Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de janvier 2020, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011(dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2 000 à €3 000 par mois (« ... les montants de €2 000 et €3 000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui  très largement les €2 000 et le reste à l’avenant, et l’on peut dire que la somme de €3 000 est quasiment la référence de ce qui est nécessaire pour “le fonctionnement minimum...”. Nous espérons que nos lecteurs en 

tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de janvier 2020atteignaient €265. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales : pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci. 

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
janvier 2020 : 947 € récoltés

947 €

La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C.-85 : dissonance globale   25/01/2020

25 janvier 2020 – ... Non seulement le monde est un maelstrom de désordre mais plus encore, comme si l’on pouvait croire cela possible, ce désordre-là est chaotique. Il fait grincer des dents, il est plein de fausses notes, de simulacres de sons de crincrins, de cahots pleins de bruits et…

Brèves de crise

dedefensa.org a besoin de votre soutien   25/01/2020

Ouverture libre

L’Antéchrist et l’Armée du Chaos   24/01/2020

• Articles du 24 janvier 2020. • Décrite par un ancien officier de l’U.S. Army devenu de son propre aveu un “dissident”, description des structures, du fonctionnement, de l’aveuglement catastrophiquede la “Machine militaire” des USA devenue une “Machine du Chaos”. • Dans ce tableau, Trump ne détonne certes pas : son irrationalité, son narcissisme, son ignorance des grands problèmes stratégiques et sa tendance à l’impulsion font l’affaire et satisfont parfaitement la “Machine du Chaos”. • Contributions : dedefensa.org et Danny Sjursen.

Ouverture libre

Irak : nouvel épisode crisique ?   24/01/2020

• Articles du 24 janvier 2020. • Une appréciation de la situation en Irak alors que les autorités du pays sont prêtes à proclamer que les forces US sont une force d’occupation qu’il faut combattre. • Contributions : dde.org et E.J. Magnier.

Analyse

Notes sur Boeing versus USA   23/01/2020

• La crise du l’avion Boeing 737 Max ne cesse de s’aggraver et de poursuivre un processus de transmutation en “crise Boeing” tout court,c’est-à-dire une crise quasiment ontologiquede l’un des deux géants (avec Lockheed-Martin) du complexe militaro-industriel et l’un des deux géants (avec Airbus) de l’industrie aérospatiale mondiale de transport. • Boeing parle toujours d’une remise en service de l’avion, mais toujours selon un calendrier qui s’étire : désormais, Boeing parle de juillet 2020. • La prospective de l’avionneur est sévèrement contrée par la FAA, l’organisme fédéral de régulation, qui prend ses précautions et ses distances : la FAA ne donne aucune date. • Trump aussi prend ses précautions et ses distance ; interrogé par CNBC, il dit qu’il est très, très déçu par Boeing, premier exportateur US qui n’exporte plus grand’chose pour l’instant. • La “crise 737 Max” deviendra-t-elle la “crise Boeing”, malgré la formule magique “too big to fall” ? • Ce serait alors l’économie des USA elle-même qui serait en première ligne, alors que la “crise 737 Max” a fait perdre déjà un demi-point de PIB aux USA.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Ontologie de cette haine   22/01/2020

22 janvier 2020 – Je voudrais poursuivre sur  la page d’hier de ce Journal-dde.crisis (le texte sur « L’effet Macron-Trump »),  en espérant ne pas trop lasser ceux qui s’aventureraient à s’y arrêter. Deux réactions de lecteurs et une observation rétrospective de moi-même sur ce texte m’y conduisent. • Les réactions des deux lecteurs (dans le  Forum du texte) sont les…

Les Carnets de Dimitri Orlov

Nouvelle décennie, nouvelles règles   22/01/2020

Les frontières décennales sont des limites arbitraires, non liées à des phénomènes physiques autres que les changements de saisons habituels et ennuyeux. Mais à peine deux semaines après le début de la nouvelle décennie, l’atmosphère semble différente de celle de la décennie précédente, et il m’a été difficile de simplement…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

L’effet Macron-Trump    21/01/2020

21 janvier 2020 – Je voudrais soumettre au lecteur de cette rubrique un constat qui m’est venu après avoir cherché vainement sa voie, qui concerne les situations politiques française et américaniste, et messieurs Macron et Trump respectivement. Je me dis depuis longtemps que quelque chose d’inhabituel les rapproche mais j’ai peiné,…

Bloc-Notes

Capone-Trump au bout du fil   21/01/2020

• Quelques détails sur plusieurs communications téléphoniques passés par Trump à destination du Premier ministre irakien. • Washington, Trump en tête, ne veulent absolument pas d’un accord sur le pétrole entre l’Irak et la Chine. • La violence des propos, l’affichage sans dissimuler des projets de subversion, voire des menaces physiques contre des dirigeants sont le lot désormais habituel de la “brutalisation” absolue de la “diplomatie” US. • Il s’agit d’un véritable déchaînement du Système, parfaitement à l’image du “déchaînement de la Matière”.

Les Carnets de Badia Benjelloun

Contre-réforme   20/01/2020

Réforme ? Mais c’est de contre-réforme qu’il s’agit, Sire. Venu s’encanailler dans un théâtre d’un quartier populaire, Monarc Premier ne s’attendait pas à être interpelé sur sa plus récente intervention de casse du système de protection sociale et du système public français. Des protestataires sont venu perturber sa soirée, débordant le…

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Guy Debord et la médiocrité postmoderne   20/01/2020

Le pouvoir socialiste-mondialiste a honteusement, répétitivement tenté de récupérer ou de diaboliser Guy Debord (méprisant, macho, nostalgique…), mais le message du maître des rebelles demeure puissant et dur. On ne saurait trop recommander la vision du film In girum imus nocte et consumimur igni (superbe titre palindrome), qui va plus…

ArchivesPhG

Archives-dd&e : L'Iran, plus ça change...   19/01/2020

• Cet extrait de la rubrique dedefensa de la Lettre d'Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e), du 10 février 2007 (Volume 22, n°10) présentait la situation de la crise USA-Iran il y a13 ans. • Les similitudes de ces deux épisodes paroxystiques d'une situation crisique dont le début date de 1979 sont à la fois frappantes et très significatives. 

