Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de février 2018, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011 (dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2.000 à €3.000 par mois (« ... les montants de €2.000 et €3.000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui très largement les €2.000 et le reste à l’avenant, et nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007 et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de février 2018 atteignaient €1683. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales: pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci.

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
fvrier 2018 : 1715 € récoltés

1715 €
Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 28/01/2018 au 17/02/2018

• La question du nucléaire, – l’arme nucléaire, la possibilité d’un échange nucléaire, les modalités de l’utilisation de l’arme nucléaire, – constitue un domaine qui a curieusement et erratiquement évolué depuis la situation stable et les règles strictes de la dissuasion réciproque des années de Guerre Froide. • Après une longue période de désintérêt de cette arme, parfois dans des situations où un conflit nucléaire par confrontation directe était possible (l’Ukraine), l’effondrement de la politique extérieure du bloc-BAO dans un antirussisme primaire a installé une nouvelle situation où la question de l’arme nucléaire et du conflit nucléaire possible est revenue au premier plan, notamment avec la crise la Corée du Nord, mais aussi à cause de l’antagonisme entre USA et Russie devenu un fait opérationnel majeur. • Ainsi voit-on apparaître des événements accidentels liés à cette possibilité de guerre nucléaire, qui mettent en général en évidence notre état d’impréparation aux catastrophes de cette sorte, la psychologie exacerbée qui s’y manifeste, l’irresponsabilité des autorités. • Ainsi la boucle est-elle bouclée, entre le nucléaire maîtrisé de la Guerre Froide et le nucléaire revenu parmi nous, mais incontrôlé et mettant à nu nos contradictions. (Voir deux fois le 15 janvier 2018 et le 15 janvier 2018, le 17 janvier 2018, le 18 janvier 2018, le 29 janvier 2018, le 1er février 2018, le 2 février 2018, le 4 février 2018.) • Dans la même logique et dans un paysage contigu sinon similaire, nous suivons les péripéties des relations américanisto-russes (c’est-à-dire, relations de l’américanisme avec la Russie), qui sont marquées par le surréalisme, l’irréalisme, l’hyper-réalisme de simulacre, tout cela venu essentiellement sinon exclusivement de l’extraordinaire tragicomédie-bouffe qui se poursuit à un train d’enfer à Washington D.C., plus que jamais “D.C.-la-folle”, sourde et aveugle à toute raison, ignorant tout ce qui existe en-dehors d’elle et en-dehors de sa démence. • Face à cela, la Russie se dresse parce que l’histoire, la géographie et la culture, et sa puissante présence dans la spiritualité l’ont mise dans cette position de devoir affronter cette orgie de surpuissance du Système, de devoir se constituer en centre de contre-culture. (Le 20 janvier 2018, le 21 janvier 2018, le 22 janvier 2018, deux fois le 23 janvier 2018 et le 23 janvier 2018, le 25 janvier 2018, le 28 janvier 2018 et le 2 février 2018.) • Pour le reste, il convient aux esprits restés libres de continuer à observer la seule chose qui importe aujourd’hui, qui n’est rien de moins que l’effondrement en cours de ce Système qui a complètement transformé notre civilisation en contre-civilisation, producteur exclusif et globalisé de toutes les déstructurations pathologiques et malignes. (Voir le 19 janvier 2018, le 26 janvier 2018 et le 1er février 2018.)


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Nos dernières parutions

Le monde d'Orlov

Le mensonge compétitif   23/02/2018

Personne n’a jamais prétendu que dire des mensonges est un comportement sportif ou honnête. En dehors de certaines occupations très spéciales – espion, agent spécial, etc. – mentir est presque toujours une manifestation d’échec. Même dans ses formes relativement inoffensives, telles que la vantardise et l’exagération, la frime et la…

Ouverture libre

Transgenre-turbo, “nouvelle façon d’être fou”   22/02/2018

• Articles du 22 février 2018. • A propos des transgenres, comment les divers effets de mode et de culture, les incitations, l’action d’une industrie puissante qui y trouve son intérêt, l’action puissante du système de la communication et de l'idéologie-terminale  « ne révèlent pas seulement les transgenres mais les créent ». • Constats et observations intéressants sur l’un des “produits” les plus remarquables de la dynamique sociétale suscité par l’idéologie-terminale de la postmodernité. • Contributions : dedefensa.org et Thomas D. Williams.

Faits et commentaires

Si Vis Bellum, Para Bellum   21/02/2018

• Le budget du Pentagone est évidemment colossal, avec une augmentation de 15%, conduisant à un chiffre de $686 milliards. • Comme l’on sait, et à cause de diverses autres sources et fonds secrets, c’est quasiment près du double qu’il faut compter comme budget réel. • Cette monstruosité a, pour l’année fiscale 2019, le caractère inattendu de développer de nouvelles dépenses pour les postes assez peu sexy des réserves d’équipements et de munitions. • Pour les spécialistes, cela signifie que les forces armées US préparent des outils et des moyens pour une guerre conventionnelle de haut niveau : « L’armée se prépare à la guerre », explique l’un d’eux. • Bien entendu, l’ennemi tout désigné, presque privilégié et exclusif, c’est le Russe. • Les généraux, qui aujourd’hui mènent la barque militaire sans le contrôle des civils, ont une vieille obsession : prendre leur revanche du Vietnam. • Pour le reste, faisons confiance au désordre de la crise de “D.C.-la-folle” pour que tout cela se termine par une accélération supplémentaire de cette crise, avec peut-être rupture et chute terminale cette fois, qui sait...

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Trump (1)
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

Comptine : “Les ‘13 trolls russes’ et Wall Street”   20/02/2018

• Articles du 20 février 2018. • On le sait (peut-être), le procureur spécial Mueller chargé de l’enquête sur le Russiagate étendu à l’“hystérie-antirussiste” a trouvé ses “coupables” : 13 petits trolls russes qui ont fait de l’activisme sur Facebook. • Dans quel but ? Pulvériser les USA ? Certains observent qu’il s’agit d’une opération de marketing classique chez les pirates d’internet. • Dans cette pièce baroque sur la folie d’un Système, rien ne peut plus nous étonner, même si les petits trolls faisaient tomber Wall Street. • Contributions : dedefensa.org et J.H. Kunstler.

