Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois d’avril 2019, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011(dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2 000 à €3 000 par mois (« ... les montants de €2 000 et €3 000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui  très largementles €2 000 et le reste à l’avenant, et l’on peut dire que la somme de €3 000 est quasiment la référence de ce qui est nécessaire pour “le fonctionnement minimum...”. Nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle d’avril 2019 atteignaient €292. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales : pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci.

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
avril 2019 : 292 € récoltés

292 €

La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Analyse

Notes sur le destin de Julian Assange   19/04/2019

• L’arrestation de Julian Assange après la suppression de son asile politique à l’ambassade de l’Equateur à Londres, où il était traité depuis un an comme un détenu qu’il importait de tourmenter, ouvre un nouveau chapitre dans le développement de la dictature impitoyable, cruelle et totalitaire du Système. • On ne peut dire que cet acte ignoble ait soulevé le monde intellectuel occidentaliste-américaniste, si prompt à se saisir des bonnes causes. • On trouve même chez nombre de journalistes anglo-saxons qui se sont nourris pendant plusieurs années au matériel de WikiLeaks une véritable haine contre Assange. • Cela mériterait une petite séance de psychanalyse : nous nous y essayons. • Par ailleurs, en même temps qu’il est arrêté, traité honteusement et promis à être livré aux tourmenteurs et bourreaux du Goulagaméricaniste, Assange reçoit un prix de la liberté d’expression du groupe des Verts au Parlement Européen. • Certains voudraient même, – espoir bien vain, – lui faire attribuer le Prix Nobel de la Paix. • Quoi qu’il en soit, pour nous l’affaire Assange est loin, très loin d’être close.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Start-up Notre-Dame 2.0   18/04/2019

18 avril 2019 – il y a un argument autour de la question de la reconstruction/de la restauration de Notre-Dame... Malgré cette rêverie où je me trouve et qui m’entraîne sur des voies incertaines par rapport à la bien-pensance de la République, je prends des précautions de langage en offrant…

Ouverture libre

Au sujet de « Le Temps des Cathédrales »   18/04/2019

• Article du 18 avril 2019. • Une réaxtion au texte Le Telmps des Cathédrales du 17 avril et descommentaires qui l'ont accompagné, bien spur dans le contexte du grand incendie de Notre-Dame. • Contribution : “Un lecteur assidu”.

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Les grands écrivains et le grand incendie eschatologique   18/04/2019

On ne va pas commenter cet événement ; alors on va citer nos classiques. Commençons par Tacite et l’incendie du Capitole : « Ici l'on doute si ce furent les assiégeants ou les assiégés qui allumèrent l'incendie : l'opinion la plus commune est que les assiégés mirent le feu à ces édifices, pour repousser…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“Le Temps des cathédrales”   17/04/2019

17 avril 2019 – Avant d’être “800 ans de l’histoire de France”, avant d’être “le monument le plus visité du monde” et un “chef d’œuvre du patrimoine mondial”, avant d’être l’architecture mystique “qui veille sur Paris et fait de Paris ce qu’il est”, Notre-Dame est une cathédrale. Cela pourrait gêner…

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Les Carnets de Dimitri Orlov

Respecter l’autre   17/04/2019

Le père d’une de mes vielles amies était à un moment donné un peu comme un guerrier de la Guerre froide : il a fait une chose ou l’autre pour l’establishment de défense américain – lié à un sous-marin nucléaire, si je me souviens bien. Cette activité professionnelle l’a apparemment conduit à…

Les Carnets de Patrice-Hans Perrier

Avec Notre-Dame, c'est la France qui part en fumée   17/04/2019

La cathédrale Notre-Dame de Paris a été la proie d’un incendie d’une rare intensité. Son immense charpente de bois – que certains comparaient à une forêt à cause des 500 tonnes de bois massif qu’elle comportait – fut carbonisée dans le gigantesque brasero qu’était devenu l’infortuné bâtiment. Les vitraux et…

Faits et commentaires

Rencontre du 3ème type : 737Max, Shanahan & F-35   16/04/2019

• Il s’agit d’offrir une description d’une situation crisique de haute intensité qui affecte les principauxacteurs, ou piliers, du Complexe Militaro-Industriel (CMI) américaniste dans le contexte parfois étrange de l’administration Trump. • Il s’agit de la crise endémique du Pentagone (corruption, in-comptabilité budgétaire, etc.) et d’une accusation de corruption lancée contre le vice-secrétaire [vice-ministre] à la défense Patrick Shanahan, “faisant fonction” de ministre selon la technique de Trump qui est de faire partir ses ministres et de ne pas en nommer d’autres, charge à l’adjoint de faire fonction de…” • Il s’agit également de la crise de Boeing (dont Shanahan fut l’un des directeurs pendant 31 ans) avec le 737Max, et de la crise dont personne ne veut parler à haute voix, du F-35 de Lockheed Martin : Boeing et LM sont les deux piliers, les deux géants de l’industrie d’armement dans le CMI, et ils se détestent et s’affrontent. • Un fil rouge pas loin d’être sanglant relie toutes ces crises et menace de n’en faire qu’une, de très grandes dimensions, menaçant le cœur de cette énorme puissance qu’est le CMI.