Bloc-Notes

L’hypersonique US : encéphalogramme plat   18/01/2020

• Presque deux ans après l’annonce par Poutine d’une nouvelle catégorie d’engins (hypersoniques) et les déploiements des premiers d’entre eux, le Pentagone semble paralysé dans sa capacité de réponse. • Le vice-président du JCS avertit que les USA ont dix ans de retard et sont loin d’avoir lancé l’effort nécessaire. • Mais le général Hyten répète cela depuis bientôt deux ans. • Tout se passe comme si la crise du Pentagone avait atteint son degré de néantisation fondamental, désormais usine à gaz impuissante et paralysée.

Ouverture libre

Le FDR russe qui se méfie de l’Ouest...   17/01/2020

• Articles du 17 janvier 2020. • Une analyse politique des réformes que Poutine propose pour la structure et le fonctionnement du pouvoir en Russie : barrer la route aux “Atlantistes”. • Contributions : dde.org et Tom Luongo.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

The Fog of the Circus  17/01/2020

17 janvier 2020 – Le processus de mise en accusation pour la destitution du président Trump a commencé hier, avec tout le cérémonial pompeux du transfert des deux Articles de mise en accusation de la Chambre vers le Sénat, des prestations de serment, etc. Personne ne sait exactement, et sans…

Analyse

Notes de 2020 à 2002 et retour   17/01/2020

• Il semble que la séquence paroxystique USA-Iran de l’assassinat du général Soleimani soit close, avec la confusion d’une “révolution de couleur” de 2-3 jours et quelques centaines de manifestants et les suites confuses de la destruction du Boeing ukrainien. • Le principal effet de cet épisode, c’est de transporter la querelle Iran-USA sur le territoire irakien dans une tension querelleuse entre USA et Irak qui éclate 17-18 ans après que les USA aient lancé leur grande politique de chaos et d’effondrement par l’invasion de l’Irak. • Certains notent ironiquement qu’on croirait une “deuxième invasion de l’Irak”, mais dans une situation où les USA semblent adopter l’attitude de l’occupant assiégé par les dangers que les “occupés” font peser sur lui. • Tout cela réserve quelques désagréables surprises à “D.C ;-la-folle”. • Analyse complétée par un texte de E.J. Magnier sur la situation actuelle en Irak dans le détail, les groupes en présence, les tensions qui attendent les USA. • C’est comme une révolution où la fin se fait au point de départ, le Capitole confondu avec la Roche Tarpéienne

Ouverture libre

De la “barbarie intérieure” à la néo-barbarie   15/01/2020

• Articles du 15 janvier 2020. • A propos des “sites culturels” que Trump menaçaient d’attaquer en Iran, et de l’action de “déculturation” en général de l’américanisme dans ses conquêtes. • Contributions : dde.org  et Wayne Madsen.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Trudeau et les fortunes de l’antiSystème   15/01/2020

15 janvier 2020 – Comme il était observé dans  un texte récent de cette rubrique, les événements précipités se succédant dans la séquence iranienne, dans ce que je nommai pour l’occasion une « rébellion du temps », conduisent à des situations où les engagements et les étiquettes des uns et des autres perdent leurs sens…

Ouverture libre

Crime Inc. & conséquences   14/01/2020

• Articles du 14 janvier 2020. • L’assassinat de Soleimani à Bagdad, dans des conditions de totale illégalité par rapport à toutes les coutumes et lois internationales, marquer une nouvelle étape de la “criminalisation” du pouvoir du système de l’américanisme, comme modèle de “pouvoir politique”dans la modernité-tardive. • Il s’agit d’un processus d’évolution normal dans le simulacre général qui caractérise la situation de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • Contributions :dedefensa.org et Andre Damon, de WSWS.org.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le Temps et la “rébellion du temps”    12/01/2020

12 janvier 2020 – Ce fut une  folle semaine, terminée follement par l’incursion d’une entité que nous ne rencontrions plus, – la vérité qui fut dite par inadvertance par les menteurs du simulacre habituel au Système, et contestée en toute bonne foi par ceux qui prétendent dévoiler une  vérité-de-situation en s’attaquant aux menteurs pour les…

Ouverture libre

Évaluation des capacités iraniennes    11/01/2020

• Articles du 11 janvier 2020. • Après consultation des diverses évaluations indépendantes, il apparaît que les tirs des missiles irakiens en riposte à l’assassinat de Soleimani ont suscité un effet important du point de vue de l’évaluation de la puissance de l’Iran par le Pentagone. • On peut même parler d’un effet de “dissuasion” qui pèsera désormais sur la posture des forces armées US face à l’Iran, et sur le rôle des militaires dans la politique d’hégémonie maximale que les neocons de l’administration poussent à fond. • Contributions : dedefensa.org et “TTG”.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Chronique d'une désescalade   10/01/2020

Revenant ou poursuivant son commentaire sur “le pire des scénarios”, Scott Ritter reprend à son compte la thèse de Elijah J. Magnier concernant le “message iranien” délivré par ses missiles, et affirme que les mêmes Iraniens ont montré par la précision de leurs tirs sur des cibles non-humaines que ce…

Ouverture libre

Une attaque sans précédent   09/01/2020

• Articles du 9 janvier 2020. • Un compte-rendu précis,, circonstancié et placé dans son contexte général de la phase de la riposte iranienne à l’assassinat du général Soleimani. • Contributions : dde.org et Elijah J. Magnier.