Les carnets de Nicolas Bonnal

Comment Internet et l’informatique ont créé notre dystopie   20/02/2018

Pendant que nous avons le nez plongé dans nos portables ou nos écrans d’ordinateur, le monde s’endette, s’enlaidit et s’appauvrit. Les huit hommes les plus riches du monde ont autant que les quatre ou cinq milliards les plus pauvres, et cent millions de gamines pas forcément idiotes s’extasient tous les…

Ouverture libre

“Mercenaires” postmodernes, l’exemple russe   19/02/2018

• Article du 19 février 2018. • On vient de voir que les PMC, ou Private Military Contractor, ne sont pas une spécialité US (anglo-saxonne) : quelques détails biographiques sur l'exemple russe. • Contributions: dde.org et SouthFront.org.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le sourire de Woolsey   19/02/2018

19 février 2018 – Présentant la vidéo de James Woolsey qu’on a reprise hier, où l’ancien directeur de la CIA ne cache pas une seconde que les USA (la CIA) continuent à intervenir dans les élections d’autres pays, comme ils reprochent hystériquement aux Russes de faire depuis deux ans, Alex Christoforou…

Brèves de crise

Sur le vif : “D.C.-la-folle” et les élections des autres   18/02/2018

Analyse

Notes sur l’énigme Sigmar Gabriel   18/02/2018

• Le SPD est en cours de consultation de ses 450 000 membres pour savoir s’il approuve le projet de programme de gouvernement négocié par Angela Merkel et Martin Schulz et permet à l’Allemagne de sortir de sa crise de régime sans précédent en reconduisant une “Grande Coalition” CDU/CSU-SPD. • Mais ne doit-on pas dire plutôt que “sortir de sa crise...” : sortir de cet épisode de sa “crise de régime sans précédent”, cela supposant qu’il y a d’autres épisodes à venir ? • L’expression populaire fait l’affaire : poser la question, c’est y répondre. • Le brutal épisode qui a suivi la conclusion de l’accord de programme, avec Schulz annonçant qu’il serait ministre des affaires étrangères, puis y renonçant deux jours plus tard, est un signe certain à cet égard. • Sigmar Gabriel a liquidé Schulz et devrait garder son poste de ministre des affaires étrangères avec des projets révolutionnaires en matière de politique étrangère. • Quels projets ? Ils se résument par cette formule-programme : les atlantistes doivent céder la place aux post-atlantistes, ce qui implique une démarche théorique de quasi-rupture avec les USA.

Bloc-Notes

Erdogan-Tillerson : Lost in Translation    17/02/2018

• En temps normal, si cette sorte de chose existe encore, nous n’aurions pas accordé trop d’attention à cette rencontre USA (Tillerson)-Turquie (Erdogan), à Ankara. • Elle a produit comme résultats “un accord pour signer plus tard un accord” et le constat que les relations entre les deux pays ont atteint ont atteint “un petit peu un état de crise”. • Mais l’originalité de la rencontre réside sans aucun doute dans la position de Tillerson, lors de sa rencontre avec Erdogan. • Il s’agit de débattre de cette question fondamentale : qui traduisait quoi pour Tillerson ?

Les carnets de Nicolas Bonnal

Génie de la conscience apocalyptique en Amérique   17/02/2018

Plus je vieillis, plus je me rends compte que les américains ont mieux perçu que nous le contenu apocalyptique de notre/leur civilisation. Après tout Schuon est allé mourir là-bas, avec les indiens sioux de Walsh et de John Ford. Voyez les Tex Avery dans cette perspective (la télé du futur,…

Bloc-Notes

Les Russes sont déjà coupables en novembre 2018   16/02/2018

• Une nouvelle vague d’antirussisme a pris officiellement son envol à “D.C.-la-folle”, sous les lambris majestueux des Sénat des États-Unis. • Le nom du vainqueur de la course qui se courra dans neuf mois est déjà connu : le Russe ! • Les Russes sont déjà coupables car ils fausseront les élections du mid-term (renouvellement d’une partie du Congrès, novembre 2018), et cela n’a nul besoin d’être prouvé puisque c’est un fait. • Il ne faut pas espérer la moindre baisse de régime, le moindre freinage de cette “crise de l’antirussisme”, une crise à mort...

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le JSF m’importune   16/02/2018

16 février 2018 – In illo tempore j’aurais bondi là-dessus, et d’ailleurs l’idée m’en avait traversé ironiquement l’esprit lors de l’affaire du F-16 israélien abattu : pourquoi les Israéliens n’utilisent-ils pas leurs JSF pour effectuer leurs virées en Syrie, s’interroge le Spoutnik-français ? Et j’avais, moi, une réponse évidente, avant de passer…

Bloc-Notes

Itinéraire d’une CrazyNews syrienne   15/02/2018

Combien de morts dans la région de Deir Ezzor après l’attaque US du 7 février ? 10 ? 600 ? Et tous des PMC russes (“soldats contractants-privés”, ou “mercenaires”) ou pas ? • L’affrontement des versions du même événement dépasse le seul cadre des FakeNews-narrative et l’affrontement Système-antiSystème, puisqu’on trouve désormais des affrontements de communication à l’intérieur de l’antiSystème. • Ce n’est pas le Système, qui n’a jamais eu l’esprit finaud ni manœuvrier, qui en profite, mais certes le désordre général de plus en plus généralisé...

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

A propos de PCG et de Poutine   14/02/2018

14 février 2018 – Paul Craig Roberts, qui a été cité hier, le fut pour la première fois sur ce site en 2005 ; faits rarissime pour dedefensa.org, il a aussitôt suscité (hier) deux commentaires (à peu près et raisonnablement inverses). Mon intérêt pour lui (PCG) n’a pas été systématique jusqu’à une…

Les carnets de Nicolas Bonnal

Paul Craig Roberts  en colère contre la Russie…   13/02/2018

Paul Craig Roberts s’en prend souvent à Poutine. Or cette fois il se déchaîne avec citations et arguments… « Eric Zuesse note que seules la Syrie et la Russie se plaignent de l'occupation illégale du territoire syrien par Washington, une occupation qui n'a pas l'autorisation de l'ONU et constitue une violation…

Ouverture libre

Prisonnier à la Maison-Blanche   13/02/2018

• Article du 13 février 2018. • Comment la “Garde prétorienne” des généraux (Mattis, Kelly, McMaster) est faite pour emprisonner le président Trump plutôt que pour le protéger. • Ce jugement est largement documenté par des éléments concordants. • Pour autant, il ne décrit pas une situation stable mais une situation épisodique, parce que Trump reste incontrôlable. • Dans divers cas, Trump échappe à ses “geôliers” qui, d’ailleurs, ne manquent pas de montrer avec constance quelques bêtises de bon cru. • Contributions : dedefensa.org et Justin Raimondo.