Les carnets de Badia Benjelloun

Notre Dame   16/04/2019

Elle s’immole, ces temps mauvais obscurcis, Triomphe des vils arrangements rancis, La brûlent. Des siècles l’avaient endurcie. De trop de traîtrise les têtes sont farcies. C’en est trop, se consumer s’absenter ainsi Se choisit. Naufrage d’âmes. Un ramassis D’étourdis moisis gouverne un pays rassis. Inféconds, ils parodient la démocratie. La…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Feu contre feu   16/04/2019

Le censeur-Artificial Intelligence de Yutube eut l’heureuse idée de placer l’événement de dévastation  sous les auspices de 9/11, – Notre-Dame définie par les tours de Manhattan, – suggérant à ceux qui n’y pensaient pas encore l’idée du complotisme. Ils se sont excusés, mais il reste que la bêtise de la modernité-FakeNewsiste a tenu à…

Analyse

Notes après la chute d’Assange   14/04/2019

 • Assange est désormais enfermé à la prison de Belmash, réputé comme étant le “Guantanamo britannique” : on n’en attendait pas moins des autorités et associations de malfaiteurs du Système, tout en se demandant si cela fait une grande différence pour le prisonnier, tel qu’il était traité à l’ambassade d’Équateur durant cette dernière année. • Il ne reste à Assange qu’une seule voie, celle de la bataille juridique dont il est quasi-assuré pour lui qu’elle sera pour lui celle du sacrifice, tant le Système montre un déchaînement de cruauté et d’illégalité correspondant à son état d’effondrement accéléré. • On ne cachera sans doute pas le sort qu’on réserve à Assange, pour l’exemple, et un effet heureux et imprévu de cette infamie serait de susciter des vocations de lutte et de résistance antiSystème. • Le comportement du Système avec Assange, avec un soutien unanime (presseSystème certes, parfaite dans sa fonction de “pressetituée”) de tous ceux qui sont pressés ou susceptibles de se soumettre, est celui d’un monstre aux abois qui frappe de toutes ses forces, espérant que ce déchaînement empêchera l’inéluctable.

Ouverture libre

L’Occident est-il perdu ?   13/04/2019

• Article du 13 avril 2019. • Une analyse du dernier livre d'Henri Guaino, Ils veulent tuer l'Occident, sur la crise fondamentale que subit à la fois notre continent, notre culture et notre civilisation. • Contribution de Jacques Sapir.

Les carnets de Badia Benjelloun

Attracteur, une démocratie en cours de construction   12/04/2019

Pluie et bruits, Saint-Nazaire 6, 7 et 8 avril 2019 Le ciel belliqueux avait sorti toute sa panoplie, une bruine fine, un gris d’acier et un silence granité du seul clapotement de ses armes. Sur la place de la gare où s’alignent en rangée sage une dizaine de bistrots, marche à…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Assange ? “C’est pas mon truc”   12/04/2019

12 avril 2019 – Pour commencer à propos de cette affaire si parfaitement illustrative de ces temps d’ignominie qu’on ne déguise même plus, on s’en tiendra, dedefensa.orget moi, à deux commentaires (tous deux rapportés par ZeroHedge.com) qui ont le mérite de mettre dans la bonne perspective l’affaire Assange dans son dernier développement.…

Les Carnets de Dimitri Orlov

La nef des idiots US fait eau de toutes parts   11/04/2019

C’est certainement ce que ce pays semble faire, et le rythme s’accélère. Le fait d’avoir passé les trois dernières semaines dans un endroit discret, loin d’Internet, m’a permis d’observer l’augmentation de la montée des eaux dans les cales. Il y avait du Wifi à l’aéroport et j’ai téléchargé trois semaines…

Ouverture libre

Autant en emporte la catastrophe   11/04/2019

• Articles du 11 avril 2019. • Une revue générale des nombreuses fissures qui apparaissent et grondent dans le mur des certitudes de la civilisation occidentale, vers un “point d'inflexion”. • Contributions : dde.org et Alastair Crooke.

Analyse

Notes sur l’abîme-2020 des USA   10/04/2019

• Les évènements continuent à aller bon train aux USA, sans que vraiment le reste du monde (les alliés du bloc-BAO) ne s’en préoccupent ni même ne s’en avisent. • Trump est en train de se constituer une sorte de “garde prétorienne”en prenant en main des organismes de sécurité dépendant du département de la sécurité intérieure (DHS) tout en gardant une main sur le Pentagone. • Les républicains se mobilisent face au danger “socialiste”, dans un pays où le mot maudit de “socialisme”est devenu l’objet de toutes les supputations. • Du côté démocrates, des groupements subversifs établis depuis 2016 et une aile radicale gauchiste avec des aspects antiSystème se montrent extrêmement actifs : quoique minoritaires (“bolcheviks”), les radicaux gauchistes parviennent à tenir en otages le gros des effectifs de la direction démocrate et à orienter le parti vers une poussée de plus en plus radicale, fermement appuyée sur une haine inexpiable contre Trump qui empêche tout arrangement. • L’élection présidentielle de l'année prochaine, où nul n’acceptera la victoire de l’autre, sera le paroxysme de la crise.

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Aude Lancelin et le triomphe du Macron   09/04/2019

Il a été élu dans un fauteuil il y a deux ans (66.6% des voix…) et il sera réélu dans trois ans car dit-on ici ou là chez les bourgeois « il n’y a rien d’autre » et « on n’a pas le choix ». « Le putsch du CAC40 » pourra se prolonger, le coup…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Du DeepState à l’“État-peu-profond”   09/04/2019

9 avril 2019 – Nous n’avons plus guère parlé ni cité Tom Engelhardt et son site TomDispatch depuis de nombreuses lunes, dans dedefensa.org. Il était pourtant une de nos références les plus affectueuses, notamment durant les années 2000. Sans doute devrais-je dire, sans l’ombre d’un regret ni d’une hypocrisie, que Trump nous a…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

L’essoufflement en peau de chagrin   08/04/2019

8 avril 2019 – Il est absolument fascinant, s’il vous reste quelque capacité d’être encore fasciné après l’avoir été tant de fois de suite par l’incroyable vanité, par le vide abyssal, par l’inversion presqu’automatique caractéristiques des événements machinés par sapiens sapiens dans notre époque si pesante, – absolument fascinant disais-je, de comptabiliser le…

