de De Gaulle de la contre-modernité ? • Il s’agit d’un détail mettant par contraste en évidence la difficulté d’appréhender la vérité-de-situation dans tous ses détails de la poursuite d’une séquence extraordinaire. • Notre appréciation est que la très-probable chute de Trump ne constitue nullement la fin du jeu, mais l’ouverture d’une nouvelle phase. • On y envisage d’une part une véritable ‘guerre civile communicationnelle’, où l’essentiel se jouera dans l’affrontement des réseaux sociaux. • D’autre part, il y a la question de la radicalisation extrémiste des démocrates : Biden-Kerenski tenté par le rôle de Biden-Lénine.

    Lire cet article
  • Notes sur le wokenisme-seul (II)   28/12/2020

    • Donnant au wokenisme ses lettres de noblesse opérationnelle (plus d’italique, guillemets facultatif), nous signifions qu’il ne s’agit plus dans notre conception d’un phénomène en attente d’homologation. • Il traduit le mouvement ‘woke’ opérationnalisé notamment par les Black Lives Matter [BLM], à rapprocher décisivement de toute la tendance française (‘pseudo-antiracisme’, ‘indigénisme’), passant par l’immigration, y ajoutant l’énorme pan sociétal (LGTBQ et sa traîne). • A cela, il faut ajouter tout le reste du dispositif du simulacreSystème, de Soros au globalisme néo-hyperlibéralisme, comme force de soutien, de financement et de manipulation. • Ce mouvement totalement inexistant par la pensée (le ‘Rien’) et d’une fantastique puissance de communication est un phénomène essentiel. • Il est à l’image de ce temps de notre maniaco-dépression cosmique. • Il faut le suivre et tenter de l’appréhender, sans lui ménager nos tendres et radicales critiques. • Ces Notes suivent et complètent une première partie qui présentait le phénomène avec ses liens étroits avec le capitalisme, etc.

    Lire cet article
  • Notes sur le wokenisme globalisé   11/12/2020

    • Donnons au wokenisme ses lettres de noblesse opérationnelle (plus d’italique et guillemets facultatif), de façon à signifier qu’il ne s’agit plus dans notre conception d’un phénomène en attente d’homologation, avec à l’esprit qu’il traduit le mouvement ‘woke’ né aux États-Unis et opérationnalisé par les Black Lives Matter [BLM], leurs actions, leurs conceptions, leurs capacités entrepreneuriales autant qu’idéologiques... • Par ailleurs, on le rapprochera décisivement de toute la tendance française connue sous des noms divers, d’“indigénisme” à “décolonialistes”, en passant par l’immigration et le travers irréversible de l’ontologique, biologique et transcendantale culpabilité d’être “blanc”. • Ce mouvement totalement inexistant par la pensée (le ‘Rien’) et d’une fantastique puissance de communication est un phénomène essentiel. • Il est à l’image de son temps. • Il faut le suivre et tenter de l’appréhender, sans lui ménager nos tendres critiques. • Ces Notes sont en deux parties : celle-ci présente la chose, ses liens étroits avec le capitalisme, etc. • On poussera plus loin dans la seconde. 

    Lire cet article
  • Notes sur une nouvelle ‘Résistance’   13/11/2020

    • Nous nous proposons de partir sur la base de ce constat que nous faisons de l’apparition d’une nouvelle ‘Résistance’. • A ce propos exactement, nous écrivons ceci : « Après quelques jours d’avoir été groggy & conséquences, les signes et nouvelles abondent sur une réaction sous la forme d’une réponse à l’événement ‘élection’-Biden, et une forme qui serait celle d’une nouvelle ‘Résistance’, aux USA d’abord, avec extension au reste (notamment du bloc-BAO- dans la logique d’un phénomène d’expansion  accélérée du domaine de la GCES) ». • Tout cela n’annonce ni une victoire, ni un renversement des valeurs, mais un approfondissement du désordre : on ne rompt pas avec l’épisode-Trump, on le prolonge irrésistiblement avec de nouvelles trouvailles. • Ce qu’il faut suivre aux USA, ce n’est pas une joute post-électorale car rien ne sera vraiment différent lorsqu’on y signera un nouveau bail. • Mais pour “suivre”, il faut s'y retrouver... • La seule certitude est qu’il faut poursuivre l’extension du domaine de la Résistance en l’ajustant aux nécessités de continuer à observer cet effondrement malgré la poussière et les gravats.