Faits et commentaires

Yo-jong, l’impromptue des JO   12/02/2018

• Les JO d’hiver 2018 se sont ouverts il y a trois jours à Pyeong Chang, en Corée du Sud et l’on en a tout de suite connu la grande vedette, « la médaille d’or de la diplomatie » comme écrit Reuters, pour une fois bien inspirée. • Bien entendu, il s’agit de Kim Yo-jong, la sœur du dictateur nord-coréen, Kim Jeng-un. • De ce pays épouvantable peuplé de monstres et de robots-esclaves selon l’image qu’on en a, est sortie une jeune femme charmante qui a été aussitôt l’attraction du système de la communication. • Politiquement, l’aubaine était trop bonne pour le président de la Corée du Sud qui essaie désespérément de résister aux élans bellicistes du Parrain-USA, et l’événement de communication qu’on jugerait dérisoire est devenu un biais parfait pour lancer une dynamique de dialogue. • Ainsi, un « charmant visage d’une impassibilité souriante et presque complice a complètement bouleversé nos calculs géostratégiques et nos plans nucléaires les plus puissants. » • A cette occasion, on a pu voir comment un véritable antiSystème pouvait se retrouver au côté du courant progressiste-sociétal anti-Trump, parce qu’en la circonstance Trump personnifie complètement la politiqueSystème.

Bloc-Notes

Un F-16 israélien trop loin ?   11/02/2018

• Dans une phase confuse mais que la communication n’a certainement pas cherché à dissimuler, un F-16 israélien a été abattu par la défense anti-aérienne syrienne, probablement dans l’espace aérien israélien. • L’impression est qu’il s’agit d’une phase importante du conflit à la complexité sans fin qui se poursuit en Syrie. • Certains jugent que les Israéliens ont été attirés dans un traquenard. • Les mêmes expliquent que les Syriens, de concert avec le Hezbollah et sans opposition des Russes, ne craignent pas et même souhaitent en découdre avec Israël.

Bloc-Notes

Angela et sa coalition-zombie en cours de désintégration   10/02/2018

• Poor Old Angela, elle aurait pu partir avec grâce, carrière bien remplie, auréolée de la gloire d’avoir semblé faire avancer l’Europe et disant à son successeur : “Je vous laisse le bâton merdeux, démerdez-vous”. • Au lieu de quoi, elle signe un accord avec l’abominable Schulz du SPD pour une “Grande Coalition”, aussitôt critiqué par les caciques du SPD et ceux de la CDU/CSU. • Si cette “Grande Coalition” finit tout de même par fonctionner, ce sera comme un zombie et avec un pouvoir affaiblie, aggravant une quasi-crise de régime en Allemagne.

Bloc-Notes

La guerre, compulsion obsessionnelle US   09/02/2018

• La nouvelle attaque de la coalition-bouffonne (plus de 60 pays) inventée et menée par les USA contre des milices pro-Assad met en évidence l’implication américaniste grandissante, avec aggravation à mesure, dans le conflit syrien. • Encore une fois est également mise en évidence ce que l’historien libertarien Michael S. Rozeff désigne comme “la compulsion psychologique” qu’est la guerre pour les USA. • Cette réalité pathologique infecte les relations internationales et pèse notamment sur la politique russe, dans ce même conflit syrien.  

Faits & Commentaires

  • Si Vis Bellum, Para Bellum   21/02/2018

    • Le budget du Pentagone est évidemment colossal, avec une augmentation de 15%, conduisant à un chiffre de $686 milliards. • Comme l’on sait, et à cause de diverses autres sources et fonds secrets, c’est quasiment près du double qu’il faut compter comme budget réel. • Cette monstruosité a, pour l’année fiscale 2019, le caractère inattendu de développer de nouvelles dépenses pour les postes assez peu sexy des réserves d’équipements et de munitions. • Pour les spécialistes, cela signifie que les forces armées US préparent des outils et des moyens pour une guerre conventionnelle de haut niveau : « L’armée se prépare à la guerre », explique l’un d’eux. • Bien entendu, l’ennemi tout désigné, presque privilégié et exclusif, c’est le Russe. • Les généraux, qui aujourd’hui mènent la barque militaire sans le contrôle des civils, ont une vieille obsession : prendre leur revanche du Vietnam. • Pour le reste, faisons confiance au désordre de la crise de “D.C.-la-folle” pour que tout cela se termine par une accélération supplémentaire de cette crise, avec peut-être rupture et chute terminale cette fois, qui sait...

    Lire cet article
  • Yo-jong, l’impromptue des JO   12/02/2018

    • Les JO d’hiver 2018 se sont ouverts il y a trois jours à Pyeong Chang, en Corée du Sud et l’on en a tout de suite connu la grande vedette, « la médaille d’or de la diplomatie » comme écrit Reuters, pour une fois bien inspirée. • Bien entendu, il s’agit de Kim Yo-jong, la sœur du dictateur nord-coréen, Kim Jeng-un. • De ce pays épouvantable peuplé de monstres et de robots-esclaves selon l’image qu’on en a, est sortie une jeune femme charmante qui a été aussitôt l’attraction du système de la communication. • Politiquement, l’aubaine était trop bonne pour le président de la Corée du Sud qui essaie désespérément de résister aux élans bellicistes du Parrain-USA, et l’événement de communication qu’on jugerait dérisoire est devenu un biais parfait pour lancer une dynamique de dialogue. • Ainsi, un « charmant visage d’une impassibilité souriante et presque complice a complètement bouleversé nos calculs géostratégiques et nos plans nucléaires les plus puissants. » • A cette occasion, on a pu voir comment un véritable antiSystème pouvait se retrouver au côté du courant progressiste-sociétal anti-Trump, parce qu’en la circonstance Trump personnifie complètement la politiqueSystème.