Faits et commentaires

Les USSA du CMI   07/04/2019

• Les USA sont-ils “socialistes” ? (USSA pour United Socialist States of America). • “Horreur absurde !” est la première réponse, et “Le danger existe” la seconde, en pensant à certain(es) activistes du parti démocrate. • Un tweet de Tulsi Gabbard rappelle à ceux qui en ont le souvenir parce qu’ils ont appris à dire les choses par leur nom que les USA sont d’ores et déjà “socialistes” depuis 1945 parce qu’ils ont une “politique économique” qui conduit les autorités fédérales à subventionner indirectement l’économie US. • C’est en effet le rôle “secondaire” de l’énorme budget du Pentagone, qui entretient la composante industrielle du CMI (Complexe Militaro-Industriel) avec toutes ses considérables retombées technologiques et économiques hors du seul secteur strictement militaire. • Ce système dissimulé fonctionne depuis 1948, après une crise entre 1945 et 1948 qui faillit voir un effondrement industriel et la possibilité d’une seconde Grande Dépression aux USA. • Dans les immenses difficultés de l’actuelle situation générale, cette source de totalitarisme financier et de conflits sans fin devient-elle vulnérable ?

Ouverture libre

USA : du Panoptique à la barbarie   06/04/2019

• Articles du 6 avril 2019. • Une enquête sur le système carcéral de l’Etat de l’Alabama montre des conditions épouvantables de sauvagerie barbaredans les prisons. • Certes, l’Alabama est exemplaire du reste :le système carcéral US est de loin le pire du monde (plus de la 25% de la population carcérale mondiale pour 4% de la population mondial). • La civilisation américaniste, comme la modernité, n’est elle-même que dans la barbarie : civilisation = barbarie... • Avec un signe de Tocqueville. • Contributions :  dedefensa.org  et  WSWS.org.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

On fête mes 70 ans d’hôpital psychiatrique   04/04/2019

4 avril 2019 – Washington a été secoué d’enthousiasme ces deux derniers jours, accueillant l’élégant et remarquable représentant de l’OTAN sous la forme de la silhouette exaltante du Secrétaire Général courant (il s’agit d’un Norvégien, Jens Stoltenberg). Le discours dégageait un ennui discrètement distingué et bureaucratiquement routinier, et il a déclenché…

Faits & Commentaires

  • Rencontre du 3ème type : 737Max, Shanahan & F-35   16/04/2019

    • Il s’agit d’offrir une description d’une situation crisique de haute intensité qui affecte les principauxacteurs, ou piliers, du Complexe Militaro-Industriel (CMI) américaniste dans le contexte parfois étrange de l’administration Trump. • Il s’agit de la crise endémique du Pentagone (corruption, in-comptabilité budgétaire, etc.) et d’une accusation de corruption lancée contre le vice-secrétaire [vice-ministre] à la défense Patrick Shanahan, “faisant fonction” de ministre selon la technique de Trump qui est de faire partir ses ministres et de ne pas en nommer d’autres, charge à l’adjoint de faire fonction de…” • Il s’agit également de la crise de Boeing (dont Shanahan fut l’un des directeurs pendant 31 ans) avec le 737Max, et de la crise dont personne ne veut parler à haute voix, du F-35 de Lockheed Martin : Boeing et LM sont les deux piliers, les deux géants de l’industrie d’armement dans le CMI, et ils se détestent et s’affrontent. • Un fil rouge pas loin d’être sanglant relie toutes ces crises et menace de n’en faire qu’une, de très grandes dimensions, menaçant le cœur de cette énorme puissance qu’est le CMI.

    Lire cet article
  • Les USSA du CMI   07/04/2019

    • Les USA sont-ils “socialistes” ? (USSA pour United Socialist States of America). • “Horreur absurde !” est la première réponse, et “Le danger existe” la seconde, en pensant à certain(es) activistes du parti démocrate. • Un tweet de Tulsi Gabbard rappelle à ceux qui en ont le souvenir parce qu’ils ont appris à dire les choses par leur nom que les USA sont d’ores et déjà “socialistes” depuis 1945 parce qu’ils ont une “politique économique” qui conduit les autorités fédérales à subventionner indirectement l’économie US. • C’est en effet le rôle “secondaire” de l’énorme budget du Pentagone, qui entretient la composante industrielle du CMI (Complexe Militaro-Industriel) avec toutes ses considérables retombées technologiques et économiques hors du seul secteur strictement militaire. • Ce système dissimulé fonctionne depuis 1948, après une crise entre 1945 et 1948 qui faillit voir un effondrement industriel et la possibilité d’une seconde Grande Dépression aux USA. • Dans les immenses difficultés de l’actuelle situation générale, cette source de totalitarisme financier et de conflits sans fin devient-elle vulnérable ?

    Lire cet article
  • Le USS Pentagone et sa Mer des Sargasses   12/03/2019

    • Convoqués par l’USAF et richement dotés, les experts de la RAND Corporation ont joué au jeu des simulacres de la guerre. • Certes, il s’agit de la “Troisième dernière”, et il s’avère que dans tous les scénarios, qui envisagent évidemment des conflits contre la Russie ou contre la Chine, l’hyperpuissante surpuissante que sont les USA est battue. • Cela ne surprendra que les habitués du simulacre. • Les experts constatent donc des faiblesses considérables dans la posture de la puissance militaire des USA et proposent quelques solutions. • L’important et que ces solutions sont immédiatement comptabilisées en $milliards, qui est un terrain connu, et même le terrain favori de l’évolution du Pentagone. • Il y a un mois à peine, d’autres “experts” envisageaient de faire triompher les USA en forçant la Russie à une “course aux armements” où ce pays s’effondrerait comme l’URSS en 1985-1991, dans tous les cas selon la narrative-neocon dont on sait qu’elle est un complet simulacre. • Il n’est question que de dollars pour exprimer la puissance, alors que le dollar mine la puissance.