Faits & Commentaires

  • La trilogie (involontaire) de Poutine   29/12/2019

    • Ces derniers jours, il y a eu trois événements fondamentaux pour la Russie, sa puissance, le rapport des forces et la situation stratégique globale. • Les Russes ont expérimenté le premier planeur hypersonique AvantGard qui est ainsi déployé en service actif et représente une supériorité nucléaire stratégique absolue (avec les autres systèmes hypersoniques que les Russes ont développé ou développent). • Avec un marché de Su-34 et de SU-57 avec l’Algérie, les Russes montrent qu’ils n’hésitent plus à intervenir d’une façon qualitative décisive dans des situations stratégiques délicates et loin de leur “extérieur proche”. • Le troisième fait, c’est la déclaration de Poutine (directement liée au déploiement d’AvantGard) que la Russie est, pour la première fois depuis 1945, numéro un dans la “course aux armements”. • Ces trois événements forment une sorte de “trilogie”, “trilogie de Poutine” ou, plus précisément et techniquement “trilogie de la nouvelle vérité stratégique”. • Ce n’est pas que Poutine l’ait voulu ainsi mais c’est ainsi que les événements ordonnent les choses.

    Lire cet article
  • Les USA selon Dame Pelosi   20/12/2019

    • La Chambre des Représentants a voté les deux articles de mise en accusation du président Trump, comme prévu, pour aussitôt nous placer devant une situation imprévue. • La Speaker (présidente) de la Chambre, Nancy Pelosi ne transférera ces deux articles au Sénat comme la procédure le prévoit tant qu’elle n’est pas assurée que le Sénat organisera et conduira le procès de Trump d’une “façon loyale”. • Il s’agit d’une situation originale, qui se résume à ceci, selon un humoriste : “Pelosi ne veut pas transmettre les deux articles tant qu’elle ne sera pas assurée que le Sénat votera la destitution de Trump”. • Pour l’instant, la situation, est donc dans une impasse qui n’a pas de précédent dans l’histoire parlementaire US, sans qu’on sache quel serait exactement le statut du président si cette impasse se prolongeait. • D’une façon générale, les constitutionnalistes jugeraient que Trump pourrait passer outre et le Sénat à majorité républicaine avec lui, mais la situation, n’en resterait pas moins  extraordinairement déstabilisée, ainsi que la structure fondamentale du pouvoir de l’américanisme.

    Lire cet article
  • L’ère du post-simulacre ?   13/12/2019

    • Nous avons noté ces derniers jours deux interventions de communication au cœur du Système qui vont directement et brutalement contre les intérêts fondamentaux du Systèmes bien qu’elles aient été relayées ou largement alimentées par la presseSystème. • Il s’agit des Afghanistan Papers et de ce que nous avons surnommé les 737Max Papers, dans le processus desquels le Washington Post et le Wall StreetJournal jouent un rôle fondamental.  • Ce sont de très puissantes vérités-de-situation qui apparaissent ici, sans qu’aucune autorité-Système ne puissent les contester. • Il ne faut pas en attendre des effets directs sur les affaires concernées, mais elles sont peut-être le signe que les simulacres imposés par le Système pèsent énormément sur les psychologies des directionsSystème, aux USA essentiellement certes, et que ces psychologies acceptent des vérités qui les soulagent de cette charge. • C’est-à-dire que dans cette époque dite de post-vérité, où la vérité n’existerait plus, il y aurait un processus paradoxal qui irait vers le contraire, c’est-à-dire vers une époque de post-simulacre.

    Lire cet article
  • Le goût suave de la sécession   06/12/2019

    • On (PhG) a déjà souligné combien nous nous trouvions, en un sens, dans un instant de “Grosse-Fatigue” où le déferlement épuisant des événements n’arrive plus à mobiliser toute l’attention, mesurant l’épuisement de l’esprit dans cette si “étrange époque”. • Nous parlons surtout des USA, point focal de cette ccontre-civilisation où les événements qui en temps normal devraient soulever une mobilisation de toutes les institutions, finissent par s’écouler comme du business as usual. • Cela ne signifie pas que la gravité fondamentale de ces évènements diminue mais plutôt qu’on commence à mesurer d’une façon rationnelle cette gravité et qu’on commence à en esquisser les hypothèses des conséquences. • Aujourd’hui, commencent à fleurir des réflexion sur des issues telles que séparation, fragmentation, sécession, devant l’évidence qu’il y a aux USA des gens qui ne veulent ni ne peuvent plus vivre ensemble. • Ainsi 2020 apparaît-il, après l’ébranlement chaotique de 2016, une nouvelle année-butoir où le chaos-désordre va commencer à laisser voir ce qu’il nous réserve.

    Lire cet article
  • Deux jours à Londres...   01/12/2019

    • Qui l’eût cru il y a seulement deux ans, un an, voire moins, – qu’un sommet des dirigeants des pays de l’OTAN présentât le moindre intérêt ? • C’est pourtant le cas du sommet de l’OTAN à Londres, ces 3 et 4 décembre. • Tout le monde ne parle que du “choc” entre Macron et Erdogan, mais c’est de bien d’autres choses dont il est question. • Lors de sa conférence de presse conjointe avec le Secrétaire Général de l’OTAN, à Paris le 28 novembre, Macron a lancé des idées absolument sacrilèges pour le Système et l’usine à gaz militaro-politique qui règne à “D.C.-la-folle” en se croyant encore Washington D.C. • Ce que veut Macron : une sécurité européenne assurée par des traités liant en priorité les pays européens dont la Russie (et les USA ?), pour aller vers une “architecture paneuropéenne de sécurité” du genre qui rendrait fou de rage le Pentagone, la CIA & Cie. •Mais peut-être pas Trump, qui aime les plaisanteries... • Le mystère-Macron poursuivi : comment un homme si détesté et si détestable dans son pays, nourri au lait du Système, peut-il en arriver à concevoir de telles aventures antiSystème ?