    Lire cet article
  • “D.C.-la-folle” : une crise de plus   02/02/2018

    • Aujourd’hui, le Congrès US (la Chambre des Représentants) doit rendre public le “mémo FISA”, fameux désormais pour ceux, dont nous ne sommes pas nécessairement, qui suivent de près les méandres kafkaïesques du Russiagate et de la Très-Longue crise (deux ans et demie déjà) de “D.C.-la-folle”. • Certains, comme Paul Craig Roberts que nous citons, sont d’avis que ce mémo peut constituer un pivot fondamental de la crise en mettant sous la lumière publique l’intentionnalité et la machination d’un coup d’État effectué par des “services” (le FBI, le ministère de la justice) contre le candidat puis président Donald Trump. • Pour nous, c’est surtout le signe que cette situation de “D.C.-la-folle” se définit non plus comme crise mais comme une “situation crisique” structurelle, promise à durer quoiqu’il en soit du “mémo FISA”, et promise à durer jusqu’au terme du terme de ce que nous nommons la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES). • Cela doit être compris comme la confirmation qu’avec la crise du système de l’américanisme nous touchons au but, quelque temps qui sera nécessaire.

    Lire cet article
  • Psychologie entre abysses et volcan   01/02/2018

    • The Economist, tout le monde connaît : l’hebdomadaire-Système qui répand luxueusement la belle et bonne parole du globalisme. • Dans un “numéro spécial” (« The New War »), The Economist nous donne ses idées sur les perspectives de guerre. • Il est singulièrement alarmiste : la guerre rôde partout, à cause des “puissances révisionnistes“ (terme adopté du dernier document sur une nouvelle stratégie US), et seuls les USA, bien entendu, peuvent nous sauver, – même ceux de Trump, en espérant que Trump verra enfin la Lumière de la Globalisation. • Il s’agit d’une logique et d’un exposé absolument, totalement fantasmagorique, conformément au simulacre colossal qui caractérise aujourd’hui la vision du Système. • Conclusion pour le domaine psychologique : la psychologie-Système, à la fois maniaque (volcan en éruption) et dépressive (abysses s’ouvrant sous ses pieds), est absolument hystérisée par ce qu’elle perçoit (à peine) inconsciemment de l’effondrement du Système, absolument en cours. • Somme toute, les nouvelles ne sont pas mauvaises...

    Lire cet article
  • Une Olive Branch ne fait pas le printemps   27/01/2018

    • La situation en Syrie, avec l’offensive Olive Branch (disons “rameau d’olivier”) des Turcs d’Erdogan, est fascinante. • Toutes les explications du monde s’échangent, se modèlent, se contorsionnent pour tenter de rendre compte de la vérité-de-situation qui est à la mesure des voltefaces, des narrative, des explications surréalistes des porte-paroles. • Le maître d’œuvre de cette séquence hors du commun, c’est comme d’habitude les USA, transportant “D.C.-la-folle” dans les plaines et les hameaux de la frontière syro-turque : les USA, changeant de bord comme l’on change de fond de teint, armant et poussant les Kurdes à l’attaque, proposant une “zone de sécurité” à la Turquie, méditant sans doute d’accuser les Russes de tout ce chambardement. • Cette guerre improbable, qui devrait annoncer la vraie “grande guerre” de Syrie et qui devrait opposer deux alliés de l’OTAN, constitue en fait la poursuite de la dissimulation de l’effondrement de la capacité guerrière des USA, qui font tout pour activer le conflit et font au moins autant pour éviter de s’y engager d’une façon qui montrerait cet effondrement de leurs capacités.

    Lire cet article
  • Un an de Trump ?   21/01/2018

    • Il y a un an, comme nul n’en ignore, qu’une chose d’un autre monde nous est arrivée pour s’installer sans la moindre vergogne ni la plus petite gêne au centre du monde, à la Maison-Blanche. • La campagne présidentielle de Donald J. Trump, dit The-Donald, avait été épique ; sa première année comme président des États-Unis d’Amérique ne l’est pas moins. • Cet homme chaotique, cet homme-chaos, remplit absolument la fonction naturelle que le Ciel lui a assignée : semer la seule chose qu’il est capable de faire, là où il se trouve, qui est le chaos, ou chaos-nouveau si l’on accepte notre terminologie du désordre mondial. • D’ores et déjà qu’importe le sort de Trump car n’est pas, ce n’est plus Trump qui est en cause, mais l’usage que des forces puissantes, échappant à la raison humaine, font de lui : un “cocktail-Molotov humain” lancé sur Washington D.C., comme disait Michal Moore. • Aujourd’hui, tout le monde commence à comprendre : l’enjeu, ce n’est plus Trump ni ses adversaires aussi fous que lui, c’est tout simplement l’effondrement du pouvoir de l’américanisme.

    Lire cet article
  • Oprah-2020, the show must go on   09/01/2018

    • Surprise, surprise... On ne parle plus, actuellement à “D.C.-la-folle” aussi bien qu’à New York et à Hollywood que de l’élection présidentielle de 2020, comme si la présidence Trump était à son terme. • Cet intéressant prolongement, qui raccourcit le temps politique jusqu’à le réduire à pas grand’chose, a éclaté avant-hier avec le discours de la vedette de la TV US et milliardaire Oprah Winfrey, grande amie des Obama et Africaine-Américaine, activiste féministe, belliciste à la mode-neocon, – bref, un rêve pour tout progressiste-sociétal de constitution intellectuelle moyenne. • Ce surgissement de Winfrey aussitôt déclarée candidate et favorite pour 2020, est l’effet direct du scandale-Weinstein et une sorte de réponse progressiste-sociétale à l’élection de Trump. • Bien évidemment, nous ne sommes pas encore en 2020 et bien des choses peuvent se produire d’ici là, mais on peut déjà noter deux choses. • La première est le déclassement complet du personnel politique pour la fonction présidentielle ; la seconde est la confirmation que la crise générale US est plus que jamais en mode-turbo.