    Lire cet article
  • Gerasimov s’en-va-t-en-guerre   05/03/2019

    • Le chef d’état-major général Gerasimov a exposé au cours d’une conférence la nouvelle stratégie des forces armées russes, basée sur deux piliers : la classique dissuasion stratégique et la toute-nouvelle mission de “défense de la sécurité” de l’État”. • La deuxième mission signifie une défense contre ce que nous avons déjà nommé “agression douce”ou “agression-soft” pour rendre la chose à ceux qui l’ont inventée : c’est-à-dire les opérations de type “révolution de couleur” et regime change. • Les militaires russes inscrivent donc ces opérations dans un contexte stratégique de guerre qui les concerne au premier chef, et contre lesquelles ils sont décidés à prendre des mesures de guerre, – y compris des mesures préventives si nécessaire. • Cette décision des militaires russes introduisant l'“agression-soft” dans la planification stratégique de guerre implique nécessairement le Pentagone qui, jusqu’ici se tenait à distance des opérations de la dite-“agression-soft”. • C’est une décision révolutionnaire des militaires russes qui va encore accroitre le désordre... à Washington. • ...Et au Venezuela, qui sait ?

    Lire cet article
  • L’antisémitisme en première ligne   19/02/2019

    • Il y a en France une nouvelle alarme contre “un renouveau de l’antisémitisme”, “dramatisé” par l’incident (“agression verbale”) survenu au philosophe et académicien Alain Finkielkraut lors d’une manifestation des Gilets-Jaunes, samedi à Paris. • Très vite, à cause des conditions de cette agression et du témoignage de la victime, les réactions sont passées d’une condamnation unanime à une confusion polémique mettant en évidence le phénomène de “manipulation du renouveau de l’antisémitisme”. • Un événement que nous classons dans la même catégorie, toujours à propos de l’antisémitisme, a eu lieu entre Israël et la Pologne, suscitant un incident diplomatique et l’annulation du sommet du “Groupe de Visegrad” qui devait avoir lieu aujourd’hui en Israël. • Ces événements, effectivement objets de manipulations diverses, se dissimulent à eux-mêmes dans leur signification, mais contribuent à accroître le désordre crisique général et la tension psychologique qui affectent la situation des pays du bloc-BAO. • Ainsi nous révèlent-ils des vérités-de-situation.

    Lire cet article
  • Coup d’État à l’italienne   05/02/2019

     • La crise vénézuélienne, outre la situation sur le terrain lui-même, conduit à des prolongements politiques et diplomatiques souvent inattendus et intéressants. • La reconnaissance du “président par intérim” sans autre argument pour les USA que les habituels plans politiques d’interférence totalement illégaux représente une opération d’un cynisme qui pulvérise le droit international, – ou ce qu’il en reste. • Mais une autre opération est apparue à cette occasion, aux perspectives beaucoup plus intéressantes. • L’UE, comme d’habitude, entendait bien suivre la voie tracée par les USA et adopter une reconnaissance unanime du “président par intérim”. • Mais une opposition résolue s’est manifestée, au milieu d’hésitations et de confusions. • Il semble bien que ce soit l’Italie qui ait empêché cette reconnaissance en menaçant d’employer son droit de veto. • Le gouvernement populiste italien, jusqu'ici très actif sur le seul domaine intérieur (européen), se signalerait donc pour la première fois par une action d’interférence directe sur la politique extérieure d’atlantisme béat de l’UE.

    Lire cet article
  • Le “rideau de fer” des S-400   26/01/2019

    • Le Wall Street Journal (WSJ), publication éminemment sérieuse lorsqu’il s’agit de relayer des messages du puissant Pentagone, publie un article qui annonce que les USA (l’USAF) reconnaissent un basculement majeur de l’équilibre des forces en faveur de la Russie en raison des capacités de défense et d’interdiction aériennes de cette puissance, notamment grâce aux fameux S-400. • Il s’agit de bien plus que de la communication, parce que l’annonce porte sur les plans opérationnels d’intervention, modifiés en fonction du facteur russe. • Le WSJ annonce ainsi, sans trop de tambours ni de trompettes, un événement historique, précédé par divers constat au niveau de la communication : les USA ont perdu cette “[global] air dominance” qu’ils exerçaient depuis 1945 et qui constituaient le principal outil opérationnel de projection de leur hégémonie. • Il faut s’attendre que des mesures de prudence suivront au niveau naval et au niveau terrestre, avec de possibles désengagements de certaines bases terrestres trop exposées si elles ne bénéficient pas d’une couverture aérienne complètement étanche.

    Lire cet article
  • L’axe crisique du monde   10/01/2019

    • George Galloway, un dissident britannique particulièrement turbulent, qui fut également parlementaire à la Chambre des Communes au grand dam du Système, donne une analyse de ce qu’il identifie comme trois crises qui semblent parallèles, qui sont en fait convergentes, qui ont la même cause et tendent au même destin. • C’est l’“axe crisique” Washington-Londres-Paris. • Dans ce que Galloway nomme “les trois capitales de l’Empire”, le pouvoir, – et le Système avec lui, – est devenu fou, impuissant, incapable d’exercer, entre Trump, le Brexit et les Gilet-Jaunes. • Galloway en fait une seule et même crise, ce qui rencontre complètement notre jugement, et ne lui voit qu’un destin fatal. • La question est de savoir ce que nous allons faire de cette crise, et de l’effondrement du Système : « Le vieil ordre est en train de mourir ; le nouveau ne peut encore naître [de quelque chose]. » • Pour nous, il s’agit de l’accomplissement à son terme de l’événement du “déchaînement de la Matière” à la jointure des XVIIIème et XIXème siècle, du fait de trois acteurs et de leurs révolutions : Washington, Londres et Paris.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Négocier à l’abri d’une complète soumission   05/04/2019

    • Les cérémonies fêtant pompeusement le 70èmeanniversaire de l’OTAN ont été également l’occasion d’échanges assez vifs entre les Turcs et leurs hôtes à Washington. • En jeu, l’hypercrise ouverte entre l’achat de S-400 russes par la Turquie, et le refus des oracles américanistes de vendre du F-35 aux Turcs s’ils commandent la quincaillerie moscovite. • La durée de l’hypercrise est exemplaire et les USA ne cessent de préciser leur position : “Soumettez-vous complètement et l’on pourra enfin négocier en toute liberté et toute sérénité.”