    Lire cet article
  • Institutionnalisation de l'inversion   14/11/2019

    • S’il doit y avoir destitution, nous dirions que c’est déjà fait : destitution de l’entendement, de la raison non-subvertie, du sens commun, de la mesure, bref de l’intelligence en général même si c’est au service de la cause infâme qu’est le système de l’américanisme. • C’est tout cela qu’enterrent officiellement et en grandes pompes les auditions publiques sur la mise en accusation de Trump par les démocrates de la Chambre des Représentants, lesquelles auditions ont commencé hier. • C’est moins le résultat de l’affaire, à la Chambre puis sans doute au Sénat (la Chambre devant entériner la mise en accusation) que le climat (“D.C.-la-folle”) que reflète cette folle aventure de la destitution. • Dans ce cas, les démocrates sont les responsables majeurs, d’ailleurs parcourus par un courant de démence absolument remarquable et postmoderne. • Mais les autres (les républicains) ne valent guère mieux et c’est tout le pouvoir américaniste qui vacille. • Cela nous conduit à cette question : comment en est-il arrivé là, lui le Système, à se retrouver au bord du gouffre, au bord de l’effondrement ?

    Lire cet article
  • La cataracte Boeing   03/11/2019

    • Cette semaine, le Congrès US a interrogé le CEO de Boeing au moment où cette énorme firme qui fait partie de la mythologie de l’aviation et de l’américanisme est confrontée à une situation catastrophique à partir de l’affaire du 737 Max-8. • La crise de Boeing a pris en quelques mois l’allure d’un “tourbillon crisique” qui paraît de plus en plus inarrêtable, notamment à cause de l’arrogance et de l’aveuglement d’une direction qui ne peut croire à ce qui lui arrive alors qu’elle n’ignorait rien de tous les éléments qui font que ce qui devait arriver arrive effectivement. • Avec Boeing, nous ne sommes pas seulement au cœur de l’aéronautique, au cœur du capitalisme, nous sommes au cœur du cœur de la  mythologie de l’américanisme et de la modernité. • C’est dire l’importance considérable de cette crise et, à notre sens, de l’impossibilité ni de la contenir, ni même de l’arrêter. • Nous ne faisons pas une prévision, nous exprimons une intuition face à un événement mythologique, – mythologie de l’américanisme, donc mythologie de la modernité, confrontées à l’issue de la catastrophe.

    Lire cet article
  • La “société du spectacle de la catastrophe”   25/10/2019

    • Les événements en cours de par le monde forcent même les plus réticents à considérer qu’il existe une certaine unité entre eux, – malgré leur extrême diversité, leur dispersion géographique, leurs différences d’orientation, etc. • Cela est notamment le cas d’événements du type “constatation populaire” allant de Hong Kong au Chili, du Liban à l’Équateur, etc., tout cela rejoignant les poussées qui s’avèrent de plus en plus durables et fondamentales, et précipitamment étiquetées “populistes”. • Il faut écarter les analyses idéologiques et considérer l’ensemble de cette dynamique qui se constitue en une attaque massive, non organisée, qu’on dirait aisément comme supra-humaine, contre le régime dominant. • « Burn, Neoliberalism, Burn », écrit Pépé Escobar, cette formule comme titre de son dernier article. • Nous essayons d’analyser cette dynamique, dont nous jugeons que nombre de signes, depuis 20 ans, ont annoncé sa venue. • Pour nous, la question posée ne concerne pas l’idéologie des opinions, mais l’ontologie de l’être. • Nous parlons de la Grande Crise, la GCES.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Capone-Trump au bout du fil   21/01/2020

    • Quelques détails sur plusieurs communications téléphoniques passés par Trump à destination du Premier ministre irakien. • Washington, Trump en tête, ne veulent absolument pas d’un accord sur le pétrole entre l’Irak et la Chine. • La violence des propos, l’affichage sans dissimuler des projets de subversion, voire des menaces physiques contre des dirigeants sont le lot désormais habituel de la “brutalisation” absolue de la “diplomatie” US. • Il s’agit d’un véritable déchaînement du Système, parfaitement à l’image du “déchaînement de la Matière”.

    Lire cet article
  • L’hypersonique US : encéphalogramme plat   18/01/2020

    • Presque deux ans après l’annonce par Poutine d’une nouvelle catégorie d’engins (hypersoniques) et les déploiements des premiers d’entre eux, le Pentagone semble paralysé dans sa capacité de réponse. • Le vice-président du JCS avertit que les USA ont dix ans de retard et sont loin d’avoir lancé l’effort nécessaire. • Mais le général Hyten répète cela depuis bientôt deux ans. • Tout se passe comme si la crise du Pentagone avait atteint son degré de néantisation fondamental, désormais usine à gaz impuissante et paralysée.

    Lire cet article
  • Ontologie de The-Donald J. Trump   13/01/2020

    • Une digression sur cet artefact extraordinaire qu’est l’ontologie du président des États-Unis. • Trump vu comme l’“homme nouveau” ultime, l’homme parfaitement moderne, vivant dans un simulacre, ignorant la tragédie, maniant la communication sans la moindre conscience de ses effets, etc. • En comparant le comportement d’un Kennedy lors de la crise des missiles et le comportement de Trump lors du récent épisode Iran-USA, on mesure l’accélération extraordinaire de l’évolution des ontologies sous la pression de la modernité.