    Lire cet article
  • Debord à Hollywood   04/01/2018

    • Un débat continuel, encore illustré par un article du Saker-US repris sur ce site, est celui des spécificités étranges de la psychologie américaniste, notamment par rapport à la guerre et en général par rapport à la situation politique mondiale. • Nous reprenons ce thème pour rappeler les origines de la phase actuelle-extrême du développement de cette psychologie, à partir de la situation des USA par rapport à la Deuxième Guerre mondiale et dans la Deuxième Guerre mondiale. • Pour cela, nous citons un extrait de La Grâce de l’Histoire Tome-I, sur le développement de la communication comme aspect fondamental des USA (de la modernité). • L’extrait nous ramène à la Deuxième Guerre mondiale, présentée comme le « premier film dans lequel chaque Américain pouvait avoir un rôle », grâce à des artifices de communication et la duplicité des directions politiques qui permit la plus grande victoire stratégique des USA : « La transmutation de la Deuxième Guerre, en Europe, en victoire américaine et américaniste... » • La phase actuelle-extrême de leur folie est née là ...

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Erdogan-Tillerson : Lost in Translation    17/02/2018

    • En temps normal, si cette sorte de chose existe encore, nous n’aurions pas accordé trop d’attention à cette rencontre USA (Tillerson)-Turquie (Erdogan), à Ankara. • Elle a produit comme résultats “un accord pour signer plus tard un accord” et le constat que les relations entre les deux pays ont atteint ont atteint “un petit peu un état de crise”. • Mais l’originalité de la rencontre réside sans aucun doute dans la position de Tillerson, lors de sa rencontre avec Erdogan. • Il s’agit de débattre de cette question fondamentale : qui traduisait quoi pour Tillerson ?

    Lire cet article
  • Les Russes sont déjà coupables en novembre 2018   16/02/2018

    • Une nouvelle vague d’antirussisme a pris officiellement son envol à “D.C.-la-folle”, sous les lambris majestueux des Sénat des États-Unis. • Le nom du vainqueur de la course qui se courra dans neuf mois est déjà connu : le Russe ! • Les Russes sont déjà coupables car ils fausseront les élections du mid-term (renouvellement d’une partie du Congrès, novembre 2018), et cela n’a nul besoin d’être prouvé puisque c’est un fait. • Il ne faut pas espérer la moindre baisse de régime, le moindre freinage de cette “crise de l’antirussisme”, une crise à mort...

    Lire cet article
  • Itinéraire d’une CrazyNews syrienne   15/02/2018

    Combien de morts dans la région de Deir Ezzor après l’attaque US du 7 février ? 10 ? 600 ? Et tous des PMC russes (“soldats contractants-privés”, ou “mercenaires”) ou pas ? • L’affrontement des versions du même événement dépasse le seul cadre des FakeNews-narrative et l’affrontement Système-antiSystème, puisqu’on trouve désormais des affrontements de communication à l’intérieur de l’antiSystème. • Ce n’est pas le Système, qui n’a jamais eu l’esprit finaud ni manœuvrier, qui en profite, mais certes le désordre général de plus en plus généralisé...

    Lire cet article
  • Un F-16 israélien trop loin ?   11/02/2018

    • Dans une phase confuse mais que la communication n’a certainement pas cherché à dissimuler, un F-16 israélien a été abattu par la défense anti-aérienne syrienne, probablement dans l’espace aérien israélien. • L’impression est qu’il s’agit d’une phase importante du conflit à la complexité sans fin qui se poursuit en Syrie. • Certains jugent que les Israéliens ont été attirés dans un traquenard. • Les mêmes expliquent que les Syriens, de concert avec le Hezbollah et sans opposition des Russes, ne craignent pas et même souhaitent en découdre avec Israël.

    Lire cet article
  • Angela et sa coalition-zombie en cours de désintégration   10/02/2018

    • Poor Old Angela, elle aurait pu partir avec grâce, carrière bien remplie, auréolée de la gloire d’avoir semblé faire avancer l’Europe et disant à son successeur : “Je vous laisse le bâton merdeux, démerdez-vous”. • Au lieu de quoi, elle signe un accord avec l’abominable Schulz du SPD pour une “Grande Coalition”, aussitôt critiqué par les caciques du SPD et ceux de la CDU/CSU. • Si cette “Grande Coalition” finit tout de même par fonctionner, ce sera comme un zombie et avec un pouvoir affaiblie, aggravant une quasi-crise de régime en Allemagne.

    Lire cet article
  • La guerre, compulsion obsessionnelle US   09/02/2018

    • La nouvelle attaque de la coalition-bouffonne (plus de 60 pays) inventée et menée par les USA contre des milices pro-Assad met en évidence l’implication américaniste grandissante, avec aggravation à mesure, dans le conflit syrien. • Encore une fois est également mise en évidence ce que l’historien libertarien Michael S. Rozeff désigne comme “la compulsion psychologique” qu’est la guerre pour les USA. • Cette réalité pathologique infecte les relations internationales et pèse notamment sur la politique russe, dans ce même conflit syrien.  

    Lire cet article
  • En direct de Langley   06/02/2018

    • Le gros et corpulent John Brennan, qui mena la CIA avec toutes ses basses ouvres pour le compte d’Obama entre 2013 et 2017, est engagé comme commentateur-vedette par le réseau NBC/MSNBC. • L’ancien directeur de la CIA devient donc la voix tonitruante du commentaire politique du réseau le plus à gauche, le plus progressiste-sociétal qu’on puisse trouver (MSNBC). • Contrairement à la narrative qui berce nos belles âmes postmodernes, ce n’est pas un mariage contre nature, c’est une Passion enfin régularisée, avec salaire à mesure.

    Lire cet article
  • Sanctions, “Old Money” et destin de Poutine   28/01/2018

    • La question essentielle qui vient à l’esprit, en lisant le dernier texte d’Israël Shamir qui décrit le labyrinthe des sanctions antirusses que prépare Washington, est bien celle de savoir quand et comment, et non plus “si”, la Russie va durcir sa politique contre les folies washingtoniennes. • Shamir nous parle des oligarques russes menacés de voir leurs fortunes placées en Occident victimes de ces sanctions. • Mais la partie qui se joue derrière cette péripétie conduit à la probabilité que la Russie se trouve devant la perspective de devoir durcir sa politique.   

    Lire cet article
  • La Russie, centre de contre-culture   25/01/2018

    • Quelques faits et opinions de types culturel et sociétal montrent une évolution et une situation de la Russie profondément antagoniste du courant postmoderniste activé par le Système. • La Russie est un “barrage culturel”, avec un accord opérationnel très efficace entre sa direction et sa population. • Cet état de fait n’est certainement pas un “contre-modèle” ni une stratégie offensive, c’est une posture défensive mais très solide contre quoi le Système s’use lui-même à force d’antagonisme et d’hostilité, accélérant ainsi son effondrement.