    Lire cet article
  • Notes sur l’apocalypse-Covid   07/10/2020

    • L’infection au Covid19 du président Trump a brutalement fait franchir un palier de plus à la Grande Crise d’Effondrement du Système en réunissant, en mariant les deux crises principales : celle de la pandémie et celle du système de l’américanisme. • Avec l’art consommé qui le caractérise, Trump a installé le monde dans une hyper-tragédie-bouffe suspendue à un calendrier fou : une élection le 3 novembre dont on ne sait si l’un des deux candidats sera d’ici là en train d’affirmer sa supériorité, ou s’il sera décédé des suites de la maladie. • Et l’épisode Trump ne fait pas passer au second plan la crise du Covid, au contraire il l’exacerbe. • Cette crise est en pleine ré-accélération sinon reprise, une fois acté le fait que le passage de la pseudo-première vague au prix de centaines de milliers de morts ne termine absolument pas la séquence. • ‘Ré-accélération’ ou ‘reprise’, c’est-à-dire confusion totale, avec la perspective effrayante : devra-t-on vivre désormais en état permanent de Grande Guerre sanitaire ? • Convoqués pour entendre l'acte d'accusation : la Science, la Raison, le Système.  

    Lire cet article
  • Notes sur une contradiction interne   27/09/2020

    • Cette “contradiction interne” est de taille et concerne l’asymétrie, voire le paradoxe sinon la contradiction (justement) que l’on trouve souvent, sur le terrain militaire, entre tactique et stratégie. • ...Mais il s’agit du terrain général de notre Grande Crise de l’Effondrement du Système, où nous retrouvons ce même phénomène de contradiction entre la tactique et la stratégie, comme figures pour comprendre l’évolution de ce formidable événement. • Le cas que nous prenons est celui des déconstructionnistes, avec leur French Theory dont il semblerait qu’elle inspire le mouvement général de désintégration (déstructuration et déconstruction) en cours aux USA. • Nous nous appuyons sur un cas personnel qui nous est cher, à partir d’un enregistrement dont nous avons déjà parlé : celui de Jacques Derrida. • Notre thèse est que la ‘confession’ de Derrida tient à la position que le cours des événements l’oblige à avoir par rapport à ce qu’il peut percevoir comme étant le Mal. • On trouve également dans ces Notes un extrait du travail en cours de PhG sur le Tome-III de ‘La Grâce de l’Histoire’.

    Lire cet article
  • Notes sur la mercantilisation en vrille   19/09/2020

    • Notre époque est celle de l’étude studieuse et attentive de la chute, de l’effondrement d’une hyperpuissance hégémonique et du Système qu’elle servait avec zèle et empressement. • C’est aussi, espérons-le avec force, l’étude de la chute et de l’effondrement d’une époque, – la modernité et sa bâtarde tardive de la postmodernité, – et de la civilisation de l’im-monde qui va avec. • Parmi les colifichets qui sont entraînés dans cette chute-effondrement, il y a le phénomène de la ‘mercantilisation’ du monde, des êtres, de leur vie, de leur esprit, de leur passé et de leur avenir, que l’Amérique avait apporté en dot à cette époque ouverte par le “déchaînement de la Matière”, à la jointure des XVIIIème et XIXème siècle. • On envisage ici quelques signes évidents de cette chute-effondrement. • Un point d’un particulier intérêt est la mercantilisation de Black Lives Matter, sans doute avec des liens intéressants avec la Chine, ce qui donne à cette puissance un rôle particulier dans la ‘révolution culturelle’ qui fracasse l’Amérique. • Mais bon, les ‘révolutions culturelles’, les Chinois connaissent.