    Lire cet article
  • Le brouillard de la guerre folle enveloppe Washington   05/01/2020

    • Le paradoxe de la situation entre Washington et l’Iran est que l’atmosphère est beaucoup plus tendue, voire hystérique, avec des oppositions conséquentes, à Washington qu’à Téhéran. • D’une part, des menaces d’interventions encore plus radicales s’il y a seulement des menaces iraniennes, d’autre part des avertissements que les risques sont énormes pour les USA. • Qui plus est, le Congrès grogne, parce que ni consulti ni informé alors que la loi oblige le gouvernement à passer par son autorisation pour attaquer l’Iran.

    Lire cet article
  • “D.C.-la-folle” lave plus fou que fou   26/12/2019

    • A “D.C.-la-folle”, le Congrès est en recess (“en récréation”), jusqu’à la rentrée de début janvier 2020. • Le blocage est total entre la Chambre et le Sénat à propos des articles de mise en accusation votés par la Chambre et non transmis au Sénat. • Les constitutionnalistes s’étripent sur une question où la Constitution est extrêmement vague. • Le cas est absolument sans précédent pour soutenir des conflits constitutionnels incertains et insaisissables, et laissant libre court à une haine et à une fureur d’une intensité jamais vue depuis la Guerre de Sécession.

    Lire cet article
  • « Aujourd’hui, c’est eux qui essaient de nous rattraper »   25/12/2019

    • Réuni avec son Conseil de Défense, Poutine fait une déclaration qui comptera symboliquement dans l’histoire des relations internationales et du rapport des forces. • Détaillant les développements en missiles hypersoniques de la Russie là où les USA sont à peine en train de démarrer, il observe : « Aujourd'hui, nous avons une situation unique dans notre nouvelle et récente histoire, – c’est eux qui essaient de nous rattraper. » • C’est la première fois depuis 1945 que la Russie a une supériorité stratégique sur les USA.

    Lire cet article
  • L’OTAN survivra-t-elle en 2024 ?   22/12/2019

    • Dans la paysage extraordinairement chaotique de la “guerre civile froide” en cours aux USA, certains ont donc remarqué que la loi de programmation militaire comprenait des sanctions contre l’Allemagne et la Turquie. • Ils en concluent que les relations des USA avec la Turquie et l’Allemagne au sein de l’OTANvont se dégrader irrémédiablement, scellant la fin de l’OTAN. • Pour les mêmes, c’est bien ce que Trump désire, la fin de l’OTAN. • Mais tout cela n’est qu’une partie du tableau à-la-Jérôme-Bosch qui caractérise aujourd’hui l’hyperpuissance.

    Lire cet article
  • Virginie : le milliardaire contre les milices du peuple   18/12/2019

    • Situation tendue dans l’État de Virginie. • La législature et le gouverneur de l’État, tous démocrates, tous achetés à grand renfort de $millions par le milliardaire Michael Bloomberg, veulent mettre en place une législation interdisant la possession d’armes de guerre. • La majorité des comtés ruraux s’oppose à ces mesures au nom du Deuxième Amendement de la Constitution. • Certains se décrètent “sanctuaires” et forment des milices armées. • On parle de l’intervention de la Garde Nationale. • La “guerre civile froide” US se réchauffe diablement.

    Lire cet article
  • La destitution-bouffe est-elle tragique ?   17/12/2019

    • La Chambre va probablement voter (peut-être demain, dans tous les cas avant la fin de la semaine) la mise en accusation de Trump pour une destitution. • Que fera ensuite le Sénat, où les républicains dominent ? Rejeter directement la mise en accusation ou accepter un procès où des témoignages croustillants et explosifs sont probables ? • La véritable crise de cet épisode à la fois rocambolesque et gravissime ne porte nullement sur les “faits” mais sur l’affrontement entre les démocrates et Trump. • Selon Rand Paul, cette crise  peut « détruire le pays ».

    Lire cet article
  • Tsunami  post-simulacre sur “D.C.-la-folle”   16/12/2019

    • Plusieurs affaires éclatent, qui concernent l’emploi délibéré du mensonge, de l’omission, de la narrativeen bref du simulacre par le Système. • Certaines sont officielles, d’autres le sont moins, mais toutes montrent le désordre-chaos régnant à l’intérieur du Système et les luttes fratricides s’y déroulant. • Quoiqu’on fasse, le résultat le plus évident est que des vérités-de-situation de plus en plus nombreuses apparaissent et influent sur l’efficacité et l’orientation du Système. • Nous croyons certes à l’importance de l’hypothèse de l’“ère post-simulacre”.