    Lire cet article
  • Ce que “D.C.-la-folle” exige des Russes   22/01/2018

    • Le ministre russe des affaires étrangères, le grand Sergei Lavrov, donne une interview où il nous informe de ce que les Russes pensent de Trump et des relations USA-Russie. • Sur Trump et sa position à “D.C.-la-folle”, pas de surprise quoiqu’il manque une remarque sur “le petit grain de folie” du président. • Cette sorte de remarque, ce n’est pas le genre de la maison-Russie. • Par contre il y a du nouveau quand Lavrov nous dit que les USA aimeraient peut-être une amélioration des relations avec Moscou. • La proposition de “D.C.-la-folle” est à mourir de rire.

    Lire cet article
  • L’OTAN “holistique” : “plus on est faible, plus on est fort”   20/01/2018

    • ... Ou bien, si l’on veut une variante parce que l’holisme en question est diablement orwellien : “Plus on est faible, plus on déploie sa force”. • Ainsi du vice-amiral Johnstone, Britannique et certainement fier de l’être, qui commande les forces navales déployées sous la bannière de l’OTAN. • Johnstone détaille la supériorité russe, incontestable, dans tous les domaines de la guerre navale, puis il propose sa stratégie de déploiement : enserrer la Russie au plus près, sur toutes ses mers, prêts à en découdre dans la guerre que préparent les Russes.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur l’énigme Sigmar Gabriel   18/02/2018

    • Le SPD est en cours de consultation de ses 450 000 membres pour savoir s’il approuve le projet de programme de gouvernement négocié par Angela Merkel et Martin Schulz et permet à l’Allemagne de sortir de sa crise de régime sans précédent en reconduisant une “Grande Coalition” CDU/CSU-SPD. • Mais ne doit-on pas dire plutôt que “sortir de sa crise...” : sortir de cet épisode de sa “crise de régime sans précédent”, cela supposant qu’il y a d’autres épisodes à venir ? • L’expression populaire fait l’affaire : poser la question, c’est y répondre. • Le brutal épisode qui a suivi la conclusion de l’accord de programme, avec Schulz annonçant qu’il serait ministre des affaires étrangères, puis y renonçant deux jours plus tard, est un signe certain à cet égard. • Sigmar Gabriel a liquidé Schulz et devrait garder son poste de ministre des affaires étrangères avec des projets révolutionnaires en matière de politique étrangère. • Quels projets ? Ils se résument par cette formule-programme : les atlantistes doivent céder la place aux post-atlantistes, ce qui implique une démarche théorique de quasi-rupture avec les USA.

    Lire cet article
  • Notes sur le nucléaire, le JSF et le simulacre   04/02/2018

    • Vendredi, le Pentagone a diffusé un document qui se veut important, qui est désigné sous les initiales NPR (Nuclear Posture Review) : il développe les nouveaux projets d’armes nucléaires et d’emploi du nucléaire. • Les Russes ont relevé avec fureur et alarme que le document envisage l’usage de nucléaire dans une guerre conventionnelle non-nucléaire, ou bien contre des États non-nucléaires, ce qui abaisse considérablement le seuil d’emploi du nucléaire. • Un point a retenu particulièrement notre attention : la “nucléarisation” du F-35/JSF, c’est-à-dire sa capacité de porter des armes nucléaires. • Ce projet qui est perçu comme retentissant est pourtant vieux de 16 ans puisqu’on l’annonçait dès 2002 : il n’empêche, s’il est réalisé, il mettra tous les acheteurs de JSF dans une position extraordinairement inconfortable et dangereuse du fait que les USA contrôlent complètement leurs avions, – avec l'Allemagne dans une position très délicatement particulière. • Il faut prendre d’abord la NPR pour son effet de communication, car sa réalisation est loin d’être acquise.

    Lire cet article
  • Notes sur la somme de TOUTES LEURS peurs   17/01/2018

    • Il y a peur et peur, bien entendu... • Alors qu’il y a quelques jours nous observions, citant un titre, que « La seule chose dont il faut avoir peur c’est l’absence de la peur elle-même », aujourd’hui nous suivons l’argument d’un Peter Van Buren sur la « Perte de contrôle de la Machine-à-Peur », dénonçant la folie des peurs multiples qui surgissent de tous les côtés et dans tous les sens pour se heurter, s’affronter, rebondir comme autant de particules désarticulées... • Certes, nous sommes aux USA, faut-il le préciser, parce que les USA, premiers en tout, ont pris la tête de la chevauchée finale de la Grande Crise de l’Effondrement du Système. • Certes, Van Buren ne parle certainement pas de la même sorte de peur dont nous parlions précédemment, mais de ces peurs manufacturées et artificielles, et devenues folles, qui avaient jusqu’alors du sens (surtout durant la Guerre Froide) et qui aujourd’hui ne semblent plus avoir comme fonction que celles de la déconstruction et de la dissolution. • C'est le domaine de “D.C.-la-folle”, qui manufacture ces peurs et les fait évidemment à son image hystérique.

    Lire cet article
  • Notes sur l’Iran, la CIA, l'ONU et Macron   07/01/2018

    • Un étrange silence s’est abattu sur les évènements d’Iran, entrecoupé d’annonce du retour au calme par les autorités, et d’un vote au Conseil de Sécurité où les USA se sont trouvés une fois de plus isolés par rapport aux unanimités du bon vieux temps alors qu’ils ne cessent de répéter que l’Iran, trois ans après la Russie, est complètement isolé dans la communauté internationale. • Eternel redite des mêmes sornettes, avec l’acteur (l’actrice) de plus en plus médiocre, car Nikki Haley arrive à peine à la cheville de la déjà-éprouvante Samantha Powers. • Mais soyons sérieux... • Gardant l'hypothèse d’une action de type-regime change de la CIA en Iran, à partir du texte de Michael S. Rozeff, nous étudions les conséquences des évènements en cours si cette hypothèse est juste. • Nous nous attachons particulièrement au rôle des USA et à la façon dont Trump, par son comportement, affuble la politique-neocon qu’il suit du même ridicule qu’il montre. • Nous nous attachons aussi à la politique française dans cette séquence, comme si la France voulait, comme on disait, “faire sentir sa différence”.