    Lire cet article
  • Kim, Trump, Bolton & le DeepState   02/04/2019

    • Comment expliquer l’attitude de Trump au sommet avec Kim, marqué par un terrible échec ? • Par les manigances de Bolton et du DeepState, explique Mike Whitney, échangés contre l’arrêt de l’enquête du procureur Mueller contre Trump. • L’hypothèse est très largement contestable, mais le résultat général est excellent : Kim va essayer d’avancer sans les USA, en coordination avec la Chine, la Russie et la Corée du Sud où il est aujourd’hui extraordinairement populaire. • S’il s’agit de la politique US, choisissez le plus bête et vous tapez juste.

    Lire cet article
  • USA-OTAN-Turquie : le S-400 comme hypercrise   09/03/2019

    • Décidément, il serait bien possible et même probable, que les Turcs recevront sous peu des S-400 russes. • La colère washingtonienne sera terrible, d’autant plus qu’il n’est pas prévu ni autorisé dans les plans américanistes que quelque nation que ce soit puisse passer outre aux injonctions américanistes. • Les Turcs pourraient alors bien être privés de JSF/F-35 (ils ignorent encore à quoi ils échapperaient) • Mais il y aurait, avec l’inévitable colère trumpiste, sans doute, certainement plus : des sanctions, et sans aucun doute à notre sens beaucoup plus...

    Lire cet article
  • Les démocrates-USA dévorés par leurs démons   08/03/2019

    • La crise interne du parti démocrate se poursuit, avec les restes de la gérontocratie, la pseudo “vieille garde”, ne cessant de céder aux pressions des jeunes “révolutionnaires”. • Cette fois, il s’agit d’une victoire de la jeune députée Ilhan Omar, accusée d’antisémitisme et contre laquelle on devait faire voter par la Chambre une résolution contre l’antisémitisme qui la visait directement. • Les remous au sein du groupe ont obligé la vénérable Pelosi à effectuer un tournant à 180°. • C’est aussi un revers sévère pour l’AIPAC pro-israélien mis en cause par Omar.

    Lire cet article
  • La guerre de communication de Gabbard   01/03/2019

    • La meilleur analyse sur l’échec du sommet de Hanoï entre Kim et Trump a été donnée par Tulsi Gabbard, qui dénonce la politique de regime change de Washington contre laquelle la meilleure assurance pour Kim est la possession de l’arme nucléaire. • Candidate aux présidentielles USA-2020, Gabbard est entrée dans une guerre de communication où les mauvais coups pleuvront. • Elle peut être une vedette d’un débat inédit sur la politique Système si elle apprend à déjouer les pièges et à éviter les erreurs, ou bien elle basculera.

    Lire cet article
  • Bernie est-il Tulsi-compatible ?   27/02/2019

    • Les USA en plein renouvellement générationnel : Bernie Sanders fait un départ fulgurant pour les primaires démocrates et se garde bien de nous faire oublier que, s’il est élu, il fêtera ses 80 ans en 2021 à la Maison-Blanche. • Le très-vieil homme blanc a beaucoup évolué depuis la trahison de 2016 : socialiste à visage découvert, comme c’est aujourd’hui le grand chic à Washington, mais aussi très critiques des aventures bellicistes. • Du coup l’on s’interroge sur l’équipe qu’il formerait avec Tulsi Gabbard, qui l’avait soutenu en 2016.

    Lire cet article
  • Le Zircon de Poutine ? “Fanfaronnade”, dit Pompeo   25/02/2019

    • Une réaction officielle de poids, – celui du secrétaire d’État Pompeo, – après les déclarations de Poutine sur le déploiement de missiles hypersoniques Zircon au large des côtes US. • « Fanfaronnades », s’exclame Pompeo, qui montre ainsi le sens parfait et assumé de ses responsabilités et de son impeccable connaissance des affaires stratégiques. • Pompeo laisse entendre que les USA enfin libérés du traité FNI enverront de nouvelles fusées US en Europe, pour contrer les “fanfaronnades” russes sans doute. • Nous sommes au royaume des zombieSystème.

    Lire cet article
  • Plus que jamais, l'Iran entre USA et Europe   24/02/2019

    • Grandes spéculations autour d’un possible accord entre “la famille Trump” (les USA) et l’Arabie pour un possible transfert de capacités nucléaires (et une possible bombe contre l’Iran). • Cela renforce l’aggravation de la question iranienne qui est plus que jamais une pomme de discorde majeure entre l’Europe et les USA, comme on l’a vu Munich il y a une semaine. • En fait, il s’agit de la plus grave divergence entre les deux partenaires si aimants de l'axe transatlantique, qui peut opérationnaliser la rupture décisive entre les USA et l’Europe.

    Lire cet article
  • Poutine définit les enjeux de l’affrontement   21/02/2019

    • Le président russe détaille les conséquences de la mort désormais inéluctable du traité FNI. • La Russie répondra “symétriquement” à tous les actes des USA, premiers sortis du FNI, mais par des moyens “asymétriques” (des missiles de croisière hypersoniques tirés de navires de guerre ou de sous-marins au large des côtes US). • Cette liquidation du traité FNI, si elle s’accompagne de déploiement de nouveaux systèmes, devrait permettre à la Russie de rétablir une situation qui la met en grand danger de déséquilibre stratégique

    Lire cet article
  • Moscou-Rome, germe d'un “désordre nouveau”   10/02/2019

    • Poutine va voir ses amis italiens. • Ils auront au moins un sujet d’intérêt commun : leur commune détestation de la politique française (antipopuliste, stratégiquement proaméricaniste dans l’affaire du traité FNI) qui se perd dans les marécages de l’infantilisation de la campagne électorale sans fin du président-FakeNews. • Les relations entre Moscou et Rome, extrêmement fournies et actives ces derniers mois, constituent un axe fondamental de déstabilisation, sinon de déstructuration du montage-Système du bloc-BAO.