    Lire cet article
  • Pourquoi publier les Afghanistan Papers ?     11/12/2019

     • Le Washington Post, le quotidien le plus neocon et le plus interventionniste-belliciste de la presseSystème de Washington, publie des “Afghanistan Papers” à partir d’une enquête interne du Pentagone. • Les documents détaillent, à partir de plus de 600 interview internes de personnalités de la sécurité nationale, l’exceptionnel bordel transmuté en catastrophe sans précédent d’incurie et de corruption qu’est la guerre US en Afghanistan. • Publication fort intéressante, dont on doit se demander la cause puisque le Post est devenu ce qu’il est.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur Boeing versus USA   23/01/2020

    • La crise du l’avion Boeing 737 Max ne cesse de s’aggraver et de poursuivre un processus de transmutation en “crise Boeing” tout court,c’est-à-dire une crise quasiment ontologiquede l’un des deux géants (avec Lockheed-Martin) du complexe militaro-industriel et l’un des deux géants (avec Airbus) de l’industrie aérospatiale mondiale de transport. • Boeing parle toujours d’une remise en service de l’avion, mais toujours selon un calendrier qui s’étire : désormais, Boeing parle de juillet 2020. • La prospective de l’avionneur est sévèrement contrée par la FAA, l’organisme fédéral de régulation, qui prend ses précautions et ses distances : la FAA ne donne aucune date. • Trump aussi prend ses précautions et ses distance ; interrogé par CNBC, il dit qu’il est très, très déçu par Boeing, premier exportateur US qui n’exporte plus grand’chose pour l’instant. • La “crise 737 Max” deviendra-t-elle la “crise Boeing”, malgré la formule magique “too big to fall” ? • Ce serait alors l’économie des USA elle-même qui serait en première ligne, alors que la “crise 737 Max” a fait perdre déjà un demi-point de PIB aux USA.

    Lire cet article
  • Notes de 2020 à 2002 et retour   17/01/2020

    • Il semble que la séquence paroxystique USA-Iran de l’assassinat du général Soleimani soit close, avec la confusion d’une “révolution de couleur” de 2-3 jours et quelques centaines de manifestants et les suites confuses de la destruction du Boeing ukrainien. • Le principal effet de cet épisode, c’est de transporter la querelle Iran-USA sur le territoire irakien dans une tension querelleuse entre USA et Irak qui éclate 17-18 ans après que les USA aient lancé leur grande politique de chaos et d’effondrement par l’invasion de l’Irak. • Certains notent ironiquement qu’on croirait une “deuxième invasion de l’Irak”, mais dans une situation où les USA semblent adopter l’attitude de l’occupant assiégé par les dangers que les “occupés” font peser sur lui. • Tout cela réserve quelques désagréables surprises à “D.C ;-la-folle”. • Analyse complétée par un texte de E.J. Magnier sur la situation actuelle en Irak dans le détail, les groupes en présence, les tensions qui attendent les USA. • C’est comme une révolution où la fin se fait au point de départ, le Capitole confondu avec la Roche Tarpéienne

    Lire cet article
  • Notes sur l’Impeachment du Système   01/01/2020

    • Un observateur et expert russe, membre de l’élite poutinienne, nous fait observer qu’aujourd’hui commence une nouvelle décennie. • Il y a un siècle commençait les “Roaring Twenties”, selon le surnom américaniste auquel les Français, dans les grande sagesse d’alors, préférèrent “Les Années Folles”. • C’est dans les années 1920 que naquit aux USA la “globalisation” telle que nous la connaissons, nous fait remarquer Fédor Loukianov. • Cela rencontre notre perception dans le domaine que nous jugeons le plus important : naissance de la “psychologie de la globalisation” qui conduit à cette sorte de démence de déconstruction et de pulvérisation de toutes les formes que nous voyons aujourd’hui. • 2019 a été, selon cet auteur, l’année qui a vu un vaste mouvement de “destitution de la globalisation”, à l’image du désordre de l’“impeachment” en cours à “D.C.-la-folle”. • Par conséquent, nos “Roaring Twenties” qui commencent aujourd’hui mettent en scène l’effondrement de ce que “Les années Folles” du XXème siècle avaient fortement contribué à faire naître. • Il faut s'y préparer.

    Lire cet article
  • Notes sur la frontière-Sud   28/11/2019

    • Trump a averti que son gouvernement travaillait à la classification d’“organisations terroriste” pour les cartels de la drogue mexicains. • C’est une perspective extrêmement importante : si la classification est effectivement adoptée, cela signifie que des moyens de contrainte notamment militaires sont autorisés, notamment des incursion militaires sur les territoires où opèrent ces organisations. • Cela signifie, en bref, la possibilité d’ “invasion(s)” du Mexique. • On comprend les réactions extrêmement inquiètes  du président mexicain Obrador, qui est dans position très fragile. • Une telle perspective aurait également des effets considérables sur d’autres aspects de la situation politique. • Elle renforcerait la position de Trump contre l’immigration et mettrait les démocrates en difficulté sur cette question centrale dans leur programme. • Elle rendrait bien difficile la poursuite des entreprises guerrières des USA à l’autre bout du monde, chéris par le standard-neocon et le Système. • Répercussions possibles au Mexique jusqu’à possibilité de guerre civile, avec extension vers les USA.

    Lire cet article
  • Notes sur la Super-Crise du bloc-BAO   24/11/2019

    • Les déclarations de Macron à The Economist ont secoué l’OTAN jusqu’aux tréfonds des plus extrêmes vertus atlantistes. • C’est une première surprise, presque miraculeuse après les 15 années d’infamie qui ont caractérisé une politique française déjà claudicante depuis trois ou quatre  décennies : la France est encore capable d’indisposer très gravement des partenaires de l’OTAN. • L’agacement inquiet atteint des proportions de pathologie grave avec l’Allemagne, car les Allemands, effarouchés comme une jeune vierge menacée par des nuées de violeurs, ont réaffirmé avec force leur serment d’allégeance à l’OTAN, c’est-à-dire à Washington, que ce soit D.C. ou “la folle”. • Pour autant, Berlin est désormais très loin d’avoir la capacité de faire rentrer la France dans le rang. • L’enjeu est plus important et concerne Macron et la France seuls : ou bien Macron cède et rentre dans le rang, ou bien il confirme sa dissidence. • Dans cette dernière option, il ne lui reste qu’une porte de sortie : l’“alliance de revers” avec Moscou sur la base d’un pacte de sécurité pan-européen ouvert à d’autres Européens.