    Lire cet article
  • Notes sur une color revolution en soldes   10/09/2020

    • L’Amérique, les USA ne quittent pas le champ de nos préoccupations, – en 2020, à moins de deux mois des présidentielles, moins que jamais. • Cette puissance paraissait jusqu’ici, jusqu’à ces dernières années, un bloc de structure formidable présidant à une organisation du pouvoir politique sans égal. • Depuis 2016, ce temps a passé, et l’on sait bien que Trump n’y est pas pour rien mais qu’il n’explique pas tout. • Aujourd’hui se déroule à ciel ouvert une suite ininterrompue de désordres d’une part, de manœuvres de subversion du pouvoir des deux côtés d’autre part. • Ce que nous voulons mettre en évidence, c’est cette atmosphère ;, cette situation véritablement schizophréniques, où deux séries d’événements, deux narrative se côtoient, alors que certains veulent continuer à croire que l’élection présidentielle de 2020 se passera comme les précédentes, et qu’un nouveau mandat de quatre ans s’ouvrira.  • Bien entendu, il apparaît chaque jour davantage que les événements de USA2020 représentent le champ de bataille planétaire de notre Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur la zombification fracassée   15/08/2020

    • L’étrange époque s’est embarquée sur la chemin de la folie, en mode-turbo parce qu’un étrange virus s’est trouvé sur sa voie et l’a infectée globalement, selon les normes de la globalisation. • Ainsi la norme de la globalisation s’est-elle brusquement arrêtée, tandis que diverses crises avaient lieu, qui firent crier au complot, et à la “Nouvelle Normalité” que le Système nous préparerait dans son laboratoire des machinations. • Mais Covid19 est là pour rester, c’est un piège dont les mâchoires fonctionnent bien, et qui est en train de transformer nos rêves de “Nouvelle Normalité”, hors-‘suprémacisme blanc’, en un cimetière des dinosaures, où le ‘suprémacisme blanc’ n’aura plus aucune raison d’être ni plus aucune utilité, et ne sera remplacé par rien, en attendant l’achèvement de l’effondrement du Système. • Car Covid19 est un piège qui a pour nom Janus. • En annexe : « Des employés blancs d’un laboratoire américain ont été dans un “camp de rééducation” pour les convaincre de leur racisme » (Spoutnik-français) et « The ‘New Normal’ Is De-Normalization », de Charles Hugh Smith.

    Lire cet article
  • Notes sur le péril jaune-zombie   25/07/2020

    • Quelques mots à la suite d’un discours de Mike Pompeo, le secrétaire d’État qui “ment, trompe et vole” dans un éclat de rire si satisfait de lui-même. • Le 23 juillet donc, Pompeo a appelé à un rassemblement de toutes les démocraties du monde libre pour se préparer à une ‘croisade’ qui éradiquera de la surface de la terre, c’est sûr, le dragon maudit. • Il en est même à câliner les Russes, quasiment baptisés ‘démocrates’ pour l’occasion, pour qu’ils l’aident à faire tomber la Chine dans le piège de négociations nucléaires stratégiques. • Bien sûr, toute cette brillante mise en scène est baptisée une “nouvelle Guerre Froide“ et l’on vous avertit qu’elle pourrait, mais oui mais oui, tourner en guerre brûlante. • Que voilà une belle et bonne stratégie ! • Non-stratégie, vide de toute substance, creuse et molle, parfaitement à l’image des USA actuellement en cours de désintégration. • Bien qu’il s’agisse de Trump que l’on hait plus que tout bien entendu, d’une haine bien américaniste, tout le monde à Washington sera d’accord avec cette chose, cette non-stratégie, tant elle leur correspond si bien.