    Lire cet article
  • Le JSF qui rétrécissait   09/02/2019

    • Lancé en 1999-2000 comme la merveille du XXIème siècle qui devait dominer le ciel de toutes nos libertés pour au moins trois-quarts de siècle (jusqu’en 2075 au moins), le JSF devenu F-35B va rajeunir le Temps. • Pas encore opérationnel et d’ailleurs sans besoin de l’être vraiment ni jamais, les premiers JSF partiront à la retraite en 2025. • Prévu pour voler par tous les temps, subrepticement (steathily), pendant au moins 8 000 heures, ils se contenteront de 2 100 heures avant de devenir opérationnel sur le front des musées de l’aviation.  

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur le destin de Julian Assange   19/04/2019

    • L’arrestation de Julian Assange après la suppression de son asile politique à l’ambassade de l’Equateur à Londres, où il était traité depuis un an comme un détenu qu’il importait de tourmenter, ouvre un nouveau chapitre dans le développement de la dictature impitoyable, cruelle et totalitaire du Système. • On ne peut dire que cet acte ignoble ait soulevé le monde intellectuel occidentaliste-américaniste, si prompt à se saisir des bonnes causes. • On trouve même chez nombre de journalistes anglo-saxons qui se sont nourris pendant plusieurs années au matériel de WikiLeaks une véritable haine contre Assange. • Cela mériterait une petite séance de psychanalyse : nous nous y essayons. • Par ailleurs, en même temps qu’il est arrêté, traité honteusement et promis à être livré aux tourmenteurs et bourreaux du Goulagaméricaniste, Assange reçoit un prix de la liberté d’expression du groupe des Verts au Parlement Européen. • Certains voudraient même, – espoir bien vain, – lui faire attribuer le Prix Nobel de la Paix. • Quoi qu’il en soit, pour nous l’affaire Assange est loin, très loin d’être close.

    Lire cet article
  • Notes après la chute d’Assange   14/04/2019

     • Assange est désormais enfermé à la prison de Belmash, réputé comme étant le “Guantanamo britannique” : on n’en attendait pas moins des autorités et associations de malfaiteurs du Système, tout en se demandant si cela fait une grande différence pour le prisonnier, tel qu’il était traité à l’ambassade d’Équateur durant cette dernière année. • Il ne reste à Assange qu’une seule voie, celle de la bataille juridique dont il est quasi-assuré pour lui qu’elle sera pour lui celle du sacrifice, tant le Système montre un déchaînement de cruauté et d’illégalité correspondant à son état d’effondrement accéléré. • On ne cachera sans doute pas le sort qu’on réserve à Assange, pour l’exemple, et un effet heureux et imprévu de cette infamie serait de susciter des vocations de lutte et de résistance antiSystème. • Le comportement du Système avec Assange, avec un soutien unanime (presseSystème certes, parfaite dans sa fonction de “pressetituée”) de tous ceux qui sont pressés ou susceptibles de se soumettre, est celui d’un monstre aux abois qui frappe de toutes ses forces, espérant que ce déchaînement empêchera l’inéluctable.

    Lire cet article
  • Notes sur l’abîme-2020 des USA   10/04/2019

    • Les évènements continuent à aller bon train aux USA, sans que vraiment le reste du monde (les alliés du bloc-BAO) ne s’en préoccupent ni même ne s’en avisent. • Trump est en train de se constituer une sorte de “garde prétorienne”en prenant en main des organismes de sécurité dépendant du département de la sécurité intérieure (DHS) tout en gardant une main sur le Pentagone. • Les républicains se mobilisent face au danger “socialiste”, dans un pays où le mot maudit de “socialisme”est devenu l’objet de toutes les supputations. • Du côté démocrates, des groupements subversifs établis depuis 2016 et une aile radicale gauchiste avec des aspects antiSystème se montrent extrêmement actifs : quoique minoritaires (“bolcheviks”), les radicaux gauchistes parviennent à tenir en otages le gros des effectifs de la direction démocrate et à orienter le parti vers une poussée de plus en plus radicale, fermement appuyée sur une haine inexpiable contre Trump qui empêche tout arrangement. • L’élection présidentielle de l'année prochaine, où nul n’acceptera la victoire de l’autre, sera le paroxysme de la crise.

    Lire cet article
  • Notes sur le maturation d’une crise   03/04/2019

    • Nous ne nous débarrassons pas facilement de la crise vénézuélienne, qui a commencé dans l’impudence et dans le bouffe mais qui ne cesse de voir grandir et s’aggraver une dimension très préoccupante avec la position de plus en plus en face-à-face des USA et de la Russie (sans compter la Chine elle-même). • Le fait est que, de tous les côtés, les commentaires et même les actes se font plus durs, et il n’est plus vraiment question de la situation vénézuélienne qui se transforme en une fonction de détonateur en puissance d’une situation beaucoup plus grave. • Le caractère très spécifique de cette crise est qu’elle est très proche des USA et que les deux-trois puissances citées ne cessent d’affirmer et d’agir dans le sens de leur implication directe. • Aux USA et après le rapport Mueller, la crise devient un enjeu pour la position de Trump face à son ennemi-fantôme du Russiagate : son attitude vis-à-vis de la Russie au Venezuela devient de plus en plus un test pour savoir s’il est ou non “un agent du Kremlin”. • Du côté russe, de tous côté (Israël Shamir) nous vient l’écho de la résolution de Poutine de ne pas céder.