    Lire cet article
  • Notes sur l’Iran et l’apocalypse USA-2018   02/01/2018

    • L’année 2008 débute en fanfare, par la transformation de manifestations de “protestation économique” en Iran en une crise majeure où flotte bien entendu le parfum venimeux des concepts de regime change et de révolution de couleur. • Le déchaînement américaniste à “D.C.-la-fille” a été aussitôt remarquable, dans le sens d’une malédiction lancée contre ce régime dont on souhaite ouvertement la chute : un exercice d’un exceptionnel aveuglement pavlovien, d’un automatisme de déstructuration où Trump est tout à fait à sa place. • L’Europe devrait être infiniment plus réservée, sinon hostile à cette réaction, parce qu’elle tient à la stabilité de l’Iran notamment comme garant du traité nucléaire qui constitue une réalisation de stabilisation remarquable. • D’une façon générale, et pour ceux qui ne reculent pas devant l’hypothèse, des troubles menant à un effondrement du régime serait une catastrophe pour la région et même le monde. • A cette lumière, on mesure la seule certitude que nous offre cette crise : la folie et l’irresponsabilité caractérisant la direction US..

    Lire cet article
  • Notes sur Poutine à la recherche du temps perdu   19/12/2017

    • Dans cette Notes d’analyse, nous tentons de développer une analyse conceptuelle d’une situation opérationnelle générale dont la réalité objective est pulvérisée et dont la vérité ne peut apparaître qu’après des démarches de recherche approfondies, tant avec sa raison sortie de la subversion qu’avec son intuition. • L’aspect opérationnel qui supporte cette analyse concerne deux séquences d’évènements assez proches, géographiquement, historiquement, et par les acteurs eux-mêmes, et qui pourtant semblent évoluer dans deux mondes complètement différents et totalement inconciliables. • Le premier de ces évènements pourrait s’intituler “les aventures de Misha Saakachvili” en Ukraine, comme l’on parlerait des “aventures de Tintin” (mais d’un Tintin corrompu, complètement simulacre). • Le second concerne la séquence de coopération de la CIA avec le FSB ayant permis de démanteler une cellule de Daesh à Saint-Petersbourg, et surtout les remerciements chaleureux de Poutine à Trump et à la CIA. • Poutine est finalement le personnage central de cette analyse, parce que le plus brillant, le plus méritant, et aussi le plus frustré, comme s’il s’était trompé d’époque.

    Lire cet article
  • Notes sur l’antirussisme postmoderne, aux origines   16/12/2017

    •  L’un des grands débats autour de l’antagonisme entre la Russie et le bloc-BAO, c’est l’accusation russe que l’Ouest (pas encore bloc-BAO) du début des années 1990 a trahi sa promesse de ne pas élargir l’OTAN au-delà de l’Allemagne réunifiée, alors qu'on alla  jusqu’aux frontières de la Russie. • La réponse des experts occidentaux, très sophistiquée, a été : “Mais non, jamais pareille promesse ne fut faite”. • De nouveaux documents déclassifiés montrent, d’une façon irréfutable que “mais oui, cette promesse fut faite, et à bien plus d’une reprise”. • Le comble est que, à notre sens, la promesse initiale de l’Ouest était sincère. • Avec l’arrivée de Clinton, une nouvelle génération de dirigeants US prit les manettes et proclama que la stratégie n’avait plus d’importance. • La promesse de non-élargissement fut oubliée, non pas pour berner les Russes, mais pour une question électorale US. • Puis on changea d’époque, la stratégie revint plus forte que jamais, l’OTAN fut élargie et les Russes se retrouvèrent bernés. • Depuis, on les accuse de tous les maux, àet d'abord celui de ne pas tenir leurs promesses.

    Lire cet article
  • Notes sur “De l’URSS à la Russie...”   05/12/2017

    • Nous faisons grand cas, au niveau opérationnel et surtout au niveau symbolique, de l’accord probable entre la Russie et l’Égypte pour une utilisation de l’espace aérien et des bases aériennes nationales de chacun des signataires par l’autre.• Il s’agit d’un événement stratégique qui conforte le triomphe russe au Moyen-Orient, et aussi et surtout d’un événement symbolique qui nous ramène à la grande année de déstabilisation que fut 1973, avec la Guerre d’Octobre, la rupture des derniers liens entre l’Egypte et l’URSS, l’établissement d’une hégémonie au moyen-Orient sans égale et plus jamais réalisée à ce point des USA, jusqu’à la chute du Shah en 1978-1979. • Pour développer ces Notes d’Analyse, nous nous reportons à un texte d’avril 2012 et en reprenons une partie importante, décrivant l’évolution de la situation générale de 1973 à 2012 : depuis, la tendance identifiée par nous en 2012 n’a fait que se confirmer et s’amplifier, et devient triomphe stratégique de la Russie en cette année 2017 et avec cet accord probable avec l’Égypte. • Ce laps de temps a vu ainsi un formidable renversement stratégique qu’on ne peut comprendre qu’en le plaçant dans le cadre de la Grande Crise d’Effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur l’Afghanistan, la Stealth et la drogue   26/11/2017

    • A partir d’un événement présenté avec une certaine emphase par le Pentagone, une mission d’attaque sur des laboratoires clandestins de drogue travaillant supposément pour les talibans. • Les chefs américanistes disent d’abord qu’ils ont utilisé notamment le F-22 Raptor, célèbre pour sa furtivité et son prix, qui a utilisé des bombes de taille modeste pour éviter les dégâts collatéraux : le F-22 devient humanitariste postmoderniste-tardif, ou F-22 LGTBQ. • On précise que plusieurs laboratoires qui produisent de la drogue ont été détruits mais il en reste bien beaucoup d’autres (plusieurs centaines). • Le Pentagone annonce qu’il s’agit là d’une nouvelle stratégie, sur ordre du président Trump, ce qu’on pourrait nommer “doctrine Trump” (cela lui fera plaisir). • Il pourrait donc s’agir d’une orientation nouvelle, complètement nouvelle dans la guerre d’Afghanistan, dont on se doute que le Pentagone voudrait bien se débarrasser. • L’attaque contre la drogue, c’est l’attaque contre la source essentielle de revenus des talibans, mais c’est aussi l’attaque contre les combines juteuses de la CIA.