    Lire cet article
  • Notes sur l’effondrement du Mur   11/11/2019

    •  Le grand débat autour de l’antagonisme Russie-bloc-BAO, c’est l’accusation russe que l’Ouest (pas encore bloc-BAO) du début des années 1990 a trahi sa promesse de ne pas élargir l’OTAN au-delà de l’Allemagne réunifiée, alors qu'on alla  jusqu’aux frontières de la Russie. • La réponse sophistiquée des experts occidentaux : “Mais non, jamais pareille promesse ne fut faite”. • De nouveaux documents déclassifiés montrent certes que “mais oui, cette promesse fut faite, et à bien plus d’une reprise”. • Le comble est que, à notre sens, la promesse initiale de l’Ouest était sincère. • Après la chute de Mur et avec Clinton, une nouvelle génération de dirigeants US estima que la stratégie et le réalisme n’avaient plus d’importance. • La promesse de non-élargissement fut oubliée, non pas pour berner les Russes, mais pour une question électorale US. • La situation catastrophique qui en résulte doit être considérée non comme un “plan hégémonique” baclé etr raté mais comme le simulacre d’une stratégie idéologisée pour accueillir la démence psychologique conduisant à notre effondrement.

    Lire cet article
  • Notes sur le kidnapping du Mur    10/11/2019

    • La célébration de la “Chute du Mur” bat son plein. • Nous avons choisi notre façon de célébrer. • Nous nous attaquons à un texte qui nous semble exemplaire de l’Histoire réduite à l’histoire et devenue narrative. • Les distorsions de l’historiographie-Système y figurent, indiquées avec élégance et à-propos. • La surprise est que, par les chemins tortueux de la récriture mémorielle absolument faussaire propre au Système, nous aboutissons à notre vérité-de-situation commune à tous. • L’hyperdésordre règne et le Système n’est pas à la fête... • Ces observations présentaient déjà des Notes d’analyse pour le 25èmeanniversaire de novembre 1989. • Depuis, les événements, les constats, les tendances identifiés se sont aggravés en même temps que s’empilaient de nouvelles crises. • Ce que nous appelions dès 2015 l’“hyperdésordre”, ou désordre destructeur (autodestruction) de la situation de désordre du Système, est aujourd’hui à son plus haut régime de surpuissance :la surpuissance du Système engendrant son autodestruction donne à cette autodestruction sa dynamique de surpuissance.

    Lire cet article
  • Variations autour du “boucher de Damas”   15/10/2019

    • Pour cette fois, nos Notes d’Analyse prendront le titre temporaire pour la rubrique de Variations autour • Il faut dire que le sujet est d’importance puisqu’il s’agit du “boucher de Damas“, Assad soi-même, l’une des constructions les plus baroques et les plus zombifiées de l’art de la narrative et du simulacre de la contre-civilisation du bloc-BAO, avec ses MI6, CIA, BHL, ONG, GAFA & Cie. • Notre sujet, c’est d’abord l’invasion turque en Syrie, le “lâchage” (vieille coutume) des Kurdes par leurs “alliés” washingtoniens, l’alliance des Kurdes canonisés par nous-à-l’Ouest avec l’immonde “boucher de Damas”, le triomphe en marche de Poutine, et peut-être (c’est-à voir et ce n’est pas encore tout vu) derrière tout cela une habile manœuvre de Trump en accord avec le Russe. • Tout cela se fait dans un pays et une région dévastés, au rythme d’une communication humaine dévastée par le PC (Politiquement-Correct), lequel dévaste la vérité du monde. • Ce sont tous ces éléments disparates que nous tentons d’examiner en les mettant audacieusement ensemble : attachez tout de même vos ceintures...

    Lire cet article
  • Notes sur une destitution métahistorique   11/10/2019

    • Nous avons hésité pour le titre, pour se demander lequel correspond le mieux : Notes sur “Une destitution Rock’n Roll”, pour rappeler le titre du texte de PhG, ou Notes sur une destitution métahistorique, comme finalement choisi ? • Les deux, ami lecteur. • Cette crise énorme, absolument bouffe et démente, a des aspects dérisoires et sordides, incroyablement dynamiques et politiciens, et à côté, sans le moindre doute, des aspects d’une puissance métaphysique inouïe, la plus forte dimension métahistorique qu’on puisse imaginer. • Ainsi, pour bien nous y retrouver, nous convoquons les crapules notoires, – Trump, les démocrates-corrompues, le vieux crouton Mitt Romney, l’inusable et increvable Hillary, la très-dévote et quai-institutionnelle Nancy Pelosi, l’un ou l’autre Ukrainien expert en État-failli/bouilli, etc. • D’autre part, nous évoquons directement la grande figure de Dostoïevski pour proposer une interprétation métahistorique de la crise présente du système de l’américanisme. • Vieille histoire et vraiment la seule qui vaille : la Tradition contre la modernité.

    Lire cet article
  • Notes sur Chirac, l’Iran et “sa” Bombe   01/10/2019

    • La mort de Chirac étant l’occasion de passer en revue ce que fut cet homme et ce qu’il accomplit, il nous a paru intéressant d’effleurer ce que fut sa position sur la question (la crise) iranienne. • On a beaucoup parlé de sa position sur l’Irak, peu de sa position sur l’Iran. • Et pour cause, malgré l’universelle affliction qui frappe nos concitoyens dirigeants et élites-Système, il faut se montrer prudent. • Avec l’Irak, la cause est entendue : ce fut à la fois, une sottise suprême et une singulière saloperie. • Avec l’Iran, prudence : toutes nos valeurs sont déployées et en émoi devant ces gens infréquentables, et les tendres pressions de nos amis éternels d’Outre-Atlantique laissent des traces à force d’être “maximales”, jusqu'à nous faire penser comme il faut et en toute liberté. • Alors, on a ses valeurs, mais également ses trouilles. • Pourtant, le père-Chirac avait dit des choses bien intéressantes sur l’Iran, notamment en 2007, notamment qu’après tout l’Iran pouvait très bien avoir une bombe atomique.• Nous revisitons cette affaire qui fit un peu de bruit à l’époque et que, déjà, on étouffa vite fait.