    Lire cet article
  • Notes sur l'incontrôlable monstre-JSF   31/03/2019

    • Encore le JSF ! dira-t-on ; “plus que jamais le JSF”, devra-t-on répondre... • Ce monstrueux programme arrive au moment crucial de son développement passé de de 10 à 20 ans et d’un coût total multiplié par 4, pour aboutir à un avion de combat qui a sa place dans Alice au Pays des Merveilles plutôt que dans Top Gun. • Nous nous attachons à un article-fleuve provenant du groupe POGO/CDI (par Dan Grazier), repris par ailleurs sur notre site ; un article qui représente un véritable état des lieux comme on visite un paysage dévasté par un ouragan, alors que le système de la communication des complotistes impliqués dans le programme se demandent comment continuer à faire croire qu’il s’agit d’un avion de combat. • Le JSF, alias-F-35, est une telle catastrophe qu’il doit figurer directement dans les grands acteurs de l’effondrement du Système, à la fois comme une représentation de cet effondrement, à la fois comme un accélérateur. • Le mystère de l’existence de cette catastrophe systémique est tel que nous le mettrions avec empressement dans une catégorie à part des “entités-monstres incontrôlables”.

    Lire cet article
  • Notes sur la longue-vue de Poutine   29/03/2019

    • Trump a menacé la Russie si elle ne cesse pas aussitôt son intolérable “ingérence” dans les affaires intérieures du Venezuela, où le peuple opprimé, bâillonné, outragé, observe avec horreur l’infamie s’accomplir. • “Mais le peuple libéré !”, s’exclame Trump, si enfin les Russes comprennent le sens de la civilisation et laissent s’installer Guaino-de Gaulle à la place qui lui revient de très bon droit : en communication, les charlatans ne doutent de rien. • Les Russes répondent par un bras d’honneur assez leste et continuent leurs discussions pour un renforcement militaire du Venezuela-légal. • Certains jugent que les Russes ont déjà gagné, que les USA finiront pas laisser faire sinon laisser aller. • Il y a aussi l’autre possibilité, d’un affrontement dans la basse-cour même de l’américanisme, puisque USA et Russie sont face-à-face. • Quoi qu’il en soit, l’impression est bien que Poutine semblerait avoir pris une résolution d'extrême fermeté, que le président Trump laisse faire ou pas : lui, Poutine, par contre il ne “laissera pas faire” au Venezuela comme il a “laissé faire” en Syrie et en Ukraine

    Lire cet article
  • Notes sur le Mad-Max de Boeing   14/03/2019

    • La catastrophe du Boeing 737 Max8 d’Ethiopian Airlines restera-t-elle une date historique dans l’histoire de l’aviation commerciale, et peut-être dans l’histoire tout court, et peut-être après tout dans la métaHistoire ? • L’énorme conglomérat Boeing, qui représente une puissance économique fondamentale du système de l’américanisme, est largement fautif dans cette affaire, techniquement, mais surtout “moralement” et psychologiquement. • Pour l’essentiel, c’est la confiance dont bénéficiait depuis près de trois-quarts de siècle ce géant de l’aéronautique qui se trouve discréditée affreusement. • Ce n’est pas pour rien si, déjà, certaines sources annoncent une cascade d’annulation de commandes, pouvant aller jusqu’à $600 milliards : même pour Boeing, c’est dur. • Les 737Max sont cloués au sol jusqu’à la fin de l’enquête (plusieurs mois), le programme est sur la corde raide, alors qu’avec plus de 5 000 commandes (370 livrés) il représente plus de la moitié des activités à venir de Boeing. • Quand Boeing tremble, c'est tout le système de l’américanisme qui claque des dents

    Lire cet article
  • Notes sur un basculement “géo-communicationnel”   24/02/2019

    • La région centrale des Amériques est actuellement l’objet d’un déchaînement de surpuissance de la part des USA, – contre le Venezuela, mais aussi contre le Nicaragua, contre Cuba, contre Haïti... • Il s’agit d’un “basculement” des tendances dynamiques de l’absolument incroyable brutalité américaniste, dans le chef de Trump comme chef de bande avec ses porte-flingues Bolton et Pompeo.  • Mais il s’agit d’un “basculement” qui, s’il est géopolitique, est aussi essentiellement communicationnel (de communication), où les intentions agressives, contrairement aux pratiques d’antan secrètes et dissimulées contre cette “arrière-cour”/“bassecour” des USA, se font complètement à découvert et où l’action s’exerce effectivement principalement à ce niveau de la communication. • Un premier constat à cet égard est que toute l’attention et la brutalité US a abandonné les théâtres extérieurs (Europe et Moyen-Orient) pour se concentrer sur les Amériques, dans une occurrence où les Russes, les grands ennemis, sont loin d’être absents : cela s’appelle un recul stratégique qui rend compte de l’état de l’“Empire”.

    Lire cet article
  • Notes sur les vertus des filles du Congrès   16/02/2019

    • Il s’agit ici de rassembler les comportements, initiatives et projets de trois jeunes femmes, démocrates et membres de la Chambre des Représentants du Congrès des États-Unis. • Il s’agit d’Alexandria Ocasio-Cortez, d’Ilah Omar et de Tulsi Gabbard. • Chacune d’elles, d’une façon ou l’autre, dans un sens ou l’autre, représente la nouvelle génération, post-sociétale, post 2015-2016 de la politique à Washington D.C. devenue “D.C.-la-folle”. • On laissera de côté leurs engagements, leurs choix idéologiques, etc., pour surtout nous attarder à leurs comportements et à l’effet de ces comportements sur les événements tels que les impose le système de la communication. • Ce qui est remarquable est que ces comportements, basés sur l’effet bien plus que sur la démarche elle-même, provoquent des conséquences importantes au niveau de la communication, doinc du pouvoir. • Puisque nous avons l’habitude de juger que les conditions de la vie publique et politique sont devenues absolument exécrables, une démarche d’analyse montre que parfois, et même souvent, on se dit qu’il y a du bon dans ce qu’il y a de pire.