    Lire cet article
  • Notes sur le “tourbillon crisique” (Glossaire.dde)   16/11/2017

    • Nous présentons, sous forme synthétique le Glossaire.dde consacré au “tourbillon crisique”. • Ce concept s’impose comme un concept opérationnel fondamental de la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES), selon les circonstances présentes d’accumulation et d’accélération des crises. • Notre hypothèse est qu’il est sans doute le mouvement crisique ultime conduisant et réalisant opérationnellement cette Grande Crise à son terme ultime (l’effondrement du Système). • Le “tourbillon crisique” permet à toutes les crises qui composent et accélèrent la Grande Crise d’être “stockées” sans qu’aucune ne se termine, ainsi poursuivant le processus d’effondrement, en même temps qu’il constitue la dynamique idéale où le Temps se contracte et l’Histoire s’accélère. • On trouve dans ce sujet différents aspects et caractères du “tourbillon crisique” constituant une parfaite représentation de la Grande Crise, dans sa conception, dans son orientation, dans sa dynamique ; dans ce que, d’autre part, il embrasse et intègre le Système dans son entièreté. • Le concept de “tourbillon crisique” autorise l’hypothèse qu’il s’agit d’une impulsion peut-être finale dans le processus d’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur une “panique nucléaire” de communication   25/10/2017

    • Une interview de chef d’état-major de l’USAF, le Général David Goldstein, donnée à un site pourtant très spécialisé (DefenseOne) notamment à propos des vieux B-52 et de leurs charges nucléaires, explose en deux jours pour apparaître comme une accentuation dramatique de la menace d’une guerre nucléaire. • Le Pentagone aussi bien que l’USAF courent aussitôt en première ligne éteindre l’incendie en démentant la nouvelle la plus dramatisée qui en avait émergée, – et qui est effectivement une extrapolation notablement dramatisée. • Las ! Avant qu’ils aient pu parler et malgré qu’ils aient parlé, la nouvelle s’était répandue effectivement comme un incendie par temps de sécheresse et vent de tempête, et souvent avec l’interprétation la plus apocalyptique et outrancière possible. • La chose s’est faite essentiellement par le canal de la presse et des réseaux antiSystème, sans guère d’échos dans la presseSystème, et pourtant tout s'est passé comme s’il s’agissait du réseau de la presseSystème. • Mesure de la puissance de communication de l’antiSystème et de l’extrême nervosité des temps.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Transgenre-turbo, “nouvelle façon d’être fou”   22/02/2018

    • Articles du 22 février 2018. • A propos des transgenres, comment les divers effets de mode et de culture, les incitations, l’action d’une industrie puissante qui y trouve son intérêt, l’action puissante du système de la communication et de l'idéologie-terminale  « ne révèlent pas seulement les transgenres mais les créent ». • Constats et observations intéressants sur l’un des “produits” les plus remarquables de la dynamique sociétale suscité par l’idéologie-terminale de la postmodernité. • Contributions : dedefensa.org et Thomas D. Williams.

    Lire cet article
  • Comptine : “Les ‘13 trolls russes’ et Wall Street”   20/02/2018

    • Articles du 20 février 2018. • On le sait (peut-être), le procureur spécial Mueller chargé de l’enquête sur le Russiagate étendu à l’“hystérie-antirussiste” a trouvé ses “coupables” : 13 petits trolls russes qui ont fait de l’activisme sur Facebook. • Dans quel but ? Pulvériser les USA ? Certains observent qu’il s’agit d’une opération de marketing classique chez les pirates d’internet. • Dans cette pièce baroque sur la folie d’un Système, rien ne peut plus nous étonner, même si les petits trolls faisaient tomber Wall Street. • Contributions : dedefensa.org et J.H. Kunstler.

    Lire cet article
  • “Mercenaires” postmodernes, l’exemple russe   19/02/2018

    • Article du 19 février 2018. • On vient de voir que les PMC, ou Private Military Contractor, ne sont pas une spécialité US (anglo-saxonne) : quelques détails biographiques sur l'exemple russe. • Contributions: dde.org et SouthFront.org.

    Lire cet article
  • Prisonnier à la Maison-Blanche   13/02/2018

    • Article du 13 février 2018. • Comment la “Garde prétorienne” des généraux (Mattis, Kelly, McMaster) est faite pour emprisonner le président Trump plutôt que pour le protéger. • Ce jugement est largement documenté par des éléments concordants. • Pour autant, il ne décrit pas une situation stable mais une situation épisodique, parce que Trump reste incontrôlable. • Dans divers cas, Trump échappe à ses “geôliers” qui, d’ailleurs, ne manquent pas de montrer avec constance quelques bêtises de bon cru. • Contributions : dedefensa.org et Justin Raimondo.

    Lire cet article
  • Pharaons décatis   12/02/2018

    • Article du 12 férier 2018. • Perspectives d'élections égyptiennes  marquées par l'impuissance, dans un Moyen-Orient où l'évolution fait entrevoir une recomposition réservant des surprises. • Contribution de Badia Benjelloun.  

    Lire cet article
  • La mémoire n’est qu’une infection virale   10/02/2018

    • Article du 10 février 2018. • Perspective biologique de la constitution de la mémoire : “un peu ardu pour les non biologistes on peut ne lire que le premier paragraphe et les deux derniers”. • Contribution de Badia Benjelloun.

    Lire cet article
  • Guide de l’antirussisme haut-de-gamme   08/02/2018

    • Articles du 8 février 2018. • Radioscopie très précieuse des principaux think tanks washingtoniens soutenant l’offensive constante de l’antirussisme et le simulacre qui va avec. • Contributions : dde.org et Bryan MacDonald.

    Lire cet article
  • Notre suprémacisme entropique   03/02/2018

    • Articles du 3 février 2018. • Nous vivons dans un temps rythmé d’une façon lancinante par des mots de communication, où prédominent le plus souvent “valeurs” et “racisme” qui permettent à nos dirigeants politiques de déverser une bouillie verbale d’une extrême originalité et d’une haute “valeur” intellectuelle. • Un Russe s’élève contre cette arme dirigée antirusse, qu’il nomme « Le nouveau “racisme des valeurs” de l’Ouest ». • Nous pensons qu’il faut référer plutôt au suprémacisme. • Contributions : dedefensa.org et Dimitri Babich.

    Lire cet article