    Lire cet article
  • Notes sur “Mister Mao Goes to Washington   08/06/2020

    • Commençons par le plus “frais”, le plus spectaculaire dans un enchaînement sinon un déchaînement révolutionnaire de la situation aux USA : le comité municipal de Minneapolis, désavouant son maire malmené lors de séances de huées populaires, a décidé la dissolution de la police de la ville. • La nouvelle de la dissolution de la police est la plus notable d’une situation qui n’en manque pas.• Les USA États-Unis sont plus que jamais un pays incontrôlé désormais, et sans doute incontrôlable, vivant à un rythme étrange, dans une conjoncture où l’on ne sait plus où se trouve la légalité, quelles sont les autorités prépondérantes, les groupes d’influence, etc. • Des fractionnements de facto se développent. • Il n’est aujourd’hui plus du tout ridicule d’évoquer une “révolution culturelle“, une guerre civile, une désintégration sous forme de sécessions diverses. • Si vous voulez réduire cela, reductio ad absurdum, à une gentille révolution unanimiste, humaniste et salvatrice contre “racisme” et  “violences policières”, – libre à vous puisque qu'existe encore, à peu près, la liberté d’expression.

    Lire cet article
  • Notes sur une identité perdue   01/06/2020

    • Nous envisageons les événements si extraordinaires en cours aux USA d’un point de vue précisément expliqué et détaillé : la perte de l’identité américaine telle que l’Amérique se représentait elle-même à elle-même, de la fin de la Grande Dépression (début de la Seconde Guerre pour les USA) à la fin de la guerre froide. • Pour cela, nous remontons à une analyse d’un très grand historien-commentateur, William Pfaff, qui diagnostiquait, dès 1992, une crise d’identité majeure des USA après la fin de la guerre froide. • Notre thèse est que cette perte n’a jamais été ni dentifiée, ni comblée par conséquent. • Très logiquement dans ce cas, nous apprécions que les événements de la séquence2016-2020, qui s’accélèrent aujourd’hui dans un tourbillon infernal, marque l’arrivée à la maturation explosive de cette crise de l’identité perdue. • En même temps, bien entendu, la crise de l’américanisme nous signifie quelle est la substance de notre propre crise. • Bien entendu, nous n’y voyons que du feu, bien trop occupés à bavarder racisme, globalisation, vivre-ensemble, démocratie et déconfinement.

    Lire cet article
  • Notes sur la déconstruction stratégique   27/05/2020

    • Nous tous, nous-même compris, ne pensons depuis quatre mois qu’au rythme du Covid19. • C’est naturel, sinon normal, mais il n’est pas assuré du tout que cela suffise. • Pendant ce temps, les automatismes de l’administration Trump, dans le sens de la déconstruction de tout ce qui constituait la stabilité des situations stratégiques jusqu’aux armements nucléaires se poursuivent. • Le dernier geste dans ce sens, voulu spécifiquement par Trump, c’est la sortie des USA de l’accord “Ciel Ouvert” de la guerre froide, avec la Russie : les Ouest-Européens, qui sont aussi dans cet accord, regrette la décision US mais eux-mêmes restent dans le traité. • Autre perspective menaçante : le possible transfert des armes nucléaires US entreposées en Allemagne, vers la Pologne. • Pour la Russie, ce serait pas loin d’être un  casus belli. • Trump, et l’establishment washingtonien hyper-belliciste avec lui, n’en a cure. • Tout le monde ne pense qu’à l’antagonisme USA-Chine mais l’antagonisme USA-Russie, impliquant l’OTAN, la Pologne, les Européens, etc., est une perspective plus pressante et plus menaçante.

    Lire cet article
  • Notes sur les juges de Karlsruhe, l’UE et Soros   14/05/2020