    Lire cet article
  • Notes sur les paniques Soros-Pompeo   14/02/2019

    • D’abord, nous citons George Soros, l’inamovible guerrier et envoyé satanique de la postmodernité. • En général assez discret dans ses interventions médiatiques, Soros s’agite beaucoup en ce moment, dans le sens d’une extrême panique. • Pour lui, la bataille des élections européennes de mai 2019 est cruciale et elle est si mal engagée qu’il craint une sorte de défaite pour le modèle globaliste, migratoire, postmoderne qui recèle la recette des choses belles de notre avenir de bonheur. • Ensuite, il y a Mike Pompeo, le poids lourdingue de la diplomatie de l’américanisme et représentant de la fraction “neocon & Cie”. • Sa tournée dans les pays de l’ancienne Europe de l’Est qui était censée boucler une complète américanisation de l’UE et qui se révèle comme le levain de l’antiSystème populiste est à la fois urgente, bien tardive et pathétique. • Nul ne peut donc plus douter de l’importance de l’Europe, des difficultés considérables de sa globalisation, des conditions horribles où le Système engage cette bataille et de la façon remarquablement efficace avec laquelleil ne cesse d’aggraver la situation.

    Lire cet article
  • Notes sur un Fake-président   03/02/2019

    • Acte 12... Largement plus de trois mois d’actions discontinues, passant d’un mode à l’autre avec remobilisation chaque samedi, ponctuellement, avec un soutien qui reste majoritaire dans l’opinion publique, sans personnalités véritablement prééminentes, etc. • Les Gilets-Jaunes ont introduit un phénomène d’époque, qui est la formule pour réussir à faire parler la rue alors que la communication avait ôté toute leur puissance et toute leur dynamique aux mouvements sociaux. • Les GJ sont entrés dans la vie politique et sociale de la France et ils sont là pour la bouleverser. • De plus en plus apparaît leur fonction antiSystème, et de plus en plus il est nécessaire d’envisager leurs effets dans la perspective du destin français, dans la façon dont ce mouvement est capable de bouleverser ce destin, et de bouleverser l’environnement français. • Ce qui est en jeu paraît de plus en plus concerner, non pas le destin des GJ, mais bien celui de Macron, – et cela n’est pas la même chose, – car l’enjeu de cette immense partie est bien le sort du président Macron et nullement celui des GJ.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Au sujet de « Le Temps des Cathédrales »   18/04/2019

    • Article du 18 avril 2019. • Une réaxtion au texte Le Telmps des Cathédrales du 17 avril et descommentaires qui l'ont accompagné, bien spur dans le contexte du grand incendie de Notre-Dame. • Contribution : “Un lecteur assidu”.

    Lire cet article
  • « Les raisons cachées du désordre mondial »   15/04/2019

    Articles du 15 avril 2019. • Interview de madame Valérie Bugault à propos de son livre Les raisons cachées du désordre mondial, pour disposer d'une des clefs de la Grande Crise actuelle a été créé. • Contribution : Hervé K.

    Lire cet article
  • L’Occident est-il perdu ?   13/04/2019

    • Article du 13 avril 2019. • Une analyse du dernier livre d'Henri Guaino, Ils veulent tuer l'Occident, sur la crise fondamentale que subit à la fois notre continent, notre culture et notre civilisation. • Contribution de Jacques Sapir.

    Lire cet article
  • Autant en emporte la catastrophe   11/04/2019

    • Articles du 11 avril 2019. • Une revue générale des nombreuses fissures qui apparaissent et grondent dans le mur des certitudes de la civilisation occidentale, vers un “point d'inflexion”. • Contributions : dde.org et Alastair Crooke.

    Lire cet article
  • USA : du Panoptique à la barbarie   06/04/2019

    • Articles du 6 avril 2019. • Une enquête sur le système carcéral de l’Etat de l’Alabama montre des conditions épouvantables de sauvagerie barbaredans les prisons. • Certes, l’Alabama est exemplaire du reste :le système carcéral US est de loin le pire du monde (plus de la 25% de la population carcérale mondiale pour 4% de la population mondial). • La civilisation américaniste, comme la modernité, n’est elle-même que dans la barbarie : civilisation = barbarie... • Avec un signe de Tocqueville. • Contributions :  dedefensa.org  et  WSWS.org.

    Lire cet article
  • Oubliée, la guerre de l’ombre en Syrie   04/04/2019

    • Article du 4 mars 2019. • Après 8 ans de guerre en Syrie, l’opération de la CIA et de ses alliés contre Damas tombe dans l’oubli : un nouveau livre pour s’en souvenir et la dénoncer. • Contribution : Maxime Chaix. 

    Lire cet article
  • F-35 Far, Far from Ready...    31/03/2019

    • Article du 31 mars 2019. • Une reprise complète pour examiner en détails l'état catastrophique des lieux où se trouve le proigramme F-35 (JSF), à un moment crucial de sa vaste et épique carrière. • Contribution : Dan Grazier, de POGO. 

    Lire cet article
  • Insurrection contre la canaille mondaine   30/03/2019

    • Textes du 30 mars 2019. • Réflexions sur l’insurrection en cours, avec naturellement les Gilets-Jaunes et, d’une façon plus générale, avec le populisme qui se répand sur tout l’espace de notre civilisation, – selon cette idée : « Nous assistons à un soulèvement quasi-mystique qui, dans l'absolu, reflète la fin d'une époque. » • La réflexion ne peut plus s’en tenir aux tribulations du maintien de l’ordre et de l’importance des impôts, auxquelles tant de membres de « la canaille mondaine » voudraient la réduire. • Contributions : dedefensa.org et Michel Maffesoli.

    Lire cet article