    Lire cet article
  • Notes sur les aventures du USS Harry S. Truman   19/09/2019

    • Le USS. Harry S. Truman est un de ces grands porte-avions d’attaque qui font la gloire et la toute-puissance de l’US Navy. • Mais son statut actuel est singulier : la Navy a annoncé son retrait du service opérationnel dix ans plus tôt que prévu, soulevant incompréhension et protestation, avec même l’intervention de Trump pour qu’il reste en service. • En attendant, ce porte-avions superbe qui devait partir en manœuvre avec son escorte, a laissé partir son escorte sans lui, immobilisé par une panne inattendue de son circuit électrique. • Tout cela intervient sur fond des innombrables problèmes que l’on découvre avec le Ford et la nouvelle classe de “super” porte-avions. • Là-dessus s'inscrit le désordre des capacités, nettement insuffisantes, d’installations de chantiers navals pour l’ancienne et la nouvelle classe de porte-avions. • En même temps se dessineraient les intentions chinoises de développer une flotte de porte-avions concurrentes de l’US Navy. • Ces mêmes Chinois qui disposent, par ailleurs, des armes hypersoniques, imparables “tueuses de porte-avions” comme chacun sait... • Époque de désordre.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • L’Antéchrist et l’Armée du Chaos   24/01/2020

    • Articles du 24 janvier 2020. • Décrite par un ancien officier de l’U.S. Army devenu de son propre aveu un “dissident”, description des structures, du fonctionnement, de l’aveuglement catastrophiquede la “Machine militaire” des USA devenue une “Machine du Chaos”. • Dans ce tableau, Trump ne détonne certes pas : son irrationalité, son narcissisme, son ignorance des grands problèmes stratégiques et sa tendance à l’impulsion font l’affaire et satisfont parfaitement la “Machine du Chaos”. • Contributions : dedefensa.org et Danny Sjursen.

    Lire cet article
  • Irak : nouvel épisode crisique ?   24/01/2020

    • Articles du 24 janvier 2020. • Une appréciation de la situation en Irak alors que les autorités du pays sont prêtes à proclamer que les forces US sont une force d’occupation qu’il faut combattre. • Contributions : dde.org et E.J. Magnier.

    Lire cet article
  • Dame Pelosi, dictatrice démocrate ?   19/01/2020

    • Articles du 19 janvier 2020. • L’hypothèse d’une victoire des démocrates menant à la destitution de Trump : bien que très, très improbable, une telle hypothèse imposerait des bouleversements institutionnels considérables. • Examen d’un de ces bouleversements institutionnels très, très hypothétiques : le Speaker de la Chambre (la démocrate Nancy Pelosi) deviendrait la plus forte autorité d’une Amérique transformée en démocratie parlementaire en revenant au modèle initial d'une confédération. • Contributions : dedefensa.org et Pat Lang. 

    Lire cet article
  • Le FDR russe qui se méfie de l’Ouest...   17/01/2020

    • Articles du 17 janvier 2020. • Une analyse politique des réformes que Poutine propose pour la structure et le fonctionnement du pouvoir en Russie : barrer la route aux “Atlantistes”. • Contributions : dde.org et Tom Luongo.

    Lire cet article
  • Eyes Wide Shut   16/01/2020

    • Article du 16 janvier 2020. • Réflexion sur le féminisme et la façon dont son influence conduit à la dénonciation de la pédophilie et des violences sexuelles des hommes en laissant complètement dans l'ombre la pédophilie et les violences sexuelles des femmes. • Contribution : Marc Gébelin.

    Lire cet article
  • De la “barbarie intérieure” à la néo-barbarie   15/01/2020

    • Articles du 15 janvier 2020. • A propos des “sites culturels” que Trump menaçaient d’attaquer en Iran, et de l’action de “déculturation” en général de l’américanisme dans ses conquêtes. • Contributions : dde.org  et Wayne Madsen.

    Lire cet article
  • Crime Inc. & conséquences   14/01/2020

    • Articles du 14 janvier 2020. • L’assassinat de Soleimani à Bagdad, dans des conditions de totale illégalité par rapport à toutes les coutumes et lois internationales, marquer une nouvelle étape de la “criminalisation” du pouvoir du système de l’américanisme, comme modèle de “pouvoir politique”dans la modernité-tardive. • Il s’agit d’un processus d’évolution normal dans le simulacre général qui caractérise la situation de la Grande Crise d’Effondrement du Système. • Contributions :dedefensa.org et Andre Damon, de WSWS.org.

    Lire cet article
  • Évaluation des capacités iraniennes    11/01/2020

    • Articles du 11 janvier 2020. • Après consultation des diverses évaluations indépendantes, il apparaît que les tirs des missiles irakiens en riposte à l’assassinat de Soleimani ont suscité un effet important du point de vue de l’évaluation de la puissance de l’Iran par le Pentagone. • On peut même parler d’un effet de “dissuasion” qui pèsera désormais sur la posture des forces armées US face à l’Iran, et sur le rôle des militaires dans la politique d’hégémonie maximale que les neocons de l’administration poussent à fond. • Contributions : dedefensa.org et “TTG”.

    Lire cet article