    • Il y a une cascade d’événements dans les fondements européens depuis le 5 mai. • Ce jour-là, la Cour Constitutionnelle allemande, qui siège à Karlsruhe a examiné les décisions des institutions européennes, essentiellement la BCE, pour procéder au sauvetage des budgets nationaux laminés par la crise-Codiv19 : elle a soulevé de très fortes objections et demandé (ordonné ?) à la BCE de s’expliquer (de se justifier ?) dans les trois mois. • L’UE, dans la personne de la président (ex-ministre allemande) von der Leyen, répond avec colère, menaçant la Cour de Karlsruhe d’enquêtes soupçonneuses. • Deux jours plus tard, dans la presse, les juges de Karlsruhe se sont répandus en affirmation, parfois musclées, sur la justesse de leur cause et sur la nécessité d’un meilleur “travail” de la BCE. • Là-dessus, Soros intervient et vilipende la Cour de Karlsruhe, lui qui nous prépare son gouvernement globaliste avec Covid19 comme bouffon du roi. • Résumé d’un commentateur : si la Cour perd cette bataille, l’Allemagne quittera l’euro ; si elle la remporte, la France et l’Italie quitteront l’euro

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Confession d’un ennemi des GAFAM   13/01/2021

    • Articles du 13 janvier 2021. • Interview du fondateur et CEO du réseau social Gab.com qui apparaît aujourd’hui le mieux équipé pour faire face à l’attaque des GAFAM. • Contributions : dde.org et interview par Revolver.

    Lire cet article
  • La volonté de démence   12/01/2021

    • Articles du 12 janvier 2021. • Les USA, et derrière eux (toujours et très-fidèlement moutonniers à la queue-leu-leu) les pays du bloc-BAO, sont engagés dans un processus extraordinaire de déni de la réalité et de construction d’un monde alternatif marqué par la vertu postmoderniste et la haine du reste. • Une marque fondamentale de cette évolution, c’est la démence. • Un auteur choisit la satire (des réactions autour de  l’‘attaque’ du Capitole) pour faire le procès de cette fascinante tendance vers l’effondrement. • Contributions : dedefensa.org et C.J. Hopkins.

    Lire cet article
  • Réconcilier Trump avec la logique ?   09/01/2021

    • Articles du 9 janvier 2021. • Une interview du diplomate français Gérard Araud sur les événements de l’“attaque” du Capitole et par conséquent sur Trump en temps de crise. • Contributions : dde.org, Figaro-Vox.

    Lire cet article
  • Perdu avec JHK dans le brouillard   09/01/2021

    • Articles du 9 janvier 2021. • Une impression générale, parcouru de questions angoissantes et sans réponse, dans la situation de Washington D.C. devenue manège hystérique. • Contributions de dde.org et de J.H. Kunstler.

    Lire cet article
  • Danser sur les ruines d’un volcan en éruption   04/01/2021

    • Articles du 4 janvier 2021. • Une colère froide et ‘objective’ d’un grand professeur de Droit aux USA, sur la danse du maire de Blasio, New York City, et sur l’effondrement, USA. • Contributions : dde.org et Jonathan Turley.

    Lire cet article
  • Baudruche qui gonfle, qui gonfle...   04/01/2021

    • Articles du 4 janvier 2021. • Propos sur la situation de la crise financière, Frankenstein craché des entrailles de l’énorme monstre de 2007-2008, toujours aussi monstrueux. • . Contributions : dedefensa.org et Alexis Toulet. 

    Lire cet article
  • Au début était la causette, et à la fin également   03/01/2021

    • Articles du 3 janvier 2021. • Sur l'“art oratoire”, ou ‘loghorrée de causette’ du Macron actuellement sous contrat pour l'en cours de mandat, et sous constat de l'infortune française. • Contributions: dde.org et Philippe Mesnard.

    Lire cet article
  • L’Université et son double   02/01/2021

    • Articles du 2 janvier 2021. • Description des effets catastrophiques de l’éducation scolaire et universitaire faite par télé-travail à cause de la pandémie : déshumanisation et robotisation du processus éducatif. • Soit, mais ce n’est pas suffisant. • Les mêmes universités désertées à cause du Coivis19, sont par ailleurs et au contraire, occupées par les foules wokenistes dont on sait que les étudiants ont été les pionniers et en restent les bataillons de choc. • Qui sauvera l’Université ? L’Université vaut-elle d’être sauvée ?• Contributions : dedefensa.org et Ugo Bardi.

    Lire cet article